mercredi 11 février 2015

Robert Pattinson lors de la conférence de presse de LIFE - Berlinale 2015 - 09.02.2015 vidéo HD + traduction)



Comment Rob et Dane se sentent connectés à ces personnages? ( Langage, attitude, ambition)

Dane explique que ce rôle est celui qui lui a le plus parlé de sa carrière. Il revient sur la promo de Spiderman où on se posait des questions sur sa carrière. C'est ce rapport à la célébrité que James Dean vit dans ce film ( réaliser ses rêves et l'accomplissement personnel qui en découle) . Quant au langage , il cite une anecdote où sa femme est venue le voir pendant la pré-production et il ne cessait de lui répéter 'Sois cool' .

A 2.40 - 3.15

Rob: Je ne sais pas. Dennis Stock... il n'y a pas trop de langages pour lui. Je ne pense que ce soit lié à son personnage. C'est simplement l'histoire de quelqu'un qui tente de devenir artiste et sa crainte de ne pas être l'artiste qu'il souhaiterait être. C'est la partie la plus écrasante de sa vie. Je pense donc que c'est une histoire intemporelle. Que ce soit au 20ème siècle ou pas.




Le fait que Dean et Dehaan contiennent les mêmes lettres: un signe du destin? 

C'est pour ça qu'Anton a abordé Dane. Ce dernier ne veut pas croire au destin. C'est un don. Ils ont d'ailleurs écrit  son nom pour le festival Dean Dehaan.

On voit James Dean trouver du réconfort dans sa famille et ses amis et non le côté rebelle: Comment avez vous réussi à intégrer ces éléments dans le film? 

Anton explique qu'il aimait sa famille mais qu'il s'est rebellé contre ces changements qui ont eu lieu au milieu des années 50 ( le début du rock 'n roll;, le début du jazz et le fait d'être un acteur à part) .

Comment avez vous dirigé Rob en tant que photographe? 

Anton a donné un appareil à Rob 3 mois avant le tournage. Il était donc important qu'il se familiarise avec un vieil appareil photo. Ca devait devenir naturel car à l'époque les photographes avaient leur appareil autour du cou. Dennis Stock était toujours prêt à prendre des photos. 

A 8.00 - 8.45

Rob: J'ai utilisé un appareil de 1953 pendant quelques mois avant le ....J'ai pris des photos assez horribles. C'est bizarre car j'ai commencé à m'y intéresser en dehors de mon intérêt pour le film et quand on a commencé les répétitions j'ai demandé des conseils de base pour la photographie à Anton. C'était juste sur le comment on prend des photos. C'est ce que pense ton personnage. Mais on a pris de vraies photos pendant le tournage. Il y a donc quelque part des photos qui ont été prises. Apparemment ces photos ont été reprises.

Instagram: est ce une bonne chose ou est -il plus difficile de trouver de nouveaux photographes? 

C'est à double tranchant car on est inondé de photos et parfois c'est de la merde et les gens se trouvent importants. Mais en même temps on a de nouvelles façons de prendre des photos. Il y a donc un inconvénient à cette avantage. Les temps sont difficiles pour les vrais photographes.

Votre opinion sur James Dean et est il une icône pour votre génération? Ca vous fait quoi de vous retrouver de l'autre côté de l'appareil? 

A 11.00 - 12.15

Rob: Quand j'ai commencé mon métier d'acteur, j'avais 16 / 17 ans et des tas d'acteurs avaient un visage à la James Dean et ils venaient faire toutes les auditions pour n'importe quel rôle en se la jouant à la James Dean. Je l'ai fait aussi. Mais oui c'est définitivement.. Dane devrait répondre , il est plus connecté à Dean que moi. Je ne sais pas. J'ai eu l'impression d'être un paparazzi pendant un moment. J'ai de l'empathie pour leur situation difficile. J'ai ressenti le dégoût de soi, la haine. Je voulais me mettre des baffes tous les jours. Donc oui j'avais de la peine pour eux. Je rentrais le soir et je me sentais abattu. C'est ce que je faisais pour me mettre dans la peau de mon personnage.

 Comment avez vous choisi ce projet? 

Leur collaboration date de Candy. Il a fait des tas de recherches. Il voulait faire un film sur une amitié entre deux hommes. Il ne voulait pas un biopic classique.

Ian confirme ce que Luke vient de dire.

