dimanche 24 août 2014

Nouvelle Interview de Robert Pattinson avec Hey U Guys UK - Press Junket UK (Vidéo + traduction)



Nota: Etant donné le caractère répétitif des propose tenus par Rob (qui ne parle qu'une minute sur les 6mn45) je ne sous titrerais pas cette vidéo. Merci de votre compréhension.

Cliquez ci dessous pour afficher la traduction complète.





Le journaliste demande une fois de plus si malgré un film difficile l'ambiance était légère sur le plateau. Guy explique à nouveau que tout vient du réalisateur. David a un super sens de l'humour. Tant qu'il y a du respect pour le travail , il y a de la place pour l'humour entre les prises.

A 0.45 – 0.55

Rob Il y avait une certaine intensité qui venait un peu du film mais aussi un peu du fait d'être au milieu de nulle part. Les gens étaient un peu fous à la fin du tournage.

Le journaliste veut savoir si tourner dans ces conditions leur a permis de mieux entrer dans la peau de leur personnage. Guy confirme que cet éloignement les a aidé.

Guy parle de son approche du personnage. Le journaliste évoque ensuite le fait qu'on ne connaisse pas le passé des personnages et il veut savoir si c'était libérateur.

A 2.45 – 3.10

Rob: Oui j'aime ça. Ca dépend. Je pense à cette scène où nous sommes près du feu de camps. On arrive à une histoire vraiment très détaillée et on est dans cette position qui n'avait pas été construite auparavant. J'ai trouvé ça tellement cool dans le script. Vous devez simplement tout tirer du personnage dans ce seul discours et tenter de le faire transparaître ailleurs.

Guy ajoute qu'il y a le passé des personnages mais surtout leur personnalité.

Le journaliste dit à Rob qu'on voit avec ce film qu'il s'éloigne de Twilight et il veut savoir s'il prend en considération l'envie de ses fans de le suivre sur certains projets.

A 4.05 – 4.33

Rob: Je ne pense pas à ça . Je ne sais pas vraiment quel est mon public si ce n'est les gens qui viennent aux avant première. Je ne sais pas mais si vous tentez de vous lancer des défis, si vous respectez le public , c'est tout ce que vous pouvez faire. Vous vous lancez des défis ambitieux et vous espérez qu'au moins une personne aimera. Vous ne pouvez jamais prédire ce qu'une personne va aimer ou pas.

Guy dit qu'on ne repousse pas les films qu'on a fait car on choisit un projet comme Twilight comme on le ferait pour un autre projet et le succès est au rendez vous mais vous continuez de faire ce que vous faites. C'est le point de vue extérieur qui pense que vous choisissez des rôles pour vous en éloigner. Rob aurait choisi de faire The Rover quoiqu'il en soit : Twilight ou pas Twilight.

Le journaliste conclue en leur demandant quelle serait la dernière possession à laquelle il s'accrocherait s'il y avait réellement cette effondrement. Pour Guy ce serait un paquet de cigarette mais sans briquet. Ou alors sa guitare. Ou alors un de ses chiens. Et rob se marre en disant qu'il n'en prendrait qu'un seul.

Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot. fr

source via @melcitron via Rplife

Aucun commentaire: