samedi 8 août 2015

Nouvelle interview de Robert Pattinson avec le magazine allemand Jolie (Traduction)

Cette interview a été faite lors du festival du film de Berlin en Février dernier :


Tout est différent. 

Au revoir vampire ! Le britannique a envie de nouveaux rôles. Mais ne vous inquiétez pas : il est plus sexy que jamais. Cheveux bouclés, les yeux endormis, une barbe de trois jours - comme le montre la photo à droite, c'est comme ça qu'on connait Robert Pattinson. Mais lors de l'interview à Berlin, il est apparu avec une superbe barbe de hipster. Un moyen d'échapper aux fans de Twilight ? Non, rigole l'acteur de 29 ans, la barbe est pour son nouveau film The Childhood of a Leader. Et il dit : - Nous venons de finir le tournage, mais je vais peut-être laisser la barbe un moment. Quelque part, j'aime bien... Ces jours-ci, cependant, Robert est à l'écran aussi bien rasé que lorsqu'il était un vampire. Et cela deux fois : aux côtés de Nicole Kidman dans l'épopée qui se passe dans le désert de Werner Herzog, Queen of the desert et dans le rôle d'un photographe de James Dean dans LIFE



Jolie : Vos nouveaux films n'ont rien à voir avec Twilight, qui vous a rendu célèbre. Était-ce difficile de laisser Edward derrière vous ?

Robert Pattinson : Très difficile. Mais je m'y attendais. Mon agent m'avait prévenu que ça pourrait prendre une décennie avant que je puisse passer à la prochaine étape de ma carrière. Et j'ai bien peur qu'il avait raison. Maintenant, 7 ans ont passé et je réalise maintenant que ma vie est lentement entrain de changer un peu. Ce sentiment frustrant de perdre le contrôle et d'essayer de garder la tête hors de l'eau, a heureusement disparu. Et ce n'est pas pour rien que je recherche maintenant des films complètement différents. 

Ce n'était pas drôle d'être l'idole des jeunes ?

Si, bien sûr. C'était incroyablement excitant. Le plus génial a été l'année entre la fin du tournage et la sortie dans les salles du premier film Twilight. J'étais capable d'apprécier les photoshoots et de voyager car personne ne me connaissait alors. Et quand ça a vraiment commencé, soudainement j'entrais dans les clubs où le portier me refoulait il y a un an et demi. Aussi, j'avais la chance d'avoir déjà 21 ans, donc je n'étais pas trop jeune pour que l'excitation me fasse dérailler. Et je pouvais même boire de l'alcool aux Etats-Unis !

Comment avez-vous réussi à garder les pieds sur terre ?

J'ai toujours eu le sentiment que je devais faire mes preuves : en tant qu'acteur, star et en tant que personne. C'est peut-être comme ça que j'ai réussi à garder les pieds sur terre. Bien que j'ai souvent souhaité avoir un plus gros ego - peut-être que ça m'aurait aidé à apprécier un peu plus la cohue.

Manquez-vous de confiance en vous ?

Eh bien, quelqu'un qui se tient volontairement en face d'une caméra a besoin d'un peu de confiance en soi. Néanmoins, je suis aussi timide. Et un peu maniaque du contrôle. Ce n'est pas la meilleure combinaison pour un acteur, car c'est le réalisateur qui a le contrôle...

Depuis le début de l'année vous êtes fiancé à votre petit-amie FKA Twigs. Pouvez-vous vous imaginer devenir père ?

Oui, même si je ne sais pas quand. Donc j'étais attiré par le rôle dans LIFE. A mon âge vous n'avez pas souvent la chance de jouer un père - Surtout pas un père qui laisse sa famille en plan. Personnellement j'imagine cela différemment bien sûr. 

Est-ce que cela pourrait être difficile pour un enfant de grandir avec un père si célèbre ?

Je ne pense pas...Je suis sûr que j'aurai un enfant totalement cool et confiant. Il ou elle me regardera probablement tous les jours et pensera : pourquoi ce gars est si bizarre, si excentrique ?


Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: