mardi 15 août 2017

Robert Pattinson parle de ces 5 films préférés avec Rotten Tomatoes



Traduction :

Faites toutes les blagues de vampire scintillant que vous voulez, mais Robert Pattinson a accompli pas mal de choses pour prouver qu'il est plus qu'une idole de films pour jeunes adultes. Il a travaillé avec David Cronenberg, Anton Corbijn et David Michôd, entre autres, accumulant une variété éclectique de rôles. Récemment, il est apparu dans des titres acclamés par la critique comme The childhood of a leader et The Lost City of Z. 

Cette semaine, Pattinson ajoute un autre film impressionnant à son CV avec Good Time, un drame de Ben et Josh Safdie à propos d'un criminel New Yorkais qui passe une nuit de plus en plus dangereuse en tentant de libérer son jeune frère de prison. Pattinson a parlé à Rotten Tomatoes à propos de ses 5 films préférés, au départ en se concentrant sur les personnages en fuite jusqu'à ce que nous nous ouvrions un peu plus, mais nous sommes également revenus sur la dernière fois que nous l'avons interviewé, juste avant la sortie du premier film Twilight en 2008.



LE SOUFFLE (2001) 
Il y a ce film qui s'appelle Le Souffle. On l'appelait 'Deep Breath'. C'est un film incroyable. Cela parle d'un adolescent qui est expulsé de l'école et il doit vivre avec son oncle, je crois, dans la campagne française. Je me souviens l'avoir vu quand j'avais peut-être 18-19 ans et j'ai juste adoré les performances, c'est un enfant qui essaie de se fuir lui-même d'une certaine manière. Je trouve que c'est en lien avec Good Time. C'est incroyablement, magnifiquement tourné. Ouais, c'est l'un d'entre eux. 

ARIZONA DREAM (1993)
Avez-vous déjà vu Arizona Dream ? Johnny Depp et Vincent Gallo ? J'adore ce film. Le personnage de Johnny Depp est techniquement en fuite. C'est très drôle et j'adore Vincent Gallo dedans. C'était également une autre influence. J'adore la performance de Gallo quand il parle de la façon dont les plus grands acteurs ont un accent New Yorkais et il démontre au personnage de Johnny Depp comment commander un verre comme un vrai New Yorker. C'est marrant. 

JULIA (2009)
Julia, le film de Tilda Swinton. Je  crois que le nom du réalisateur est Erick Zonca. Je trouve que c'est une des meilleures performances, c'est scandaleux qu'il soit "sous-vu". Est-ce que "sous-vu" est vraiment un mot ?

DE BATTRE MON CŒUR S'EST ARRÊTE (2005)
Quel était l'autre ? De battre mon cœur s'est arrêté, le film de Jacques Audiard. Je me souviens l'avoir vu à 20 ou 21 ans. En fait non, je devais être plus jeune, car je l'ai vu la première fois que je suis venu à New York et Romain Duris dedans - regarder sa performance était... je me suis dit "C'est une performance dont j'adorerai me rapprocher."

HEADHUNTERS (2012)
Avez-vous déjà vu ce film, HeadHunters ? C'est un film de course poursuite qui est très très très sombre. J'adore le fait qu'une des motivations du personnage principal, c'est qu'il pense qu'il est trop petit. [Rires] J'adore quand dans une histoire, vous analysez vraiment l'essence d'une personne et que c'est son défaut fatal. C'est tellement simple. 

RT : Juste pour le plaisir, je voulais vous dire ce que vous aviez choisi la dernière fois. En 2008, vous aviez choisi : Vol au-dessus d'un nid de coucou, L'exorciste, Prénom : Carmen de Godard, Corky Romano et ensuite vous aviez choisi Ivans XTC, le film de Danny Huston. 
Robert Pattinson : Je veux dire, pour être honnête, c'est probablement encore très proche de ce que pourrait être mes 5 films préférés. Je viens juste de revoir Corky Romano. [Rires]

RT : En fait, quand vous avez parlé de Godard la dernière fois, vous avez également mentionné Arizona Dream et vous avez parlé spécifiquement de la manière de commander un verre de Vincent Gallo. C'est clairement quelque chose qui vous a marqué. 
Pattinson : [Rires] J'ai peu évolué en 10 ans. Je suis toujours le même."

Source

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: