mercredi 3 avril 2019

Nouvelle photo de Claire Denis, la jeune Scarlett et Robert Pattinson sur le tournage de High Life

💓


Source

Robert Pattinson revient sur le phénomène Twilight avec USA Today

Je trouve que contrairement à ce que laisse entendre USA Today, de manière générale quand ça lui arrive de parler de Twilight en interview ces dernières années, il est plus positif que négatif quand il évoque les films et le phénomène...


Traduction de l'article :

Pendant un temps, personne ne semblait détester "Twilight" davantage que la star de "Twilight" Robert Pattinson. 

L'acteur de "High Life" n'a jamais retenu sa répugnance envers la franchise à succès pour jeunes adultes, qui a fait de lui et Kristen Stewart des stars, dans les rôles du vampire Edward Cullen et de la mortelle Bella Swan. L'année dernière, l'acteur britannique a dit à Variety en plaisantant qu'il "avait cessé d'évoluer mentalement à l'époque où j'ai commencé à faire ces films."

Mais Pattinson, 32 ans, a depuis changé d'avis sur la série romanesque, autrefois il avait déclaré qu'il la "haïrait aveuglément" s'il était un cinéphile lambda. Le premier "Twilight" a célébré son 10ème anniversaire en octobre dernier, amenant de nombreuses personnes à réévaluer son impact significatif sur la pop-culture - notamment Pattinson. 

"On a l'impression que chez les plus jeunes, qui sont à la fin de l'adolescence ou au début de la vingtaine, c'est devenu à la mode de l'aimer," dit Pattinson. "C'est une deuxième vague fascinante de personnes qui l'apprécient, ce qui est plutôt cool. Je pense que quand quelque chose devient un phénomène massif, il y a toujours des gens qui s'énervent parce que c'est partout. Mais maintenant, il semble que ce soit devenu quelque chose de rétro : la bande-annonce, la mode. On se dit "Oh, c'est tellement fin des années 2000."

Pattinson raconte qu'il a regardé une partie du second film, "New Moon" sorti en 2009, à la télé "juste l'autre jour, et il a une bande originale vraiment incroyable. J'avais complètement oublié, mais les bandes-son étaient assez en avance sur leur temps."

Pattinson et Stewart ont déjà parlé de l'anxiété à laquelle ils étaient confrontés lors que la popularité de la franchise était à son sommet, avec l'obsession enragée des fans et des médias pour leur relation dans la vraie vie. Mais depuis que la franchise de 5 films a pris fin en 2012, les deux acteurs ont poursuivi leur carrière avec succès dans des films à plus petit budget, salués par la critique, les aidant à mieux apprécier leur temps dans "Twilight". 

"C'est très agréable maintenant que la passion n'est plus aussi intense," dit Pattinson. "Les gens viennent (vers moi) et en gardent de très bons souvenirs. C'est très gentils. Je pense que la seule partie effrayante se passait quand on était en plein cœur de tout cela et que c'était très très intense. Maintenant que l'intensité est retombée, ce ne sont que des souvenirs très chaleureux."

Nouveaux (superbes) portraits de Robert Pattinson durant le Festival de Cannes 2017

Et dire qu'il aura fallu presque deux ans pour les découvrir !



esr4.th.jpg esr1.th.jpg esrT.th.jpg esrb.th.jpg esr5.th.jpg esry.th.jpg esrq.th.jpg

Via

Claire Denis raconte sa première rencontre avec Robert Pattinson avec France Today


Traduction de l'extrait de l'interview :

Donc est-ce que travailler avec un enfant est aussi lourd que le vieil adage voudrait nous faire croire ? "Filmer avec un enfant était en fait un délice," dit Denis. " Peut-être parce qu'elle était si à l'aise avec Robert." Et ce n'est pas étonnant : Willow (alias "Miss Scarlett") est l'enfant d'un des meilleurs amis de Pattinson. Ce qui nous amène au sujet de Pattinson. Au dire de tous, l'acteur a activement poursuivi Claire Denis durant 3 ans, dans l'espoir de faire un film avec elle. "J'avais peur de le rencontrer au départ," admet Denis. "Il est très impressionnant en tant qu'acteur, mais je ne voulais pas lui dire qu'il n'était pas le bon pour le film. Il était trop beau et c'était supposé être un personnage plus âgé."

Tout cela a changé quand Claire Denis s'est rendue à Los Angeles pour parler de High Life avec l'actrice Patricia Arquette (au départ elle avait été choisie pour jouer le rôle de Dr Dibs, mais a dû abandonner à cause d'un calendrier de tournage contradictoire). Après plusieurs appels téléphoniques, la réalisatrice a finalement accepté de voir Pattinson. "Il m'a parlé de sa rupture avec Kristen Stewart," raconte Denis. "J'étais très touchée. Il m'a aussi dit qu'il avait rencontré quelqu'un qu'il adorait et qu'il avait l'intention de l'épouser, et il m'a montré sa bague de fiançailles. Je me suis dit, ou bien ce jeune homme est sincère, un mec vraiment super et il me fait confiance, où c'est des conneries et il essaie de me séduire."

"Eh bien, la première supposition est vraie. Il est très sincère," ajoute Denis en riant. "C'est difficile d'être une icône - les gardes du corps et les filles qui crient en le voyant. Je pense que sa vraie vie l'attendait après Twilight."
Comme on pouvait s'y attendre, Denis et Pattinson sont maintenant de bons amis. 

Rendez-vous à la Source pour lire l'interview (en anglais) en intégralité !
Via

Nouvelle interview de Claire Denis avec The L.A Times : "J'ai travaillé avec Robert, car Robert est génial."

L'interview a été réalisée en Septembre dernier, durant le Festival du film de Toronto.



Traduction de l'extrait de l'interview

Parlez moi du choix de Robert Pattinson. 

Bien sûr tout le monde pensait que cela devrait être un acteur de science-fiction, comme un acteur de film d'action. Et j'ai pensé exactement l'opposé. Et ensuite, j'ai rencontré Robert et je dois dire que Robert voulait vraiment me rencontrer, ce qui était très gentil, mais j'étais également un peu surprise, car pour moi il était un jeune et iconique acteur et je pensais que c'était exactement l'opposé de ce que j'avais à l'esprit - un acteur dans la quarantaine, épuisé. Et j'ai peut-être hésité un peu, cela m'a pris quelques mois et ensuite, j'ai réalisé que le fait qu'il voulait jouer dans le film était intéressant. 

Je n'étais pas flattée, d'un autre côté, j'étais un peu effrayé car, comme je l'ai dit, c'est un acteur iconique et je voulais un film mystérieux, pas iconique. Mais ensuite, j'ai réalisé que Robert était prêt à aller n'importe où avec moi. Et ensuite, j'ai réalisé que c'était un jeune homme très mystérieux. 

Étant donné que "High Life" est un film de Science Fiction et qu'il a en vedette Robert Pattinson, espériez-vous que ce film vous apporterez un nouveau public, plus grand ? Pour les gens qui n'ont pas vu vos autres films, cela peut être un moyen pour eux de découvrir votre travail. 

Je ne crois pas en ce genre de chose. Je pense que si j'étais le genre de réalisatrice à utiliser Robert pour avoir un plus grand public, je me vomirai dessus. C'est dégoûtant. J'ai travaillé avec Robert, car Robert est génial. C'est tout. Et le fait de l'utiliser pour avoir une plus grande audience est obscène pour moi. Vraiment obscène. 

Pour lire l'intégralité de l'interview (en anglais), rendez-vous à la Source