jeudi 6 novembre 2014

Interview de Robert Pattinson avec Flare Magazine - TIFF (Traduction)

imagebam.com imagebam.com


Traduction :

Un Robert Pattinson post-Twilight, 28 ans, a choisi des projets plus risqués, incluant Cosmopolis de David Cronenberg, dans lequel il a joué un milliardaire troublant sillonnant la ville dans sa limousine. Maintenant, Pattinson saute sur le siège du conducteur pour le nouveau film du réalisateur, Maps To The Stars (dans les cinémas maintenant), qui suit les connections et les collisions entre Pattinson, chauffeur/aspirant scénariste, une monstrueuse actrice has-been (Julianne Moore), une assistante personnelle traumatisée (Mia Wasikoska) et un psychothérapeute pour les célébrités (John Cusack). Durant une rencontre lors du Festival du Film International de Toronto, Pattinson a décrit les joies de travailler à nouveau avec Cronenberg - et ce qui vient ensuite.

Qu'est-ce qui vous a le plus intrigué dans le scénario ? "Je pouvais m'imaginer David, une personne calme, géniale, écrivant ces horribles choses, car sa correction du scénario était assez différente de l'original - il y a une sorte de détachement qui le rend plus frappant. Quand quelqu'un dit quelque chose de raciste, c'est juste si froid que vous ne savez pas si les gens vont rire ou se dire, "ugh, c'est dégoutant!"

Y avait-il des choses qui vous ont fait peur ? Mon rôle était assez étrange au début car c'était assez vide sur le papier. David disait, "Regarde juste ce qui arrive!" et je me disais, "Super, merci..." et je ne savais pas ce que je faisais. C'est une des choses que j'aime dans le fait de travailler avec lui - il est très clair quand il dit qu'il ne sait pas vraiment ce que le film va donner jusqu'à ce qu'il soit fait. Au début, nous faisions 20 prises pour quelque chose et ensuite, lors de la seconde semaine nous n'en faisions qu'une ou deux, et vous pouviez vraiment ressentir le changement.

Comment était-ce de travailler avec Julianne? Quand je l'ai rencontré pour la première fois, je n'avais pas réalisé qu'elle était dans son personnage. Je me disais, "Wow, c'est vraiment un bon casting." Elle ressemblait tellement à une actrice et je ne m'attendais pas vraiment à cela. Et puis plus tard cette nuit-là, je me suis dis, "Oh ! Ohhhh! Tu es entrain de jouer !" Je ne crois pas avoir autant rit dans une scène que lorsque Julianne me séduisait dans la limousine.

Qu'en est-il de Mia ? Je connais Mia depuis un moment. Je ne m'étais pas rendu compte à quel point elle pouvait être amusante. Elle joue toujours ces personnages très stoïques, assez sensible. C'est un rôle bizarre, mais elle est hilarante dans ce rôle. Je ne sais pas quelle autre actrice aurait pu le jouer.

Qu'est ce qui vous excite le plus dans vos futurs projets, incluant des rôles dans des films de Werner Herzog, Anton Corbijn et Olivier Assayas ? Ils sont tous très difficile. Je ne sais pas comment les faire. De penser que je suis de retour au Canada dans environ un mois pour faire le film avec Assayas et que c'est un film de gangster avec Robert De Niro ? Je me dis, Ok, même si t'es tombé par hasard dans le métier d'acteur, tu ne fais plus semblant maintenant.

Source Scans Via

Traduction Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: