vendredi 29 mai 2015

"Robert Pattinson : Un talent pour l'inattendu" - Traduction

Le journaliste Daniel Stephens du site top10films.co.uk revient sur la carrière de Robert. Un article intéressant et il est toujours agréable de voir les journalistes reconnaître les talents de notre acteur fétiche : 

Une star de cinéma avec un aussi bon look pourrait suggérer que Robert Pattinson est juste qu'un des nombreux produits d'Hollywood, mais sous la surface, vous trouverez bien plus de substance chez ce talentueux britannique.

Adoré par ses fans dévoués et salué par la critique, Robert Pattinson est un "joli garçon" avec un talent égal à son physique attrayant. Mannequin à l'âge de 12 ans, Pattinson est rapidement devenue une star de cinéma après son apparition dans le rôle de Cédric Diggory, aux côtés de Daniel Radcliffe, dans Harry Potter et la coupe de feu.

Injustement ignoré par ceux qui le voyaient seulement comme "ce gars des films de vampires", Pattinson a prouvé que Twilight, tout en gagnant les faveurs du public à travers le monde épris par la romance gothique, style Roméo et Juliette dans la saga Twilight, a seulement mis en évidence une petite partie de ses talents d'acteur.

Prenez par exemple Rey dans The Rover de David Michôd. On est loin de la peau laiteuse de son ancien personnage de vampire, Pattinson est vieilli et ensanglanté ici, dans une performance largement salué. Kenneth Turan du Los Angeles Times a appelé l'acteur une "révélation" décrivant Rey comme étant "endommagé, une personne confuse qui est complice avec un homme plus âgé réticent."



Todd McCarthy, qui écrit pour The Hollywood Reporter, a clairement vu un acteur déterminé à perdre son image de joli garçon pour des rôles plus pointus, risqués et beaucoup moins superficiels. "Pattinson offre une performance qui, malgré les propres limites du personnage, devient de plus en plus intéressante tout au long du film, suggérant que le jeune acteur est en effet capable d'interpréter un personnage original."

Ce sentiment était partagé par Ryan Pollard dans sa critique pour Top 10 Films. "Robert Pattinson est vraiment entrain de se trouver en tant qu'acteur, après avoir décroché des rôles fascinants depuis les années Twilight, et d'avoir récemment excellé dans Maps Tto the stars de David Cronenberg. Ici, Pattinson est parfaitement en mesure de jouer quelqu'un qui est un peu fou et dangereux, mais aussi un peu sympathique et tragique."

En effet, Robert Pattinson est bien plus que le vampire au visage pâle qui a courtisé Kristen stewart à l'écran comme à la ville. Ses rôles au cinéma variés prouvent que cet acteur né à Londres porte une grande attention au personnage et a une bonne compréhension de la différence entre un bon scénario et un moyen.

Peut-être que ce qui attire le plus à propos du travail de Pattinson est son courage pour les expérimentations. Après Twilight, vous lui auriez pardonné d'avoir poursuivi des rôles commerciales similaires - le genre qui est garanti d'avoir la faveur de ses fans les plus jeunes - mais il n'a pas fait cela. En fait, il semble avoir sacrifié des projets "sûrs" pour des films beaucoup plus exigeants.

Alors que vous pourriez débattre de l'adoration visant son style de vie et sa vie privée qui le maintien dans les médias, ses choix professionnels, particulièrement ses récents projets avec David Cronenberg qui n'est pas tout public dans Cosmopolis et Maps to the Stars, ont difficilement dissuadé ses disciples dévoués.

En partie à cause de la saga Twilight touchant à sa fin, mais aussi à cause de l'audace de l'acteur, il a fallu attendre jusqu'en 2010 pour que je remarque vraiment Robert Pattinson. Ce film était Remember Me en 2010, un drame larmoyant avec une fin très critiqué qui a sans surprise divisé le public. En prenant le film dans son ensemble, je me suis retrouvé du côté de ces critiques qui ont vu du mérite dans ce drame nerveux et tendu. Je suis d'accord avec Roger Ebert quand il a dit : "je m'intéresse aux personnages. Je ressens des choses pour eux. Libérez les de la destinée de l'intrigue, qui est une enclume autour de leur cou, et vous pourriez avoir quelque chose."

Mais ce qui a été le plus important pour Pattinson, ça a été un film sans le "poids" de Twilight reposant sur lui, un moment pour briller à l'extérieur des eaux troubles et gothiques du folklore sur les vampires. Il a profité de l'occasion avec confiance. Kirk Honeycutt de The Hollywood Reporter a déclaré que "les scènes entre Pattinson et De Ravin dégagent un charme authentique," alors que Peter Rainer de "The Christian Science Monitor" a remarqué "les scènes explosives entre Pattinson et Pierce Brosnan."

Malgré le manque d'attrait auprès du public et des critiques, cela a permis d'identifié Pattinson en tant qu'acteur avec un vrai potentiel; quelqu'un qui peut faire différent type de personnages sans que sa vie privée très documentée prenne le dessus sur sa performance.

Son travail avec l'auteur David Cronenberg a cimenté sa prétention à être un des actifs d'Hollywood les plus précieux - à la fois en terme de produit commercial et par rapport à son talent devant la caméra.

Owen Gleiberman d'Entertainment Weekly a dit que Pattinson était "pâle et prédateur même sans son maquillage blanc de vampire", délivrant sa performance avec "une assurance rythmée." Robbie Collin du journal The Telegraph a également été impressionné, disant que le cœur du film était "la performance sensationnelle et centrale de Robert Pattinson," qui joue son personnage "comme une caldeira humaine, froid à la surface, avec des chambres volcaniques d'énergie nerveuse et de profonde haine de soi en dessous." De même, Justin Chang a parlé de l'excellente performance de Pattinson comme étant un atout indispensable du film.

Même pour son rôle secondaire dans le dernier Cronenberg, Maps to the stars, les critiques ont vanté ses louanges avec Mark Kermode qui a noté en particulier sa performance "bien sous-estimée".

Plus important encore, Cronenberg le dit mieux, quand il met en avant comment selon lui Pattinson est injustement sous-estimé "à cause de la rigidité et de la bêtise de Twilight et des personnages qu'il y a dedans." Le scénariste/réalisateur a été témoin non seulement de la détermination de l'acteur à déployer ses ailes, mais de quelqu'un qui ne s'est pas laissé enfermé dans les excès de la célébrité.

"En voyant les autres rôle qu'il a fait, en voyant que c'était un acteur sérieux et à la recherche de défis et qui n'essayait pas de "gérer son image" comme une star, cela m'a attiré." a raconté Cronenberg dans une interview avec The Daily Beast. "Bien sûr, être une telle célébrité aide car cela va aider à financer votre film, mais le charisme qui a si bien marché dans le rôle d'Edward Cullen est quelque chose que vous voulez dans un film comme Cosmopolis, où il est dans toutes les scènes du film. Vous avez besoin de quelqu'un dont on ne se lasse pas de voir."

Rebecca Murray, une experte en film Hollywodien pour About.com a abordé la question des bagages de Twilight et des conséquences sur la carrière de Pattinson quand elle a interviewé Cronenberg pour Cosmopolis.

"Vous devez avoir un personnage principal qui est très charismatique et qui peut supporter le poids et la qualité de star, car vous allez le regarder. Il est littéralement dans toutes les scènes du film, et c'est assez inhabituel," a fait remarqué Cronenberg. "Même dans les films de Tom Cruise, Tom n'est pas dans absolument toutes les scènes du film - mais Rob l'est. Donc il devait avoir cela. Mais en même temps, vous voulez oublier ses films et mes films car nous créons quelque chose de complètement nouveau et vous ne savez pas quel public vous allez avoir. Vous pouvez l'anticiper, vous pouvez y penser, mais vous ne savez pas vraiment.

"En fin de compte quand vous faites un film vous vous dites, 'ok, je suis là avec ces acteurs. Ce sont des acteurs merveilleux, je les ai choisi car ils sont super et qu'ils vont apporter des choses formidables au scénario,' et ensuite à ce moment là vous faite un film et vous ne pensez pas à un autre film."

C'est peut-être surprenant que Robert Pattinson n'est pas "déraillé" après avoir atteint la célébrité jeune et après avoir enduré l’œil invasif des tabloïds pendant presque toute sa vie de jeune adulte. Mais voici un homme dont l'intelligence dément peut-être ses années formatrices sous le feu des projecteurs de la célébrité. Cronenberg parle de l'intelligence de Pattinson en tant qu'acteur, sa capacité à reconnaître les nuances du personnage, comprendre pourquoi le réalisateur veut faire les choses d'une certaine manière. "Il est très instruit et très porté sur le cinéma - je ne suis pas sûr que ses fans le sachent," a t-il dit.

Il est aussi beaucoup plus désintéressé que beaucoup de ses pairs. Son travail pour différentes œuvres de charité remonte à la fin des années 2000 quand il supportait la campagne 'ECPAT UK' pour arrêter le trafic sexuel d'enfants et de jeunes personnes pour arrêter le trafic d'humain. L'année d'après, il a donné sa propre oeuvre d'art à PACT qui l'a vendu aux enchères sur eBay, pour aider l'organisation travaillant sur la disparition d'enfants. Il a également donné un dessin, qu'il a fait lui-même, appelé 'la ville inachevée" qui a été vendu à 6 400 dollars pour un centre pour les sans-abri en Arizona.

Dans les années qui ont suivi, il a participé à un certain nombre d'initiatives pour sensibiliser à la lutte contre le cancer, incluant la mise aux enchères d'objet lui appartenant, pour amasser des fonds pour divers organismes de bienfaisance.

Si ce n'était pas suffisant, le britannique aux multiples talents a également composé des musiques qui sont apparues dans ses films. Habile à la fois au piano et à la guitare, il a co-écrit et chanté Never Think pour la bande originale de Twilight et a aussi joué de la guitare pour la chanson de Death Grips "Birds". L'acteur a plaisanté : "la musique est mon plan de secours si la comédie échoue."

C'est le contraste entre les fans adolescentes, séduites par sa belle apparence, son charme anglais et par la franchise de plusieurs millions de dollars, et une intelligence cinématographique, une gamme de jeu d'acteur variée, une attitude altruiste et essayant d'être philanthrope, qui fait que Robert Pattinson a "un talent pour l'inattendu". Voila un homme qui est à l'opposé de quelqu'un comme Justin Bieber - complètement conditionné, fabriqué et transformé. Pattinson est un véritable talent - un bon gars d'Hollywood dont le succès jusqu'à présent est juste la pointe de l'iceberg.


Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

1 commentaire:

vanouille a dit…

Super article!!! C'est génial de voir que son talent soit reconnu. Twilight aura été un bon coup de pouce et en même temps un frein pour lui mais il ne c'est pas laissé bouffé et a fait de bons choix tout en prennant des risques. Ce n'est que le début d'une grande carrière