lundi 14 juillet 2014

Nouveaux BTS et nouveaux still de Robert Pattinson dans The Rover + Guy Pearce parle de Rob dans GQ (Australie)

imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com

imagebam.com imagebam.com imagebam.com

Update : Ajout de l'extrait de l'interview où Guy Pearce mentionne Robert

imagebam.com

Une grande partie du pouvoir de "The Rover" vient de l'alchimie sauvage entre Pearce et son collègue Robert Pattinson, qui joue un simple d'esprit endommagé, abandonné par son frère.
"Je n'avais pas vu grand chose du travail de Rob avant, mais évidemment je connais les acteurs comme lui, qui se sont retrouvés horriblement catalogués par un grand succès et qui désespèrent de s'en évader. Rob l'a accompli avec The Rover. Il est génial, à couper le souffle, ça n'a rien à voir avec ce qu'il a pu faire avant. Durant le deuxième jour j'ai dit à David, "Donc Rob Pattinson hein ? Il est foutrement fantastique n'est-ce pas ? David a simplement sourit. A la fin j'étais nerveux qu'il vole la vedette dans le film. J'ai du intensifié mon propre jeu juste pour m'assurer que Michôd me donne du temps à l'écran."
C'est naturel de comparer Pearce et Pattinson - des hommes qui ont été troublé par l’œil du cyclone Hollywood. "Le soupçon de gloire que j'ai pu avoir a été affreux," admet Pearce. "Heureusement je n'ai jamais été isolé en tant que star comme Rob l'est. Même durant Neighbours on était assailli. Et depuis les films dont j'ai été "le représentant" ont principalement été des films indépendants, et mes plus gros films ont marché à cause de leur qualité et non pas à cause de mon pouvoir en tant qu'idole. Ça ne veut pas dire que les gens qui font l'éloge de mes performances ne font pas le buzz, mais je ne veux pas que les paparazzis me pourchassent dans la rue. Rob ne le veut pas non plus, mais il a fait parti d'un truc épique avec les films Twilight et maintenant il essaie de prouver ce qu'il vaut vraiment. Heath Ledger a connu la même bataille - et j'aime pensé qu'il l'a gagné."

Source 

Traduction Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: