samedi 14 juin 2014

Interview de Robert Pattinson avec The Hollywood Reporter lors de la première de The Rover à Los Angeles


Robert Pattinson à la première de The Rover à L.A : "Je n'essaye pas de m'évader de quelque chose'

L'idole des adolescents, rendu célèbre pour son rôle dans "Twilight", a avoué à THR lors de la première de son dernier film à Los Angeles qu'il avait "Beaucoup, beaucoup de secrets"





Les cris des jeunes filles pouvaient s'entendre à des kilomètres tandis que Robert Pattinson était au Regency Bruin Theatre de Los Angeles jeudi soir, lors de la première américaine de The Rover.

La star britannique, vêtu d'un costume bleu marine d'Alexander McQueen, était sur le tapis rouge avec l'auteur et le réalisateur David Michod, les producteurs David Linde et Liz Watts, et son collègue Guy Pearce pour les débuts du film à Los Angeles.

Rendu célèbre pour son rôle principal dans la saga Twilight, l'acteur a raconté à The Hollywood Reporter qu'il ne restreignait pas sa carrière à un genre spécifique. "Je n'essaye pas vraiment de m'évader de quelque chose. J'ai le sentiment que chaque film que je fais, fait parti du même chemin. Je n'essaye pas de me distancier de quelque chose en particulier," dit Pattinson. "J'espère juste que les gens aimeront le film."

Se déroulant dix ans après une dépression économique mondiale, The Rover raconte l'histoire d'Eric (Pearce), qui poursuit sans relâche un gang brutal dans l'Outback Australien qui a volé sa voiture - sa seule possession. Laissé abandonné par son frère et les autres membres du gang, Rey (Pattinson) est forcé de guider Eric dans la traque du clan brutal.

"Pour être honnête, [The Rover] m'est venu de ma colère, c'est le désespoir et la colère que je ressens à propos de l'état du monde aujourd'hui," explique Michod. "Le film se déroule quelques années dans le futur, mais ce n'est pas fait pour être post-apocalyptique." Michod voulait présenté le mal dans le film comme étant "directement lié" et représentatif de ce qui va mal dans "le monde d'aujourd'hui"

Pendant le tournage, le casting et l'équipe a enduré la chaleur extrême (un peu plus de 110 degrés Fahrenheit), les tempêtes de pluie et les mouches de l'outback, qui se manifestent tout au long du film. "Ça aide toujours d'être dans des endroits réels," raconte Pearce. "Cette chaleur extrême, ces mouches et ce vaste désert étendu - ça s'ajoute, comme si vous mettiez un costume. Ça vous y emmène."

Bien que chaque rôle ait été un facteur déterminant dans le choix de prendre part au projet, à la fois Pearce et Pattinson ont remarqué que le fait que Michod réalise a été la raison pour laquelle ils se sont engagés dans le film. "Ce n'était pas le rôle qui m'a attiré dans le film. C'était le scénario et David qui m'ont attiré...cette fois, c'était vraiment parce que David était le cinéaste," a révélé Pearce. Pattinson fait aussi remarqué : "J'aime beaucoup David. J'ai adoré Animal Kingdom...[Le scénario de The Rover]semblait juste si différent et original. C'était un peu une évidence."

Les spectateurs peuvent s'attendre à voir une autre facette des talents d'acteurs de Pattinson, dans un film type gangster, Idol's Eye, au côté de Robert De Niro, à la fin de cette année. Le film est encore une surprise pour Pattinson :"Ça a l'air fou pour moi de le dire...c'est quelque chose que je voulais, je pense que tout le monde voulait le faire."

Bien que la star de The Rover est apparemment normale et se contente avec des choses simples de la vie, incluant du mobilier gonflable, conduire une BMW de 1989 et se débarrasser d'une maison de 6.27 million de dollars pour une location, c'est un homme mystérieux. "[J'ai]beaucoup, beaucoup de secrets qui resteront secret pour toujours,"dit-il.

Après la première, une afterparty exclusive à l'hôtel W à Westwood a attiré les stars voisines Zac Efron, Katy Perry et Michelle Rodriguez. On a servi aux fêtards des cocktail Loft&Bear, un assortiment d'amuse-bouche, incluant des mini porcs dans une couverture et des brochettes de poulet et une variété de desserts dans un bar à fondue au chocolat.

Source

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: