jeudi 30 octobre 2014

Interview de Robert Pattinson avec Scene Creek - TIFF (Vidéo vostfr)

Version VOSTFR




Traduction et Upload Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr


Vidéo originale et traduction ci dessous








Journ: Bruce Wagner a écrit le script de ce film. C'est de la folie. Quelle a été votre réaction quand vous l'avez lu?

Rob: Un peu celle là. C'était complétement fou et cela dès les premières pages. J'ai trouvé ça tellement marrant. David était tout à fait calme. Peut être... il expliquait le script d"une manière existentielle et on l'avait l'impression qu'il lançait doucement une grenade dans une pièce. Et tout à coup il s'est mis à rire de ça. Oui j'ai trouvé ça très dangereux et détonnant. C'est très cru mais marrant à la fois. Ouais c'est génial.

JOurn: Après avoir travaillé avec David sur Cosmopolis, il vous a approché de nouveau pour ce film. Aviez vous des attentes ou peut importe ce qu'il vous offre?

Rob: Oui je ne l'ai même pas lu avant de dire oui la première fois. Il ne m'avait même pas dit de quoi ça parlait. Il m'a dit "Tu veux faire celui là" et moi "Oui tout à fait". Je pense qu'il m'a donné le script 6 mois plus tard. Mais j'ai tellement passé un bon moment sur Cosmopolis que je ferais n'importe quoi avec lui.

Journ: Ma scène préférée du film est celui où vous êtes à l'arrière de la limousine avec Julianne Moore et vous grognez de manière très bruyante lors de cette partie de jambe en l'air. C'était comment de tourner ça avec quelqu'un comme Julianne Moore, qui est la plus grande actrice de tous les temps.

Rob: C'était aussi mon premier jour de tournage pour ma toute première scène. Ce n'était même pas la conversation qu'on a juste avant. C'était directement du sexe. Il faisait une de ces chaleurs et je dégoulinais de sueur pour je ne sais quelle raison et elle m'a regardé et elle n'avait pas une seule goutte de sueur. Ca n'avait aucun sens. Mais oui c'était marrant. Elle était hilarante et on avait ces conversations étranges sur nos carrières, tentant d'avoir quelques conseils et David a dit action et j'ai fait ça. C'était vraiment très surréaliste.

Journ: Le personnage d'Havana et celui de Benjie sont tellement extrêmes. Vous avez travaillé avec des tas de gens dans cette industrie, avez vous déjà vu de tels comportements?

Rob: Oui complétement. Il y a des gens qui.. j'ai aussi vu des gens qui ont subi une transformation.... Oui quelqu'un qui était complétement normal et lors d'un tournage d'un film il est devenu ce monstre. Il y a une espèce de système , un endroit qui nous permet de faire ça. Certaines personnes lorsqu'un assistant arrive et leur demande s'il veut une tasse de café. Pour certains,ça suffit et ils disent "Oui je veux une tasse de café et lèche moi le cul par la même occasion." C'est fou de voir comment ça arrive.

Journ: J'aimerais que vous parliez de vos prochains projets . Il y a des trucs excitant que vous allez faire. Avec Brady Corbet ça va être excellent car c'est un super acteur.

Rob: Je ne l'ai pas encore fait.

JOurn: Pas encore?

Rob: oui. Je vais le faire en même temps qu'un autre film. C'est vraiment bizarre.

Journ: Et il y a aussi une rumeur selon laquelle vous allez faire un film avec Harmony Korine.

Rob: Oui j'attends toujours de voir ce que ça sera.

Journ: Mais vous voulez le faire?

Rob: Complétement. Harmony est génial.

Journ: Réaliserez vous un jour un film? Et pas seulement en tant qu'acteur?

Rob: J'aimerais beaucoup. Je pense que ça prend un bon moment . Je ne sais pas . Je ne suis pas encore prêt pour ça. Mais oui j'aimerais vraiment le faire.

Journ: Parmi les personnes vivantes ou mortes , avec qui aimeriez vous faire un film?

Rob: ..... Parmi les morts , sans doute Kubrick. Parmi les vivants, j'aime Jacques Audiart. Et ????

Journ: Parlons de votre sélection pour faire ce genre de film car on dirait que... vous avez travaillé avec de grands réalisateurs sur des films plus indépendants. Vous le faites consciencieusement ou vous aimez juste l'idée?

Rob: C'est un peu un mélange des deux. Vous.... il y a cette garantie si vous travaillez avec les meilleurs .. les 20 30 réalisateurs qui sont les meilleurs. Et si vous travaillez avec eux, il y a une sorte de sécurité. Car vous savez que premièrement ils ont ... ils ont le poids nécessaire pour faire le film qu'ils souhaitent faire. Ils ne sont pas harcelés par les financiers ou autre. C'est la même chose pour ceux qui réalisent leur premier film. Peu importe qui ils sont. Je suppose donc que d'une certaine façon c'est moins un pari. Vous... Je suis dans un processus où je choisis simplement les réalisateurs et je reviens vers des mises en scènes plus matérielles. Vous découvrez votre façon de choisir. Vous prenez sans cesse un risque. Je ne sais pas vraiment comment sélectionner des trucs.

Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr


Source Via

Aucun commentaire: