mardi 10 février 2015

Interview de Robert Pattinson avec Associated Press - Press Junket LIFE - Berlinale 2015 (Vidéo + traduction)



Via/Via

A 0.35 - 1.09

Rob: Je ne peux plus le faire. Un des producteurs a dit....Je lui ai dit "Je ne peux plus regarder" et il m'a répondu "Tu sais quoi, je ne vais même pas te pousser à le faire. Je t'ai vu sur les images. Tu a vécu tant de trucs que tu couvres tes yeux avec tes pieds. Je te crois. Donc ne le regarde pas". Je ne peux pas . J'ai l'impression que c'est 6 ans de ma vie. Regarder les projections.

Journ: Vous l'avez regardé derrière des portes fermées?

Rob: Et j'ai dû prendre 12 valiums.


Dane dit que c'était fou mais excitant et qu'on a besoin de ça sur un film et Rob apporte ça au film. C'était incroyable. Il a eu l'impression d'être à une avant première pour une saga.

A 1.50 - 2.25

Rob: Je ne m'intéressais pas à la photographie avant mais j'ai débuté le tournage avec la même réplique que Dennis Stock a utilisé, je crois que c'est la même réplique que j'ai utilisé dans le film. Ca m'a pris 20 pellicules puis je les ai faites développer. J'étais vraiment dedans avant que je ne vois les photos. Je pensais que quand quelqu'un vous expliquait les bases, ça allait bien sortir et que ce serait génial. Et quand ce n'est pas le cas, je ne comprends pas. "Pourquoi ne sont elles pas des photos de génie". J'ai donc perdu tout intérêt après.

Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot. fr

Aucun commentaire: