samedi 5 juillet 2014

Natasha Braier , la cinématographe de The Rover parle du film et de Robert Pattinson avec Indiewire

"Je pense que les scènes qui ont été plus puissantes dramatiquement furent les conversations entre Guy et Rob. Par exemple, quand ils parlent pendant le diner près de l'hôtel avant que Rob ne tue par inadvertance quelqu'un. Je pense que ces scènes furent très importantes pour définir la dynamique et la tension entre les personnages. Mais en même temps, ce sont des vues franches et tout réside dans les performances. Donc peut être qu'elles n'étaient pas les plus excitantes pour moi en tant que cinématographe . Mais ce furent les scènes où j'ai regardé David et où on s'est dit, 'OK, maintenant on a un film.'"

Tandis que Braier attendait de Pearce qu'il livre une performance puissante et non verbale, elle ne savait pas quoi faire de Pattinson, qui a caché son glamour de star de cinéma pour son rôle le plus crasseux jusqu'ici Elle ne l'avait pas vu dans "Twilight." "Mais j'ai juste été épatée dès que je l'ai vu. Je pense que c'est naturel chez lui. Il est né avec cette qualité. Il y a beaucoup d'acteurs qui ont cette capacité technique. Ils travaillent depuis de nombreuses années et ont appris et aiguisé leur art . Et Rob a quelque chose de très instinctif , c'est pourquoi il est aussi célèbre et qu'il est aimé des filles du monde entier.

"C'est une personne très intelligente mais aussi très émotive. C'est assez lié. Je pense donc que ça lui donne un moyen de se livrer peu importe le personnage qu'il joue . Et il est arrivé avec un passé pour son personnage où ce dernier avait été maltraité sévérement. Il était toujours celui dans la famille qu'on malmènerait . Et il se sentirait tellement abandonné. Il est donc arrivé avec cette psychologie où il peut tomber dans cette relation abusive avec Guy.

"Mais David avait une idée précise depuis le début, selon laquelle tout le monde dans le film vient par binôme car ce monde est tellement difficile qu'on ne peut pas resté seul. Donc tous ceux que Guy rencontre en chemin est avec quelqu'un , sauf Rob qu'on a laissé derrière et ils vont faire équipe."


Et c'est à ce moment qu'ils découvrent tous les deux un peu d'humanité qui est plus fort que la survie dans cette crise mondiale.

source Indiewire via Rplife
 Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: