vendredi 4 août 2017

Interview Vidéos de Robert Pattinson, Josh & Benny Safdie avec InnerSpace



Traduction : 


Robert : Donc c'est vraiment une chaîne qui parle de l'espace ?
Robert : Quand j'ai lu la première version du scénario...d'habitude quand vous lisez beaucoup de scénarios, au bout de 5 pages vous voyez où ils veulent en venir. Mais avec celui-ci, secret après secret, vous vous demandez ce qu'il se passe ! Et puis à plus de la moitié du film, soudainement ça change de genre.
Josh : Vous réalisez que Good Time ressemble à un film de science-fiction. 
Benny : Et pour clarifier, nous sommes dans l'espace en ce moment même, nous y sommes physiquement !

A Partir de 8min20
space
[Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo]

Traduction :
Robert : Quand j'ai lu la première version du scénario...d'habitude quand vous lisez beaucoup de scénarios, au bout de 5 pages vous voyez où ils veulent en venir. Mais avec celui-ci, secret après secret, vous vous demandez ce qu'il se passe ! Et puis à plus de la moitié du film, soudainement ça change de genre.
Josh : Je suis toujours attiré par le danger, l'idée de faire un film de genre qui a l'air dangereux, où vous avez l'impression de ne pas savoir ce qu'il va se passer... quelqu'un m'a dit la nuit dernière, qu'il avait eu l'impression que la vraie police allait débarquer dans le film et arrêter quelqu'un. 
Benny : Ce que j'aime chez Connie c'est qu'il y a cette partie de lui où il a ces tatouages qui sont très significatifs, c'est un homme profond mais seulement à la surface.
Robert : Il a commencé à avoir des idées philosophiques sans rien connaître de la philosophie, il passe son temps à inventer de la philosophie à chaque fois qu'il a une idée.
Robert : C'est un existentialiste et il pense avoir inventer le mouvement. 
Benny : C'est comme le film "Luke la main froide", mais vous oubliez tout ce qu'ils ont fait avant...
Robert : C'était le mec cool. 
Benny : C'était le mec cool, il était en prison je suppose pour les parcmètres. 
Robert : Pour les parcmètres et non pour avoir tué des gens !
Benny : Non mais les autres mecs en prison, on ne sait pas vraiment pourquoi ils y sont... les autres gars que vous commencez à apprécier, ils sont en prison ! Vous soutenez ces gens, simplement parce que vous avez cette idée en tête où vous vous dites qu'importe ce qu'ils ont fait il faut qu'ils sortent de prison. Et ici, ça n'a pas d'importance qu'il soit le gars qui ait attiré des ennuis à son frère, il essaye de faire sortir son frère de prison et vous oubliez que c'est lui qui l'a envoyé en prison au départ. 
Benny : Josh et Rob m'ont envoyé des emails dans la peau de Connie, quand il était en prison, il essayait de recréer des liens avec son frère et moi je lui répondait et on a eu cette correspondance pendant un mois ou deux et je pense que cela nous a aidé car même si c'était faux il y avait une histoire à laquelle se rattacher. 
Josh : A Cannes, la première questions des gens portait sur le fait que le film parle de deux frères et que nous sommes deux frères et c'est quelque chose qu'on oubli, c'est juste mon frère, c'est simplement Benny, cette chose qui d'une manière bizarre ...oui c'est une chose... est une extension de moi-même et le film pour moi parle vraiment du fait de devenir libre de toutes les restrictions que l'on a dans nos vies. 

 A partir de 1min40 :

space
[Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo]

Traduction :
Robert : Je vais commencer un entrainement de cosmaute dans deux semaines, j'ai hâte de m'entraîner sans gravité.

Update : les vidéos sur le site ne sont plus toutes actives, voici une version youtube :


Via

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

2 commentaires:

vanouille a dit…

Il commence seulement à s'entraîner dans deux semaines? Je pensais que le tournage devait commencé en août non?

Sabine a dit…

Logiqument, après si son entraînement ne dure pas longtemps, le tournage commencera peut-être dans la foulée à la fin du mois :)