vendredi 26 septembre 2014

Interview de Robert Pattinson avec The Independent (Angleterre) (Traduction)

Maps to the Stars est le titre du nouveau film de David Cronenberg avec Robert Pattinson. Il fait référence à la carte d'Hollywood qui informe les touristes sur où trouver la maison de leurs acteurs préférés. Tout ceux qui achètent ces plans seront déçus s'ils recherchent la maison du vampire le plus célèbre de Grande-Bretagne. L'an dernier l'acteur a vendu sa demeure à Griffith Park, à côté du panneau Hollywood dans le centre de Los Angeles, disant qu'il était trop jeune pour être attaché à une propriété aussi luxueuse, à la place il voulait rester discret et vivre une vie en fonction de ses besoins plutôt qu'en fonction de ses moyens. "La maison était incroyable" dit-il sur la demeure qu'il a vendu pour 6.37 millions de dollars (3.9 millions de livres) "Je ne pensais pas vraiment quand je l'ai eu. Je vivais dans des hôtels et vous avez de l'argent pour la première fois." Quand il parle d'argent, il veut dire un montant époustouflant. Il aurait reçu 20 millions de dollars pour le dernier film de Twilight, la saga de vampire qui a rendu son nom célèbre dans le monde et qui a donner du grain à moudre au public concernant sa vie privée. Pattinson dit que vendre la maison fait partie d'une dissociation générale avec Hollywood. "Si vous êtes le genre de personne qui a besoin d'être pousser pour faire les choses, Hollywood n'est pas le bon endroit, donc je pense que j'en ai peut-être fini avec Los Angeles."


Nous nous sommes rencontrés le jour ou Maps To The stars avait son avant-première au festival du film de Toronto et il y a là un désir ardent pour Barnes, à l'ouest de Londres, où il a grandit. Son père importait des vieilles voitures des États-Unis et sa mère travaillait dans une agence de mannequin, une profession que Pattinson a fait juste avant d'entrer dans l'adolescence. "Je pense que j'ai besoin de passer plus de temps à Londres, ou de bouger un peu plus. Je suis à L.A depuis 6 ou 7 ans et c'est bizarre. Plus vous y restez, surtout en tant qu'acteur, plus vous pensez que vous allez manquer quelque chose si vous partez, mais ce n'est pas le cas. C'est une ville amusante, mais vous êtes en permanence en vacances. J'ai l'impression d'être en vacances depuis que j'ai 22 ans."

Il semble que l'acteur de 28 ans en a assez que l'attention se porte plus sur sa vie romantique que sa carrière. Sa relation avec sa partenaire dans Twilight Kristen Stewart a dominé les gros titres avant une séparation très publique et maintenant, il y a des spéculations sans fin comme quoi il sort avec toutes les filles qui sont simplement dans la même pièce que lui. La fascination sur sa vie amoureuse peut être frustrante car, depuis la fin de Twilight, peu de colonnes écrivent sur l'impressionnant CV qu'il s'est construit.

En plus de travailler deux fois avec Cronenberg, il a donné une de ses meilleures performances dans le rôle d'un voleur armé laissé pour mort dans le Thriller australien se passant dans l'Outback de David Michod, The Rover, et il vient juste de finir de jouer T.E Lawrence pour Werner Herzog et le photographe Dennis stock pour Anton Corbijn. A l'horizon il y a l'adaptation de The Lost City of Z, qui sera réalisé par James Gray.

La liste impressionnante est due au fait que Pattinson a recherché des auteurs : Au cours des deux dernières années, j'ai fait des choses juste pour le réalisateur et je n'ai pas vraiment pensé tant que ça au scénario," dit-il. "Maintenant je reviens un peu en arrière, en essayant de trouver un juste milieu entre les deux."

Il est reconnaissant à Cronenberg pour lui avoir donner sa chance, surtout quand les gens se demandaient si tout ce qu'il avait à offrir était un regard vide. "Travailler avec Cronenberg a juste ouvert les portes. Les gens vous approchent d'une manière différente. Maintenant, j'ai fait d'autres choses et c'est un peu comme travailler sur une liste, travailler avec des auteurs."

Maps To The Stars parle des énergumènes qui peuplent Hollywood. Pattinson a une liaison avec une assistante personnelle (Mia Wasikowska) et a ensuite une mémorable scène de sexe dans une voiture avec sa patronne, Havana - Julianne Moore qui a gagné le prix de la meilleure actrice à Cannes pour son portrait d'une actrice dont les meilleurs jours sont derrières elle. C'est un Hollywood que Pattinson ne connaît que trop bien; "J'ai rencontré des personnages qui sont assez similaires. Tout le monde dit que le film est mordant, mais je pense que c'est favorable à une foule de personnages. Les femmes comme Havana : en réalité les gens l'auraient méprisé, ils n'ont pas d'amis pour une raison, mais je ne pense pas que les gens sortent du film en la haïssant et c'est grâce à Julianne. C'est un tas de gens bizarre qui passent beaucoup de temps obsédés par eux-même et en parlent par la suite."

L'acteur dit qu'il n'est pas exactement en position pour en parler :"Je suis beaucoup obsédé par moi-même. Quand je fais des interviews je m'attends toujours à ce qu'une remarque stupide sorte" Quand il est entré dans la pièce, sa phrase d'accroche a été "Je suis si mauvais pour faire des interviews", en le disant avec une lueur dans le regard qui donne l'impression qu'il pense qu'une grande partie est une mascarade.

"J'ai l'habitude d'être si bête dans les interviews; essayant de faire des blagues tout le temps et tout le monde se dit, 'ce mec est un crétin, il dit juste des choses stupides depuis des années,'"
Herzog est un réalisateur qu'il admire depuis longtemps et il a sauté sur l'occasion de jouer T.E Lawrence dans la biographie de Gertrude Bell, Queen of The Desert, avec Nicole Kidman dans le rôle de l'archéologue britannique qui a aidé a tracer la frontière entre l'Irak et la Jordanie à la fin du 19 ème siècle. "C'est assez proche du vrai homme, ce n'est certainement pas comme Laurence D'Arabie," dit-il. "C'est un petit rôle," ce qui lui va parfaitement : "C'est assez sympa de faire des petits rôles. Le film ne dépend pas totalement de ce que je fais, donc j'arrive à travailler avec qui je veux et ce n'est pas ma faute si ça ne fait pas d'argent."

Maps to the stars sort dans les cinémas aujourd'hui.


Traduction Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

2 commentaires:

charlotte2701 a dit…

Robert à une belle carrière dans tous les films que j'ai vu jusque maintenant.Il sait choisir les scripts intéressants j'attends la suite.La seule chose à lui reprocher c'est sa copine qui es vraiment vraiment moche...

rpattzclub a dit…

Charlotte , je ne vois pas le rapport ! En effet il fait toujours des choix intéressants au niveau de sa carrière et de ses rôles.
Quant à sa vie privée, il fait ce qu'il veut, il n'a d'autorisation à demander à personne ;)