vendredi 8 août 2014

Interview avec Filmoria et 2 nouvelles photos de la Press Junket UK - The Rover - Londres - 07.08.2014


C'est devenu clair seulement quelques minutes après avoir été dans une pièce avec eux que le trio composé de Robert Pattinson, Guy Pearce, et David Michôd a formé une bonne camaraderie entre eux. Leur film, The Rover, a eu son avant première il y a quelques mois à Cannes, et ils ont été très occupés par une tournée promotionnelle du film lors de divers festivals et des divers dates de sorties du film dans le monde entier. Récemment ils ont fait un arrêt à Londres pour l'avant première UK du film et Filmoria a eu la chance de s'asseoir avec eux pour discuter de leur nouveau projet.

(.....)




Toutefois The Rover n'est pas un film de road trip. C'est sombre et implacable par moments. Le réalisateur David Michôd, qui a précédemment réalisé en 2011 Animal Kingdom, ne semble pas montrer des signes tendant à prouver qu'il ne va pas bientôt arrêter les genres tendus. Michôd a dit, “J'aime quand je vais au cinéma pour vivre de puissantes expériences et pour une raison quelconque cette sorte de noirceur et de menace et de tristesse est pour moi une expérience puissante. Ceux sont les moments où je suis le plus euphorique dans une salle de montage. L'écriture que j'ai faite et les trucs que nous avons tourné s'emboitent avec le son et la musique – quand c'est sombre et puissant c'est à ce moment là que j'ai des paillons dans le ventre. Ayant dit cela, j'adorerais vivre cette expérience où je suis assis avec le public regardant un film que j'ai fait et qui ferait rire les gens. Je ne sais pas si j'en suis capable mais j'aimerais essayer”

Cependant Michôd ne se contente pas de réaliser ses films, il les écrit aussi. Animal Kingdom lui a pris 10 ans à écrire, un processus où il s'apprenait à écrire , tout juste sorti de l'école de cinéma. “La 1ère ébauche d 'Animal Kigdom n'a aucune ressemblance au rendu final du film ,” explique t-il “Il n'y a pas une seule scène, une seule réplique qui soit encore dans le film et je l'ai recommencé du début 4 ou 5 fois. Je suis tellement fier que je n'étais pas dans une école de cinéma "de prodige" car dans ce cas peut être quelqu'un m'aurait donner de l'argent pour faire une première ébauche immédiatement et ça aurait été un désastre .” Michôd envisage à présent l'idée d'efforts de collaboration quand il s'agit d'écriture, avec Joel Edgerton l'aidant pour l'histoire de The Rover et le scénariste/réalisateur avec l'australien Luke Davies pour son prochain projet (qui par coincidence a écrit le prochain film de Pattinson, Life).

(.....)

The Rover a été tourné pendant 7 semaines dans des endroits reculés de l'Australie du Sud . Il est évident que ce fut un challenge pour la production, mais ce fut aussi un changement bienvenu pour Pattinson, qui est constamment ennuyé par les paparazzi dans des conditions normales. “Il n'y avait personne là bas,” explique l'acteur en riant, “Il y avait un pub dans lequel travaillait un anglais” Cependant l'acteur, qui s'est fait un nom dans la saga au grand succès Twilight ajoute, “C'était incroyablement paisible. Vous vous rendez vraiment compte de la valeur qu'on a quand on est anonyme de nouveau.”

Pattinson a aussi remarqué qu'en travaillant sur des films indépendants on a aussi des avantages. “Quand vous avez de gros budgets, ça crée des attentes sur la façon dont on doit vous traiter. Quand il n'y a aucune autre option que de rester dans un conteneur à bateaux c'est assez sympa. Tout le monde est sur le même pied d'égalité.”

(....)

Pattinson et Pearce ont beaucoup fait pour entrer dans l'esprit de leur personnage , avec Pearce allant jusqu'à se couper lui même les cheveux avec une paire de ciseaux pour le rôle, mimant ce qu' Eric, aurait fait. Pattinson a agacé l'armurier du plateau pour entrer dans la peau de son personnage. Ce qui a marché pour les acteurs qui ont littéralement transcendé l'écran, tous les deux réussissent à offrir des portraits pleins d'émotions de leur personnages pourtant si différents et qui ont tant de mal à vivre leur émotions. Comme on s'y attend, The Rover est rempli de scènes de tension, de violence et d'endurance émotionnelle. Cependant il y a une scène en particulier où le personnage de Pattinson parvient à passer outre cela en ajoutant un peu d'équilibre “Je voulais qu'il y ait là , à ce moment du film, une jonction particulièrement sombre pour le personnage de Rob. Un moment qui rappelle au public que son personnage est juste un gamin qui dans d'autres circonstances se contenterait d'écouter de la musique et penserait aux filles. Ca me semblait important d'avoir ce moment là ,” a affirmé Michôd ”Le film est peut être un peu sombre sans ces moments de légèreté.”

The Rover sort en Royaume Uni le 15 Août.


source : Twitter Filmoria via RPLife
Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: