lundi 2 septembre 2019

Nouvelle photo de Robert Pattinson dans The King



Via

The King : David Michod revient sur sa deuxième collaboration avec Robert Pattinson

Cela fait toujours plaisir de voir que certains réalisateurs ont tellement apprécié leur collaboration avec Robert, qu'ils veulent remettre cela ! 
L'interview est en faite une retranscription de la conférence de presse de The King à la Mostra de Venise, qui s'est déroulée aujourd'hui. 


Traduction de l'interview :

Bien que tous les acteurs soient au top, lors d'une projection de presse matinale à Venise, Pattinson a volé la vedette dès son apparition à l'écran. Avec son air bizarre et son accent fantaisiste, Pattinson a attiré les rires et les applaudissements dans son rôle du Dauphin de France, servant d'ennemi idéal au Henry V de Chalamet. 

"J'avais le sentiment qu'il rendrait les choses amusantes," a déclaré Michod. "J'avais besoin de cela. C'est un personnage secondaire. Il n'apparaît pas dans le film avant une heure. C'était très très important pour moi que lorsqu'il apparaisse, ce soit avec éclat."
[...]
Il poursuit : "Je pense que c'était un peu un dandy. Je pense qu'il était un peu plus jeune que Rob. Apparemment il était extrêmement gros. Apparemment, c'était historiquement vrai que Hal, en tant que roi, lui a proposé de combattre en face à face pour régler ses comptes, tout en sachant probablement que son offre serait refusée."

Michod, qui a choisi Pattinson dans son second film, The Rover, félicite l'acteur pour ses choix de carrière. "J'ai adoré travaillé avec lui. J'ai adoré sa créativité. J'ai adoré à quel point il était avide de faire des choix audacieux," dit Michod. "J'avais le sentiment qu'il aimerait se faire les dents sur ce personnage car cela ne ressemblait pas à ce qu'il avait fait auparavant."


Timothée Chalamet, David Michôd et Robert Pattinson parlent du rôle du Dauphin de France dans les notes de production de The King

image host image host


Traduction des extraits :

"Le dauphin est un méchant et un dandy psychopathe," dit Michôd. "Il a réussi à énerver Hal et à faire des ravages. Le film parle d'un roi anglais qui envahit la France pour de multiples raisons complexes, mais cela a toujours été important pour moi qu'une de ses raisons soit la colère de Hal d'être nargué par un abruti."
Michôd a déjà travaillé avec Pattinson dans The Rover en 2014, et il savait que sa nature enjoué et inventive collerait bien pour le rôle. "Je savais qu'il s'amuserait en jouant ce personnage, et je savais que cela serait très différent des autres rôles qu'il a fait auparavant," dit Michôd. "Ce Casting est si jeune, et aussi jeune que Rob soit, il fait partie d'une génération plus vieille dans le film. J'aimais l'idée qu'avec Timmy ils aient une relation hostile et de voir ce que cela donnerait."

Pattinson est d'accord avec le fait que le rôle lui a offert une nouvelle voie artistique. "C'est définitivement quelque chose de différent," dit-il. "Le dauphin est un peu un antagoniste malveillant. C'est amusant de jouer un personnage quelque peu détraqué, surtout de si flamboyant et intrépide. C'est une personne assez froide; il ne pense pas à être un bon meneur comme Hal, il veut juste être riche et vivre une vie de vaine luxure."

Chalamet et Pattinson ont tous les deux trouvé la dynamique de leurs personnages fascinante. Chalamet raconte, "La partie la plus intéressante de leur relation est qu'Hal ressent une vraie fraternité avec le Dauphin. Il le voit comme le fils d'un roi qui gère également le pouvoir d'une manière auto-destructrice."

Pattinson ajoute, "Timothée est un des meilleurs jeunes acteurs de nos jours. C'est amusant de jouer deux personnes qui ont un état d'esprit si différent. Le dauphin ne réalise pas vraiment le niveau de détermination d'Hal. Il a les gênes impétueux et sa sœur Catherine a les gènes plus sensible."

Pour lire l'intégralité des notes de production (en anglais), rendez-vous à la Source