mercredi 10 septembre 2014

Robert Pattinson lors de la conférence de presse de MTTS - TIFF (09.09.2014) - Vidéos + traduction

A partir de 55.15



Même si Rob ne dit pas un seul mot, je vous ai fait un résumé de cette conférence de presse ;)

Le modérateur présente Bruce Wagner qui a utilisé son expérience de chauffeur de limousine pour écrire le personnage de Jérôme. Il présente ensuite les autres acteurs et leur rôle.

En premier lieu; le modérateur souhaite savoir quel part de son expérience de chauffeur de limousine à LA il a mis dans le film et il veut aussi savoir pourquoi il a mis aussi longtemps à travailler avec David Cronenberg. Plus jeune Bruce a conduit une ambulance et il fait un parallèle entre ceux qui pensaient qu'ils allaient mourir dans son ambulance et ceux qui pensaient qu'ils allaient devenir célèbre. Il ajoute que ce qui est décrit dans Maps to the Stars est à la fois très vrai mais très éloigné de la vérité également. Dès qu'il a su que David était fan de ses livres, il est entré en contact avec lui et n'a cessé de le suivre . Pour prouver ça , David dit l'avoir trouvé dans son garage ce matin même. David explique que Bruce a tenté de se suicider en mettant sa bouche son pot d'échappement mais en fait David conduit des voitures électriques.





Les journalistes commencent à poser leur question

- le film parle de cette célébrité qui rend malade et le journaliste ne l'a jamais vu chez les acteurs présents. David dit qu'il le cache même aux yeux de Bruce. Par exemple, quand il va à un mariage, il prend de la drogue mais personne ne s'en aperçoit. Pour David le film ne se focalise pas uniquement sur la célébrité ( on ne voit pas de paparazis ni de tapis rouge). Il s'agit plus de drame familial. On aurait pu avoir la Silicon Valley ou Wall Street en toile de fond. Julianne affirme aussi qu'ils n'ont aucune relation intime avec les autres. Havana n'a pas d'amis ni de partenaires. Elle ne cherche que l'aval de sa mère. John raconte un anecdote quand il était adolescent et qu'on l' fait venir à LA . Il est allé au château Marmont et il ne savait absolument pas ce qu'il allait vivre là bas. Il plussoie ce que David a dit et précise que n'importe quel endroit toxique ferait l'affaire. Olivia quant à elle, évoque les propos qu'elle tient dans le film et qui sont les mêmes que ceux que son agent lui a tenus. John ajoute qu'en Californie on a cette constellation de folie mais que si on est en dehors l'industrie, il y a de superbes choses. Quiconque est déjà allé à une fête de Noel dans une agence à Hollywood sait à quel point c'est l'horreur. Rob ajoute qu'il adore Hollywood et ses fêtes ( rires)

- Le journaliste veut que Julianne compare le fait d'avoir son étoile sur le "walk of fame" et la récompense qu'elle a eu à Cannes. Elle a vécu quelque chose d'extraordinaire à Cannes et son prix fut complétement inattendu. Sa plus belle expérience reste le travail sur ce film. Quant à son étoile, ses enfants étaient assez âgés pour comprendre ce qu'il se passait donc elle n'a plus besoin de tombe. David ajoute qu'ils vont commencer à enterrer les gens sous ces étoiles ! ( rires) et il y aura même un panneau afin qu'on puisse les voir à travers. Lorsque le journaliste mentionne à nouveau les Oscars, Julianne dit qu'elle ne sait pas quoi lui répondre.

- Pourquoi avoir choisi Mia et comment fut le travail de Rob avec elle? David réexplique son processus pour choisir un acteur pour un rôle ( comme il l'avait expliqué pour Cosmopolis) . On prend les bases du personnages et on cherche un actrice qui y correspond. Il a beaucoup de respect pour le travail de Mia. Il lui faisait complétement confiance pour qu'elle comprenne le personnage. Le modérateur reprend la parole ( Rob ne peut donc répondre à la question) et il dit que le plus effrayant reste le personnage de Benjie. Evan dit qu'il s'est marré en lisant le script et en voyant tout ce que Benjie faisait. Il pense que c'est le seul personnage qui va mieux à la fin du film mais en fait il meurt ( rires). Evan parle de son audition : après avoir envoyé une cassette David l'a fait venir mais il avait des gants car il était malade et ne voulait pas lui transmettre les microbes. David a trouvé que Evan était naturel. Pour lui le film n'est pas uns satire et il ne voulait pas que ses acteurs le jouent ainsi sinon ce serait devenu une caricature.

- Le modérateur évoque ensuite les fantômes dans le film. David explique que cela faisait partie du script depuis le début mais qu'il a une aversion pour les fantômes. Il n'y croit pas. Au début dans le script, Bruce avait mis une scène où des tas d'enfants morts marchaient dans les rues et il a coupé cette scène. Dans les autres scènes, ces fantômes ne sont que des souvenirs.

- Pourquoi avoir mis ce drame familiale à Hollywood? David dit que ce n'est pas lui c'est Bruce car c'est là que sa famille vit. C'est l'endroit où on peut jouer sur l'image et l'identité. Sans Hollywood et l'industrie du film on ne pourrait avoir ça. Il cite Le Loup de Wall Street . Il faut que ces personnes restent à l'écran sinon ils ne travaillent plus. C'est comme une mort avant la Mort. Julianne parle ensuite de son travail avec les réalisateurs canadiens.

- Quelle chose inattendue et folle Julianne pourrait elle faire? Elle ne sait pas et en tant qu'actrice elle peut faire toutes ces choses incroyables. Elle aimerait pouvoir écrire comme Bruce.

- Comment faire pour ne pas perdre pied et devenir ces personnages? Sarah dit qu'elle vit à Toronto et non à Hollywood donc c'est facile de ne pas perdre pied. Evan dit que lui vit à Vancouver et c'est assez cool là bas. John vit principalement à Chicago et parle de sa soeur qui veut toujours rentrer par le 1er vol quand elle doit aller à LA. Julianne ajoute que David a fait en sorte que dans les scènes ils sont rarement à deux pour accentuer cette solitude des personnages. Olivia dit que quand on vit à LA, on perd peu à peu la notion de normalité et c'est à ce moment là qu'il faut rentrer chez soi . John évoque la course à la jeunesse et il mentionne une jolie jeune femme qui est venu le voir à une avant première en lui disant qu'il était l'acteur préféré de sa mère.

- Julianne joue dans Hunger Games et le journaliste veut savoir ce qu'elle pense des Hunger Games parmi les stars, notamment pour celles des Télé réalités. Pour Julianne Hollywood n'est rien d'autre qu'une point sur une carte. On lui donne bien trop d'importance.

Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Source

Vidéo à sa sortie des locaux



Source

1 commentaire:

charlotte2701 a dit…

merci pour la vidéo, mais je pense que la politesse aurait été de poser des questions à tous les acteurs. Robert avait l'air de s'endormir sur son siège..
Et quand il est ressorti de la conférence de presse il'n'était pas de très bonne humeur Robert a éviter ces fans.....