James Dean n'a fait que 3 films. Qu'est ce qui fait qu'il est devenu une légende? 

Dane explique qu'il y avait peu d'acteurs qui faisaient ce que J Dean faisait. Ses films s'adressaient à un public plus jeune. On se demande donc ce qu'il serait devenu de nos jours. Il mentionne ensuite le côté iconique de la photo à Time Square.

Rob ne peut pas apporter une meilleure réponse.

L'actrice incarnée par Alessandra est devenue célèbre à cause de sa relation avec James Dean. Pouvez vous nous parler d'elle?

Elle connaissait sa vie. Elle voulait lui redonner vie car c'est sans doute la seule femme que Dean a eu. Il n'aimait pas sa célébrité et elle aussi. Ils se sont sans doute séparés car elle voulait devenir une star et pas lui.

Comment utilisez vous votre expérience de réalisateur de films quand vous faites des pubs?Et vice versa. 

Rien  n'est plus difficile que de faire un film. Il fait des photos entre ses films pour avoir ce côté zen. Il en a donc besoin. Une pub c'est juste du bonus.

Quel a été votre préparation pour le film? 

Il voulait donner un sens d'émulation au personnage mais il a passé tout le film à subir le rejet de J Dean. Il a donc ajouté de la comédie au film.

Est ce facile de trouver une clé au rôle ? N'est pas un défi de fumer tout le temps? Savez vous gérer la célébrité? 

Ce n'était pas facile mais il a eu 3 ou 4 mois de préparations. Il a dû prendre du poids, prendre des cours d'accent. Ce fut un des plus gros challenges de sa vie mais la production l'a aidé.  Il ne sait pas gérer la célébrité. Il fait le métier qu'il aime. Il aime le travail comme J Dean.

De nouveau Rob dit qu'il ne peut pas rivaliser avec la réponse de Dane.

Ca vos fait quoi d'incarner deux personnages historiques : Lawrence d'Arabie et Dennis Stock. 

A 26.50 - 28.20

Rob: C'était génial. Incarner TE Lawrence était un rôle si petit. Ca aurait été terrifiant d'avoir un rôle plus conséquent dans ce film. Je ne pense pas que je l'aurais fait autrement. C'est un film tellement iconique et j'aurais vu ce film à chaque Noel en pleurant même si je pense qu'il y a énormément de choses à explorer dans ce personnage. C'était ... je pense que les 2 scripts. Avec celui ci, c'était plus facile d'y accéder mentalement. Ca m'a parlé très rapidement donc.. et je t'ai parlé beaucoup au début. Surtout en pré production. Il y a quelque chose , en dehors du fait qu'il est photographe, je savais que dans sa personnalité qui est étrangement semblable à la mienne. Ou la partie la plus sombre. Après avoir rencontré sa vrai fils dans la vraie vie, c'est bizarre car c'était les trucs dont je te parlais sur Dennis. Rien que le fait d'imaginer qui il était et j'ai parlé à son fils  et c'était comme ça qu'il était. C'était ce que je pensais et c'est assez étrange. Donc oui pour je ne sais quelle raison, je me suis beaucoup reconnu en lui donc ce n'était pas trop compliqué .

Qu'est ce qui vous attire dans ce genre de personnage? 

Les personnages qu'il a mis en scène dans ses films sont différents. L'un s'est suicidé l'autre a eu un accident de voiture. Control est plus personnel. C'est pas comparable. Dans Life, Dennis pense rendre service à Dean et vice versa.

Hollywood a changé?

30.50 - 31.00

Rob: Il ne vous donne jamais un pamphlet ou je n'ai jamais demandé à le voir. Mettez l'argent sur la table et sortez.

Dane explique que c'était une autre époque car les studios possédaient les acteurs. Ils leur disaient quels films faire et quel image renvoyer au public. Aujourd'hui les choses ont changé.

Parlez nous de votre investissement dans le projet? 

 Elle a lu le script, a adoré, et est fan d'Anton.

Au scénariste: comment a t-il travaillé le langage propre à J Dean?

Il a tellement fait de recherches qu'il a l'impression d'être celui qui en sait le plus sur lui. Puis il a décidé de suivre la narration qu'ils avaient décidé de choisir. On va voir un J Dean qu'on ne connaît pas et à cause de la rigidité du personnage de Rob . Le but de Jimmy était de briser la carapace de Dennis et le rendre plus relax

Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: