vendredi 19 janvier 2018

L'intégralité de l'interview de Robert Pattinson avec W Magazine est enfin disponible !

Depuis plusieurs semaines nous avons le droit ici et là à des extraits de l'interview de Robert avec W, le magazine vient enfin de poster la retranscription complète de l'entrevue :


Traduction :


Un acteur accumule une certaine quantité de cache Hollywoodien après avoir joué dans une franchise à plusieurs milliards de dollars comme les films Twilight, qui ont rapporté plus de 3.3 milliards de dollars à travers le monde et au cours des cinq films. Robert Pattinson, par exemple, a dépensé ses fonds créatifs d'une façon intéressante - comme en faisant des films étranges et quasi-expérimentaux avec David Cronenberg (Cosmopolis, Maps To The Stars) et même en jouant les second rôle avec Guy Pearce et Charlie Hunnam (dans respectivement The Rover et The Lost City of Z) tout en volant ces films aimés par la critique aux têtes d'affiche. Mais à un moment donné, les choix "intéressants" d'une ancienne idole cessent d'être si intéressants au fur et à mesure qu'il s'éloigne de l'apogée de son statut d'idole sans un autre rôle perçant. Avec Good Time en 2017, cependant, le second avènement de Robert Pattinson était évident pour tous ceux qui ont vu le succès surprise. Le film de braquage des frères Safdie était intelligent, amusant, sinueux et le film le plus propulsif de l'année dernière - et Pattinson porte tout le spectacle sur ses épaules. Nous avons toujours su qu'il était un mec intéressant qui aime des projets intéressants. Cette performance a confirmé tout cela et bien plus, avec Pattinson recevant une nomination pour le meilleur rôle masculin aux Independent Spirit Awards cette année. Ici, il révèle à la rédactrice en chef de W, Lynn Hirschberg ses goûts peu conventionnels dès son plus jeune âge.

Répondons à quelques questions amusantes : Quel était votre costume d'Halloween préféré ?
Je ne me souviens vraiment m'être déguisé qu'une fois, dans les vêtements de la mère d'un de mes meilleurs amis. Elle était très énervée contre moi.




Donc vous y êtes allé habillé en femme ?
Pas seulement en femme, c'était une sorte de démon à la Charlie Chaplin. Mais j'ai volé beaucoup de vêtements de la mère de mon ami dans son placard et elle s'est vraiment énervée après coup. Mais en plus le lendemain, je me souviens d'être retourné dans mon appartement et dans la cour il y avait des funérailles qui se déroulaient dans la matinée. [Rires] J'ai du rentrer à 9h du matin après avoir été habillé en vieille dame démon toute la nuit et j'ai du traverser une veillée. [Rires] Je veux dire, c'était plutôt incroyable.

Vous êtes-vous amusé en vous déguisant en vieille dame démon ?
Ouais, j'adore me déguiser. Cet Halloween je suis allé à la fête costumée la plus extrême, fantaisiste. J'étais absolument normale et c'était l'expérience la plus humiliante de ma vie. Je ne savais pas vraiment que c'était probablement la fête costumée la plus intense de Londres et je venais d'ailleurs. Donc, ah, ouais c'était très, très embarrassant.

Oh je suis sûre qu'ils ont adoré vous voir de toute façon. Quel est votre nouvel an préféré ou le plus mémorable ?
Probablement quand j'avais 18 ou 19 ans, j'essaie de me rappeler lequel. Nous sommes allés nous baigner dans l'océan à minuit et il faisait très froid et c'était juste une de ces soirées géniales et calamiteuses. Donc nous avons pensé avoir perdu un de nos amis et nous l'avons recherché sur toute l'île et nous avons réalisé qu'il pensait simplement prendre un bain, mais qu'il s'était endormi dans une baignoire vide. [Rires] Et il a été en hypothermie. [Rires]

Aimez-vous le Nouvel an en règle générale ?
Oui. Tous mes amis avec qui j'ai grandi ont déménagé partout dans le monde et c'est à ce moment là que nous faisons tous un vrai effort pour tous se réunir au nouvel an. C'est la seule fois que je vois tous mes amis en même temps.

C'est une tradition sympa. Quel était votre jouet préféré enfant ?
[Avec une fausse voix grave] Je ne suis pas vraiment attaché au matériel. [Rires] Je veux dire, la seule chose avec laquelle je me souviens vraiment jouer quand j'étais enfant... en fait, vous savez, j'étais vraiment un ringard. J'aimais vraiment Warhammer.

Warhammer ?
Oui, mais je n'ai jamais vraiment compris les règles. Les vraies règles sont très très compliquées, donc j'ai juste inventé mes propres règles. C'est une autre chose quand vous peignez les petites figurines et que vous êtes censé...

Donc, vous faisiez des armées entières ?
Oui, et je faisais un scénario pour eux. Je n'ai jamais voulu jouer avec quelqu'un d'autre, car je voulais jouer avec mes propres règles [Rires].

Je pense que nous arrivons à la vérité là. 
[Rires]. J'étais souvent seul.

Maintenant nous allons faire ce truc où je vous poser des questions sur vos premières fois. Il faut une réponse très rapide. La première chose qui vous vient à l'esprit. Donc : premier emploi ?
[Rires] Sexe. Je ne sais pas pourquoi - je suis nul à ces trucs. [Rires].

Votre premier travail c'était le sexe ?
[Rires]. Je veux dire, c'est le premier truc qui m'est venu à l'esprit.

C'était votre premier job, ok. [Rires]. Votre premier album ? Sexe.
[Rires] Le premier album c'était ... ah, le best of de Billy Ocean. [Rires]

Non, c'était votre premier album ?
Oui, je me souviens l'acheter très clairement, d'avoir la cassette.

C'est très étrange. Ok, je ne sais pas pourquoi vous sauriez cela, mais quel était votre première tenue sur un tapis rouge ?
Je le sais en fait. Ah, eh bien la première n'était pas particulièrement intéressante, mais la seconde, c'était la première fois que l'on me proposait d'emprunter des vêtements et je me souviens de m'être complètement emballé. Je crois que c'était à la première d'harry potter.

Qu'est-ce que vous portiez ?
Un pantalon en cuir et ces bottes de cowboy rouges et une veste de velours. Je veux dire, c'était de la folie. [Rires] Je veux dire, j'étais à fond dedans. Je me souviens de déambuler dans le magasin en me frappant les fesses. J'étais vraiment dedans.

Selon vous quel était le premier e-mail que vous avez envoyé ?
Oof.

Vous ne vous en souvenez probablement pas. 
En fait, les premiers que je me souviens envoyer, c'était à une fille que j'ai rencontré au Colorado... Oh, ça aurait pu être AOL Instant Messenger.

Quel était le nom de votre premier animal ?
Patty. C'était un West Highland blanc.

Un terrier West Highland ?
Oui. Patty Pat Pattinson [Rires].

Quel était votre film préféré en grandissant ? 
Le premier dont je me souviens qui m'a vraiment obsédé, c'était The Hand that Rocks the Cradle (la main sur le berceau). [Rires] Oui, j'ai vraiment aimé ce film. Je l'adore toujours.

Parce que vous aimez les films d'horreur ?
Pas vraiment - [plus des] thrillers érotiques [Rires]

Donc nous sommes de retour sur le sexe, ok. Quel a été votre premier moment "Je l'ai fait" ?
Je me souviens qu'une fois à New York, pour la première d'Harry Potter, je marchais dans la rue et ce gars m'a demandé de l'argent. J'ai eu cette réponse étrange et instinctivement j'ai dit avec l'accent américain "Ca va, ca va," et le gars m'a attrapé et a dit, "Oh ca va ? ca va ?" et j'étais genre "Ouais." Et il a répondu "Qui pensez-vous être, Paul Newman ?" Et ensuite j'ai marché sur un autre pâté de maisons et c'était là que se trouvait l'avant-première et il y avait le panneau d'affichage d'Harry Potter et je me disais, "Oh c'était bizarre." [Rires] Je ne sais pas ce que ça veut dire ou autre, mais je m'en souviens très bien.


Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: