dimanche 15 juin 2014

Interview de Robert Pattinson avec Vogue Australia (Vidéo vostfr)

Version VOSTFR




Traduction et upload Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Vidéo originale et traduction complète ci dessous







A 0.00 – 1.20

Jour: Puis je vous poser des questions sur Dior? C'était comment de travailler sur cette campagne? En quoi était ce différent de travailler sur une campagne publicitaire?

Rob: Bizarrement , je voulais travailler avec Romain Gavras depuis des lustres et il ne répondais jamais à mes coups de fil. Ca faisait 2 ans que je tentais de le contacter. Et Dior est arrivé et je n'avais jamais envisagé de faire une pub pour ne pas être jugé. Pour ça , je disais "non". Dior a été très cool et m'a demandé à qui je pensais comme réalisateur et j'ai dit "Pourquoi pas Romain Gavras?". Et j'ai trouvé que ça passait bien au téléphone. Et je l'ai fait donc. C'était en fait super marrant. J'ai vraiment aimé le faire. J'ai rencontré des bons amis. Mais ce n'était pas si différent. C'est une compagnie vraiment cool avec qui travailler.

Journ: Vous le referiez?

Rob: Je pense que je vais en refaire une avec eux. Mais j'ai été surpris. C'est une compagnie un peu différente. Ils font des trucs de fou. Ils vous laissent faire tout ce que vous voulez dans le tournage. J'ai fait n'importe quoi pendant 3 jours. C'était incroyable.

David explique ensuite qu'il a voulu faire son film pour avoir le contrôle. The Rover est différent de son premier film.

A 2.15 – 2.40


Rob: C'était un lieu incroyable où tourner, incroyablement beau. Ce me semblait tellement étranger à mes yeux . Notamment au fur et à mesure qu'on s'éloignait d'Adelaide. Ca aidait. Plus on s'éloignait de la supposée civilisation, plus ça devenait facile de s'imaginer que vous êtes dans le monde du film.

David parle des inconvénients de tourner aussi loin mais il a aimé. David dit que Rob a été génial .

A 3.45- 6.04

Rob: J'avais une idée précise de ce que je voulais faire dès que j'ai lu le rôle avant même d'auditionner. J'étais terrifié à l'idée d'être à côté de la plaque. Quand j'ai eu le rôle, je me suis dit "Ok". Je suis arrivé à l'audition et j'étais complétement impliqué avant même d'avoir le rôle. J'avais cette cassette de ce mec que j'ai trouvé. Il est de Floride. J'ai pris des petits trucs sur les accents de lui. David m'a parlé de ce documentaire "Bully" sur la violence. Et il y avait la façon dont ce gamin marchait. C'était bizarre , on aurait dit un petit chiot, il avait cette démarche sautillante. J'ai pris des mouvements de lui. Mais c'était très facile à faire. Dès que vous êtes avec Guy , il était tellement dedans et dans le bon truc. Je le jouais donc tout simplement.
Je vais faire Idole's eyes avec Olivier Assayas aux commandes et avec De Niro. C'est un film de gangster. Ce sera plus tard cette année.

David dit qu'il ne va pas attendre aussi longtemps qu'il ne l'a fait pour faire The Rover mais il ne peut rien dire.

Source via @melcitron
Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: