jeudi 17 octobre 2019

Nouvelle photo de Robert Pattinson durant le Festival de Mill Valley - Le 5 Octobre 2019



Source Via

Robert Pattinson et Robert Eggers parlent de leur collaboration avec Willem Dafoe pour The Lighthouse avec Mr Porter

A l'occasion d'une interview de Willem Dafoe, le magazine Mr Porter a également interrogé les deux Robert pour évoquer leur travail avec lui pour le film The Lighthouse :



Extraits de l'interview :

[...]
Bien sûr, il y a aussi du pouvoir dans la domination. Dans The Lighthouse, M. Dafoe joue un gardien de phare au visage tanné qui est - et c'est un euphémisme - assez possessif avec le phare. Son partenaire, M. Robert Pattinson, passe une grande partie du film a être commandé par M. Dafoe et à se masturber subrepticement. Ensuite, les choses deviennent beaucoup, beaucoup plus étranges. "Il y avait quelque chose que je trouvais assez intimidant au départ", déclare M. Pattinson à propos de M. Dafoe, une semaine après Toronto. "Je me souviens des premiers dîners que nous avons eu ensemble, je pouvais à peine parler. Et je me disais, mon dieu, pourquoi je ne peux pas me concentrer ?"

"Rob Pattinson a travaillé très différemment de moi," dit M. Dafoe. "Mais je n'ai pas porté de jugement là-dessus, car il avait un travail différent. Et puis, je n'ai pas besoin qu'il travaille comme je le fais. Si je le veux, je peux travailler comme lui. C'est un personnage plus réactif. Donc, c'était très différent."

Différent de quelle manière ? "Il n'aime pas répéter," explique M. Dafoe en fronçant les sourcils. "Il fait des préparations, mais il se prépare tout seul." ("Je me suis en quelque sorte servi des répétitions [pour essayer de] voir toutes les cartes de Willem, ce qui l'a frustré", déclare M. Pattinson. "Les deux rôles sont assez compétitifs, et donc je suppose que j'essayais de le tromper autant que je le pouvais. Dès que je pouvais voir qu'il savait ce que j'allais faire, cela me rendait vraiment triste. J'essayais de le surprendre et de me surprendre tout le temps. Il semble être capable de faire une scène de façon infinie; j'ai l'impression que je ne peux la faire que de 5 façons.")

Selon M. Eggers, M. Dafoe répète à pleine puissance, comme dans une production théâtrale. Et à la fin du scénario, M. Pattinson explique que M. Dafoe était prêt à crier immédiatement : "Encore!"

[...]

M. Dafoe semble perplexe par l'approche de son partenaire. "Il veut se jeter dans les eaux profondes et il a l'impression que cela ne sera vrai que s'il se noie. Ce qui, pour ce rôle, est parfait, car c'est l'état dans lequel il sera. Pour moi, cela avait l'air loufoque. Mais je n'essaie pas de juger. Il a une bonne idée du visuel, de ce qui est nécessaire pour un gros plan. Parfois, il se battait si fort. Il se mettait les doigts dans la gorge, ce genre de choses."

M. Pattinson éclate de rire en se rappelant la performance. "Je me faufilais dans un coin et j'avais des nausées, loin de Willem. Je pense que tout le monde est très ému quand il vomit, et c'est un petit truc pour y arriver. Il ne savait pas que je faisais cela jusqu'à une scène où j'ai été absolument obligé de le faire à côté de lui." (Dans la scène, les personnages de Messieurs Pattinson et Dafoe sont ivres et perdent la tête, et M. Dafoe est allongé sur la poitrine de M. Pattinson. "Avant chaque prise," dit M. Eggers, "Rob s'enfonçait les doigts dans la gorge. Willem me regardait en se disant, 'Si ce gars me vomit dessus...'")

[...] (Le journaliste fait la comparaison avec le film Marathon man où Hoffman et Laurence avaient également des approches différentes.)
"Avec Willem, nous en parlions tout le temps," dit M. Eggers comparant le processus de M. Pattinson à ce qu'il appelle "ce truc de Marathon Man". Il note également que "Rob aime diminuer son talent, sa préparation, sa rigueur et ses capacités."

[...]
Mais même s'il ne cultive pas de personnage, M. Dafoe a toujours une marque distincte. M. Pattinson le décrit joyeusement comme "un ancien - non, un démon qui a retourné sa veste", comme lorsqu'"un démon qui a abandonné sa capacité démoniaque à causer de la douleur, travaille plutôt au service de l'humanité."


Si vous souhaitez lire l'intégralité de l'interview de Willem (en anglais) à la Source / Via

Nouvelle interview audio de Robert Pattinson avec The Frame



The Frame

[Cliquez sur l'image pour accéder à l'interview]