mercredi 18 juin 2014

Interview de Robert Pattinson avec RogerEbert.com (Vidéo vostfr)

Version VOSTFR



Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Vidéo originale et traduction ci dessous







A 2.45 – 5.14

Rob : Oui il y a quelque chose de tellement étrange avec le script. Même sur la page , il semble différent. Je ne cessais de me demander pourquoi. Je pense que c'est parce que David utilise les virgules. On a ces blocs de dialogue avec 3 phrases , 3 mots etc... Mais je n'avais rien vu de tel. Surtout que c'est un film australien. Je ne pensais pas que c'était un film australien avant de le voir. Je me disais "Oh c'est vraiment un film australien". Il y a juste quelques américains dedans.

Journ: Comment construire un personnage comme celui là? Il n'y a pas beaucoup de passé. On ne sait pas grand chose sur lui.

Rob: Il y avait tellement de nouvelles petites informations sur lui. J'ai vraiment aimé le fait de ne pas expliquer mais aussi révéler ce passé d'une façon assez détaillée mais pas trop obtus non plus. On n'essaie pas vraiment de l'expliquer au public. C'est juste comme ça dans ce contexte de silence. Il y a des scènes extrêmes où je suis battu etc...Vous ne dites donc pas grand chose. Puis il y a cette scène qui arrive où il y a cet énorme monologue et je n'ai jamais vu un truc pareil.

Journ: Ca vous a donc fait quoi de tourner dans le désert australien? Ce fut une expérience complétement différente pour vous?

Rob: Nous étions à 9h d'Adelaide et on suivait la voie ferrée pendant des heures et tous les 100 miles, il y a une maison abandonnée et on se dit "Mais tu pensais à quoi?". Faire ça? "Oh c'est une endroit sympa. "Il n'y a rien autour mais c'est un endroit fascinant. J'ai grandi avec pas mal d'australiens à Londres mais c'est différent. Plus vous vous enfoncez dans l'Outback, plus ça devient étranger à vos yeux. Vous n'avez plus l'impression d'être en Australie. C'est comme un pays complétement différent.

Journ: C'était sympa d'être dans un endroit où les paparazzis ne peuvent pas vous trouver? Ou vous ont ils trouvé?

Rob: Je pense qu'il y a un jour où quelqu'un est arrivé . Tout mon équilibre a été jeté par la fenêtre. J'avais pris l'habitude de me balader en faisant l'imbécile. Tout à coup , je me suis dit "C'est comme ça normalement. C'est horrible". Mais j'ai adoré ça. Rien que pouvoir travailler . On vivait dans des conteneurs qui ont été transformés. Rien que se lever le matin, quasiment pas vêtu et on était recouvert direct de boue.


Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
source : RPlife

Aucun commentaire: