mercredi 18 juin 2014

Interview de Robert Pattinson avec Chicago Sun-times (traduction)

 Un steak dans son cœur : Robert Pattinson aspire à manger un bœuf de Chicago.

Peut-être que c'est un clin d’œil à son ancien alter égo vampire, mais Robert Pattinson veut du sang.

"J'ai rêvé l'autre nuit d'un steak de Chicago," raconte l'acteur mardi. "J'en ai mangé un lors de la promotion du premier Twilight et certaines choses ne vous quitte pas l'esprit. Peut-être que c'est mon vampire intérieur qui veut à nouveau sortir."

Avec son rire caractéristique, Pattinson sait qu'il verra son souhait se réaliser. Il va tourner le film de gangster "Idol's Eye" avec Robert De Niro à Chicago en Octobre. "J'adore Chicago," dit-il. "C'est une de ces villes où vous pouvez marcher dans la rue et les gens sont vraiment gentils. Ils respectent que parfois j'ai besoin d'un peu de silence."

Il a aussi trouvé le silence en travaillant dans l'Outback Australien pour son nouveau film "The rover" (qui sort Vendredi), où Pattinson joue Rey, un jeune homme qui tente de survivre à un voyage dans le désert sauvage et à des tueries avec un autre vagabond joué par Guy Pierce.

Comment était-ce de tourner dans l'Outback ?

J'aime vraiment le désert car vous pouvez être seul, ce qui est très agréable. Je pouvais simplement me promener un peu et personne ne s'en souciait car il n'y avait pas âme qui vive sur des milliers de kilomètres. La plupart des villes où nous avons tourné n'avaient qu'une rue. L'autre chose cool c'est que quand j'étais pris d'assaut, c'était par un groupe de kangourous qui vivaient là avec des chameaux sauvages. Je respecte ces gens qui sont là aussi, vivant en dehors des réseaux. C'était parfait pour moi d'être un peu déconnecté, où je n'avais pas à regarder par dessus mon épaule. Personne ne me prenait en photo entrain de faire quelque chose de stupide.

Vous avez dit avoir eu une audition pour Rey dans "The Rover". Vraiment ? Après avoir joué dans une grande franchise ?

Totalement vrai. Je dois faire des auditions à moins de jouer quelque chose dans mon domaine. Si je fais un truc de vampire, ils ferait mieux de m'engager. Vous avez vu mon jeu de vampire.

Cela fait plusieurs années que votre vie est étalée dans les tabloïds. Comment faites vous pour la préserver et ne pas développer une attitude ?

Je ne sais pas vraiment comment je le fais. C'est bizarre. Je suis passé par une période où j'étais un peu plus stressé. Une fois que j'ai dépassé cette période, j'ai juste compris que votre vie se resserre un peu quand vous devenez connu. Oui, j'ai été frustré de ne pas pouvoir faire ce que je voulais, comme marcher dans la rue anonymement. Mais on s'y habitue. En fin de compte, j'ai juste laissé allé et j'ai accepté que c'est un autre genre de vie.

vous avez des films qui vont sortir, avec David Cronenberg ['Maps to the stars' cet automne] et Werner Herzog, plus le film avec De Niro. Vous êtes vous débarrassés d'Edward Cullen de Twilight pour de bon ?

Je suis constamment surpris du fait que j'ai été capable d'avoir une carrière post Twilight. Je pense toujours que ça peut se finir à tout moment. J'ai toujours pensé que toute ce qui viendrait après Twilight serait simplement un bonus.... C'est sympa de regarder mon CV maintenant. J'en serais jaloux si ce n'était pas moi.

Pour finir... vous êtes plutôt du genre steak et non pizza de Chicago ?

Soyons clair. Je suis à 100% pour les pizzas de Chicago, mais quand vous rêvez d'un bon steak, vous avez besoin de commencer avec un couteau et une fourchette dans les mains - et une bonne sauce à viande.


Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: