mercredi 25 juin 2014

Interview de Robert Pattinson avec MTV - Vidéos VOSTFR

Version VOSTFR





Toutes les vidéos VOSTFR ci dessous


























Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Traduction ci dessous


(0,00 à 2,15)

Josh: Rob. Ravi de vous revoir. Ca fait trop longtemps. Un an et demi a passé depuis qu'on s'est vu. Quoi de neuf? Dites moi tout. Moi j'ai toujours la même vie. Et vous quoi de nouveau? Avez vous changé?

Rob: Je ne sais pas.

Josh: Vous êtes resté le même.

Rob: Pas vraiment...

Josh: De nouveaux hobbies?

Rob: Non.

Josh: De nouvelles blessures? De nouveaux éléments? Vous prenez de l'âge.

Rob: Oui je vieillis un peu. J'ai lu le livre de André Agassi. Pourquoi je parle de ça?

Josh: C'est un bon livre.

Rob: C'est génial. Sa description de son réveil le matin est exactement comme la mienne.

Josh: La différence c'est qu'il a joué au tennis pendant 20 ans.

Rob: Et là il a 60 ans.

Josh: Et vous n'êtes qu'un acteur voyons.

Rob: Je suis à terre et j'attends que mon corps ne se réveille.

Josh: Vous avez beaucoup suivi la culture pop? Je vous demande si vous avez vu la saison finale de Breaking Bad?

Rob: Oui.

Josh: Parlez en.

Rob: Je n'ai pas regardé la télé depuis des années et tout à coup je suis devenu très obsédé par ça. Toute ma semaine... en général je ne fais qu'attendre dimanche pour regarder Game Of Thrones et si je n'aime pas l'épisode , ça ruine ma semaine suivante.

Josh: J'avoue je n'ai pas encore vu Game of Thrones. C'est la même réaction que j'ai des gens. Tout à coup , les gens disent "Quoi?".

Rob : "Il est où ton problème?".

Josh: Donc c'est génial?

Rob: Je n'ai pas autant aimé un truc depuis ... ma famille.

Josh: Sans doute encore plus. Et cette invitation au mariage de Kim je ne l'ai pas vu non plus. Ca s'est aussi perdu en route?

Rob: Je n'ai pas été invité. Je leur en veux.

Josh: Avez vous un CRONOTE? C'est en vogue depuis un an et demi?

Rob: Non je n'en ai pas . C'est un surnom affreux pour un truc.

Josh: C'est vraiment très bien faites moi confiance.

Rob: Ceux sont des choses délicieuses mais je suis trop vieux pour ça. Trop vieux.

Josh: Trop talenteux.

........

De 2.15 à 5,42

Vidéo de 2,35 mn déjà sous titrée. Et celle où il parle des rumeurs sur I Jones

.....................

(5,42 - 7,11)

Josh: J'ai pensé à ce film génial dont je vous ai déjà parlé. Je n'ai pas eu l'occasion de vous en parler. David Michôd est à l'évidence un très grand réalisateur. Je n'ai pas vu Animal Kingdom non plus. C'est un film incroyable. Vous vouliez vraiment ce film. C'était un rôle important.

Rob: Oui je voulais travailler avec David depuis des lustres. Je me souviens avoir vu le teaser pour Animal Kingdom . Ca durait une minute et il y avait cette chanson et ces extraits dedans. Je me souviens avoir dit "Punaise, il a un truc". Et je l'ai rencontré après ça. Je crois que je lui ai parlé pendant une heure un an avant que ce projet n'arrive. Et oui, je ne sais pourquoi mais le script m'a vraiment parlé après que je l'ai lu.

Josh: Donc quand vous avez une rencontre avec un réalisateur comme celui ci. Je suppose que vous devez avoir des tas de rencontres comme ça pour vous connaître pour voir si ça colle entre vous. Avez vous l'impression que c'est comme une audition où vous devez prétendre être quelqu'un que vous n'êtes pas. Ou vous mettez cartes sur table en espérant qu'il y a quelque chose entre vous deux.?

Rob: Oui c'est un peu comme une audition. Vous ne devez un peu vous montrer sous un meilleur jour. Mais j'aime ces trucs là. Vous le faites....

Josh: Avec des gens que vous admirez.

Rob: Les rares fois où je suis allé voir un réalisateur, je suis devenu avec lui après.

Josh: Sympa.

Rob: Ce qui est bizarre et cool.

........

A 7,15 – 9,26

Josh: Votre prise sur le personnage a t'il été immédiat, comme une offre pour une audition où on vous voit comme celui qui va le jouer?

Rob: Oui à peu près. Je pensais vraiment savoir qui il était quand je suis allé à l'audition. Le matin de l'auditon, je disais " En fait, je ne sais absolument pas si c'est bon". Je n'avais eu aucune conversation avec lui.

Josh: C'était par instinct avec le script.

Rob: Et arriver.. c'était la première fois...Ca faisait des années que je n'avais pas fait d'auditions pour un personnage.

Josh: Ah oui? Intéressant. Donc vous êtes arrivé dans la pièce en ....

Rob: Oui en étant muet , ce qui est difficile pour tenir normalement une conversation. Oui tenter de ne pas parler du tout.

Josh: est ce Robert Pattinson ou Rey?

Rob: La dernière fois que j'ai fait ça , c'était pour Transformers 2. Et j'ai failli perdre mon agent

Josh: Vous êtes arrivé dans la peau de votre personnage? C'était lequel dans Transformers 2?

Rob: l'ami ..

Josh: Oh oui le meilleur ami.

Rob: Je pensais que j'étais trop marrant mais... j'ai dit que je venais que quelque part aux Etats Unis. Je ne cessais de me dire que si je disais que j'étais anglais, il allait juger votre accent américain alors que si j'étais américain. Mais il savait que j'étais anglais. Ils ont donc écouté mon histoire disant que je venais de Denver. Ils se sont dit "Mais c'est quoi ce mec?".

Josh: Curieusement, vous n'avez pas été en finale?

Rob: Non.

Josh: C'est sans doute pour le mieux. Donc avez vous plus de confiance quand vous allez dans els auditions à ce stade? Aimez vous ce processus un peu plus ou .. ?

Rob: Non. Je pense que le truc avec David, il .... ma première audition, j'ai besoin.. entrer dans n'importe quelle pièce vers des étrangers, il me faut 45 minutes de névrose pour ... donc dans les auditions, je ne fais absolument rien pendant ces 45 minutes si ce n'est flipper. David a pu sentir ça. Il a fini par me laisser passer ça.... ma folie. Et ça a duré 3 heures .. ou 4 heures. Dès que je suis entré dedans, vous avez enfin une chance de faire quelque chose.

......

De 9,26 – 12,23
Josh: Vous avez tourné ça dans un endroit reculé, je suppose qu'il n'y a pas d'hôtel "Four Seasons" dans le coin où vous avez tourné ça. Donc était ce comme... dans le film , ça a l'air éloigné , brutal et dur, l'avez vous ressenti ainsi ou le confort était minimal ou ...

Rob: Non il n'y avait rien là bas. On était à 9h de la ville la plus proche... il y avait des villes minuscules ...la seule chose autour était des villes construites pour les mines. C'est un peu l'histoire, pourquoi Rey... moi et le personnage de Scoot on est là bas. Ca fait un peu des villes artificielles. Des villes sont mortes. Il y avait une plaque pour le dire. "Elle est morte en 1973".

Josh: Afin de recommencer à zéro.

Rob: Les personnages... des gens qui étaient dans le film vivaient dans cette ville.

Josh: Ils y vivent encore?

Rob: Oui on dirait Tchernobyl. Mais c'est assez incroyable. On pouvait regarder l'horizon et ne rien faire à des kilomètres à la ronde.

Josh: Avez vous manqué de confort quand vous êtes là bas car je suppose que vous n'avez pas de wifi ou d'autres trucs. Ca vous a manqué tout ça?

Rob: Les légumes m'ont un peu manqué. Je ne m'en suis pas rendu compte avant de revenir à Adelaide pour le tournage. Il y avait ce diner et tout à coup vous mangez... il y avait du brocoli et vous mangez ... vous en prenez par poignée. Vous mangez enfin un truc.

Josh: Mettre quelque chose de bon dans votre corps.

Rob: Je n'ai mangé que de la sauce barbecue pendant 2 mois.

Josh: Vous avez fait de la presse pour ce film à Cannes et vous revenez d'Australie. Je suis sûr que vous avez bien conscience de la réception et que vous avez de bonnes critiques pour ça. Sans doute les meilleures critiques que vous avez pu avoir de toute votre carrière. En avez vous conscience? Lisez vous les critiques? Vous ne le lisez pas vu que les gens .. les critiques... Twilight n'était pas leur tasse de thé.

Rob: Un peu . A moitié. C'est marrant, vous gardez en tête les bonnes critiques 3 secondes. Pour les mauvaises, vous connaissez tous les noms... pour le reste de votre vie.

Josh: Y en a t-il , sans nommer les noms, qui vous restent encore en tête?

Rob: Tout à fait. Je sais que certains critiques ne m'aiment pas. Et je sais que ça n'a rien à voir avec le film. Ils inventent tout. Ils ne visionnnent même pas le film.

Josh: Etes vous allé voir l'un d'entre eux? Avez vous déjà envoyé un email ou autre?

Rob: Non mais j'y ai pensé des tas de fois.

Josh: Je vais envoyer un email , ce sera ma critique. "Monsieur, je critique votre métier et vous êtes un gros nul".

Rob: Vous faites des films indépendants et ils disent "J'adore le film blablabla". "Mais pourquoi vous faites de telles critiques.

Josh: "Où étiez vous quand j'avais besoin de vous?"

.......

(12,23 – 14,11)

Josh: Parlons accent. Etait ce un accent difficile à avoir ou vous êtes généralement bon et vous avez fait divers dialectes depuis le début de votre carrière. C'était simple?

Rob: .... je n'ai jamais vraiment tenté de faire un accent ou quoique ce soit ? C'est peu importe ce qui sonne bien. Mais.. je savais juste qu'il était du sud au début et Scoot n'avait pas commencé donc j'ai eu toute liberté pou l'accent. Mais ce qui est intéressant.. le rythme , la façon dont David l' écrit. Je pense que ça a été assez naturel. Il y a cette cassette d'un mec de Floride que j'ai beaucoup écouté. Un mec.. c'était juste un mec normal... il était coach pour les accents . C'est une cassette et j'ai eu quelques idées. Je pense.. je suppose que c'est un accent de Floride. C'est dans le futur , ça ne compte pas.

Josh: Oui. En fait vous pouviez faire tout et n'importe quoi. Vous préférez.. je suppose que vous appris pas mal de gros mots australiens. Vous les préférez donc dans le jargon australien , américain , anglais?

Rob: La seule phrase que je ne cessais de remarquer en Asutralie. Ils ne cessaient de dire "Nodding out" pour dire qu'ils tentaient de découvrir quelque chose.

Josh: Ca n'a pas l'air correct pourtant.

Rob: Ca a l'air trop simple. Je ne cesser de le remarquer.

Josh: Génial.

Rob: Je me le disais à moi même.

Josh: "Je le faisais partout." . Nous sommes les mecs les plus gamins au monde donc on va faire des phrases avec ce mot.

Rob: Tout le temps. Je l'ai fait en Australie. " Je vais tenter de découvrir ce que ..."


.............................

14,12 – 15,40

Josh: Parlons de la scène la plus importante du film: Kerri Hilson. C'était dans le script que ce serait cette chanson?

Rob: Non , c'était celle des Pussycats Dolls à l'origine et je trouvais ça aussi marrant. Quand David... je n'avais jamais entendu cette chanson avant. Il me l'a envoyé et j'ai cru que c'était une nouvelle chanson. "Waouh t'as trouvé ça où? Elle est parfaite" et quand j'ai regardé , elle avait 5000 vues.

Josh: C'est la fête.

Rob: J'ai trouvé que c'était génial. C'est un moment vraiment très spécial. C'est courageux de la part de David. Quand j'ai vu le montage dans le film, et que c'était si fort avec la petite course stupide après Guy. On aurait dit des enfants pendant un moment.

Josh: Donc il n'y avait pas de grandes considérations. Vous vous étiez préparé à chanter la chanson des Pussycats Dolls?

Rob: Non je pense que c'était avant le début du tournage mais je savais toutes... car David était fans et disait " Je veux vraiment faire celle là". Il l'a chanté dans la voiture et je me disais "Je ne sais pas comment la faire. C'est fou".

Josh: Dans la vie de tous les jours, vous chantez dans votre voiture? Vous chantez quand personne ne vous regarde?

Rob: Oui.

Josh : Tout et n'importe quoi ou une chanson en particulier qui vous inspire?

Rob: Je n'écoute que du hip hop . Je chante celle de Tiger. Je suis obsédé par Tiger.

Josh: Ah bon?

.......

De 15.40 – 18.15

Josh: Vous êtes un homme aux nombreux talents mais il n'y a rien de mieux que vos talents au karaoké. Vous aimez le karaoké non? On a des preuves.

Rob: Je n'en ai pas fait depuis des années.

Josh : C'est vrai?

Rob: Je suis très compétiteur. Je fais partie de ces gens ennuyeux qui disent: "Je veux bien chanter. Pas comme un abruti".

Josh: On va vous ennuyer comme le roi du karaoké si vous accepté cet honneur. . Je sais. J'ai vu Hugh Jackman qui a fait du karaoké avec vous. On sait que vous en avait fait avec votre amie Katty Perry. Je n'ai jamais fait de karaoké.

Rob: Jamais?

Josh: Non jamais. Avez vous des conseils pour un chanteur de karaoké en devenir.

Rob: Je ne sais pas. Généralement , allez ... je n'ai aucune idée. Quelque chose que vous ne voulez pas.... Ca n'a aucun sens... blablabla.

Josh: Oui super. Aimes vous les duos ou vous préférez les solos?

Rob: Je n'ai fait du karaoké que 3 fois. J'en ai fait il y a quelques années avec un ami . Il y avait 3 personnes. Un de mes karaokés préférés a été quand je n'ai pas chanté mais mon ami. On était dans ce bar à Lubbock, au Texas. Il y avait 2 mecs au premier rang et mon pote chantait "I believe I can fly" et ces deux mecs ont fait ... toute la chanson. C'était complétement incroyable. Tout du long, mon pote était à fond.

Josh: Est ce en général une bonne idée de boire un ou deux verres en faisant du karaoké ou vous pensez qu'il faut rester sobre?

Rob: Ca dépend. C'est sans doute mieux.... oui je suppose qu'il vaut mieux boire. J'adore Hugh Jackman. Je ne sais pas si Hugh Jackman vous a dit le contexte .....

Josh: Je m'en souviens pas. Je crois qu'il y avait une perruque ?

Rob: Oui lui et Baz Lurhman étaient déguisés en écolières. C'était assez génial. Ils avaient des déguisements trop petits. Ils chantaient du Abba. C'est complétement ahurissant.

Josh: "J'ai pris quel drogue car je suis le témoin de ça".

Rob: J'ai une vidéo de ça quelque part. Je ne la trouve plus. C'est fou.

Josh : Ca ferait exploser internet. Et cette vidéo... celle avec Katty qui a fuité à un moment. Quelqu'un avait cette vidéo...

Rob: Oui 6 ans plus tard... C'est vraiment fou. Car j'y suis retourné à cet endroit. Je n'avais même pas vu qu'il avait filmé.

Josh: Vous vous êtes regardé.


.........................................

(De 18.15- 22.16)

Josh: Parlons un peu de votre carrière. Depuis la dernière fois où nous avons parlé, la bonne nouvelle c'est qu'on va plus se parler car depuis vous avez fait 4 ou 5 films depuis un an et demi.

Rob: Je ne cesse d'oublier.

Josh: Vous avez fait Maps to the Stars. Vous avez aussi eu la chance de travailler avec Werner Herzog, ce qui était très important pour vous. Comment était cette expérience? Vous étiez au Maroc?

Rob: Oui . L'environnement était un peu comme pour The Rover.

Josh: C'était étrange...

Rob: C'était génial. C'était vraiment marrant. On avait des costumes... on était en robes tout le temps. . Les toges arabes... c'était complétement fou. Il y avait des chameaux.

Josh: C'était comment de monter sur un chameau?

Rob: Incroyable. Même si ça pue de la g******. Vous les regardez au niveau de la bouche et vous vous demandez ce qui cloche avec sa bouche. "Il a mangé de la merde ?" "Oui".

Josh: Vous avez un grand respect pour ce chameau après.

Rob: Il avait une espèce de sifflet. Le mien avait une dent sifflante. A chaque réplique......A chaque fois.

Josh: Incroyable. Vous avez eu des trucs avec Franco aussi?

Rob: Non. Quelqu'un m'a dit "Donc vous avez travaillé avec James Franco?" et j'ai dit "Non". Non je l'ai loupé après que j'ai fini.

Josh: C'était un choix conscient que tous vos films, je ne sais pas pour Life car c'est à 100% avec vous et Dane mais les autres sont des rôles secondaires. Ils ne sont pas LE mec. C'était un choix voulu de ne prendre que... travailler avec les meilleurs réalisateurs possibles peu importe l'importance du rôle.

Rob : Je pense que c'est plus facile. J'ai travaillé avec des tas de personnes et c'est une décision moindre si vous faites des rôles plus petits.. je ne vais ruiner leur film. Vous pouvez faire des expériences. C'est beaucoup moins de pression. Mas ... oui je ne recherchais pas des rôles secondaires tant que ça. Life est assez.. oui je pense qu'on est à deux à la tête du film. Mais en fait ceux sont deux histoires différentes. L'histoire de James Dean et la mienne. Non mais c'est par hasard. Queen of the Desert, j'ai été dans la projet il y a 3 ans. Et tout est arrivé en même temps.

Josh: Oui Naomi devait le faire et ils ont appelé Nicole. Une chose que j'ai hâte de voir c'est votre travail avec De Niro.

Rob: Oui.

Josh: C'est fou.

Rob: Oui. C'est de la folie.

Josh: Vous l'avez déjà rencontré ?

Rob: Non.
Josh: Ca sera quand?

Rob: J'ai tellement hâte

Josh: C'est génial.

Rob: Oui. Et aussi faire un film de gansgter c'est .... et aussi le script est incroyable. Oh je ne pense pas qu'on a fait encore fait l'annonce.

Josh: oubliez.

Rob: C'est vraiment cool. Ca va être un truc super. C'est cool. Et j'aime aussi beaucoup Chicago.

Josh: Vous allez tourner là bas?

Rob : Oui.

Josh: Ca va être génial. Bonne nourriture. Faites attention.

Rob: Fais gaffe au sang.

Josh: C'est le prochain film que vous tournez?

Rob: Je pense. Je pourrais faire d'autres trucs en premier mais je ne suis pas encore sûr.

Josh: Vous êtes encore attaché à.. ou vous espérez faire Lost City of Z? Avec James Gray pas vrai?

Rob: J'espère que ça se fera en janvier. Je devais le faire cet été et Benedict fait une pièce de théâtre je crois. Et donc il a fallu le mettre en janvier. Mais oui tout à fait.

Josh : Vous pourriez vous lier avec Benedict en lui parlant. Vous l'avez déjà rencontré?

Rob: Je ne l'ai pas encore rencontré.

Josh: Il est incroyable. Vous allez l'adorer. Vous savez comment ses fans se sont nommés? "Cumberbitches".

Rob: Mon dieu !

Josh: Je pense que vous allez vous entendre avec vos communautés de fan. Vous parlerez de ce que c'est.

Rob: Je pourrais merder , vraiment très facilement.

Josh: Ca sent mauvais mais si elles sentent que ça marchera pour elle.

.......

(De 22.16 – 24.25)

Josh : Avez vous des perspectives ou êtes vous en relation... depuis Twilight il y a eu des sagas comme Hunger Games ou Divergent qui est énorme. Pensez vous avoir une perspective unique sur ces personnes comme Jennifer ou Shailene naviguent sur ces flots. Vous voyez ça et vous vous dotes "J'ai vécu ça. Je peux donc imaginer ce qu'ils vivent actuellement".

Rob: Je ne sais pas. Je pense ..... qu'ils sont tous différents. La façon dont les gens réagissent à ça mais aussi les attentes des acteurs. C'est différent de Twilight. Je n'avais aucune attente ou quoi que ce soit.

Josh: Et tout le monde en à présent.

Rob: Les gens... je pense qu'il y a plus de pression. Les premières années après Twilight, j'ai merdé. La toute première tournée promotionnelle, j'essayais de m'amuser.

Josh: Je m'en souviens.

Rob: Je ne savais pas que les gens allaient regarder les interviews.

Josh: On a des vidéos.

Rob: Donc oui je suppose que c'est différent. C'était un autre niveau de professionnalisme.

Josh: Vous pensez être devenu plus mature?

Rob: En quelque sorte. Je ne pense pas.

Josh: Vous abordez la presse différemment? Avec des conversations en sachant quoi dire et ne pas dire? Car vous êtes toujiurs ouvert dans cette conversation , vous nous aidait toujours.

Rob: Je pense avoir toujours eu la capacité de me centrer sur moi même. Je devrais me censurer. J'avais quelques réactions instinctives quand j'ai commencé. J'essaie de ne plus me dénigrer car j'ai passé 7 ans à me dénigrer donc " ce mec pense que ce qu'il fait est de la merde".

Josh: Vous devez cesser de dire ça et dire "Je suis assez formidable".

Rob: Et les gens s'en fichent. Les critiques me font péter un cable à chaque fois. Je vais me mettre dans le pétrin donc je passe....

Josh : "Rob pense que..."

......................

(De 24.25 – 27.35)

Josh: Un des projets hypothétiques , je sais que ce n'est pas sûr que c'est juste mentionné . On en avait même parlé à l'époque mais Korine est une personne avec qui vous voulez travailler. Donc il n'y a rien de concret ?

Rob: C'est à moitié concrétisé.


Josh: Ah. Il y a une idée, un truc.

Rob: Ouais un truc. Mais oui, j'espère. Ils sont très très secrets sur ça. Mais oui je veux travailler avec Harmory depuis des lustres.

Josh: Vous allez briser votre image comme l'a fait Franco dans Spring Breakers? Vous allez voir des dreadlocks?

Rob: Je ne sais pas. Je n'ai aucune idée du sujet. Il ne cesse de dire " oui ça va venir en fin de semaine". Et les semaines s'éternisent.

Josh: Vous devez être satisfaits de vous car ces dernières années, on vous considère comme un régulier de Cronenberg et c'est génial et des gens comme Assayas et Michôd sont des réalisateurs de films indépendants . Dans une interview vous avez parlé de ces DVDs que vous aviez sur une étagère quand vous étiez enfant. Ca doit être vraiment cool car vous étiez dans un certain moule et vous créez votre propre... Vous avez votre carrière à présent.

Rob: C'est vraiment sympa. Je ne suis pas sûr si ça va durer ou pas mais avoir Cronenberg c'est cool. Michôd a appelé Cronenberg pour lui parler de The Rover etc...Je ne sais pas. J'aime faire des trucs pour rendre jaloux mes amis.

Josh: Vous le voyez sous cet angle.?

Rob: oui. Je ne le fais que pour ça.

Josh: J'ai le numéro de Cronenberg et toi? Avez vous du temps pour la musique ce temps ci? Une fois de plus , la dernière fois vous disiez que vous écriviez....mais vous n'avez pas fait de performances dont on a entendu parler.

Rob: Il y a eu quelques phases. ... mais je pense que c'est une zone différente de votre cerveau. Vous ne pouvez pas... c'est bizarre. Puis j'ai fait de la comédie....

Josh: C'est bien . C'est bien. Et l'écriture de script? Vous allez toujours écrire un script à vous?

Rob: J'essaie d'écrire une pièce de théâtre que j'essaie de monter depuis des lustres. Je pense que peut être ce sera l'an prochain?

Josh: Ah oui? Où voulez vous la monter?

Rob: Sans doute à Londres. Je ne suis pas encore sûr.

Josh: Sympa. Vous projetez de remonter bientôt sur les planches?

Rob: Oui complétement. Je veux vraiment remonter sur scène. Mais c'est vraiment difficile de trouver le bon truc.

Josh: Broadway? Londres?

Rob: Oui je vais faire une comédie musicale.

Josh: Oh oui une comédie musicale. Que ça se fasse. Dernière chose: Game of Throne , c'est votre seule obsession? Rien d'autre de la culture pop? C'est ce que vous avez en tête actuellement?

Rob: VIP aussi.

Josh: Oh oui c'est génial.

Rob: Tellement bien. Très bien mais Game of Thrones , j'ai l'application sur mon Ipad.

Josh: Que se passe t-il sur l'application?

Rob: Je ne l'ai pas encore utilisée. Il y a toutes les cartes.

Josh: Avez vous lu les livres?

Rob: Non .

Josh: Bon n'oublions pas de reparler de cette application. C'est toujours super de vous revoir . Félicitations pour le film. Merci.



Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: