mercredi 23 juillet 2014

Anton Corbijn parle de Life


Life n'a pas fait partie des films annoncés pour le TIFF ce matin, est ce qu'il y a un potentiel pour une sortie en 2014 ?

Non ce sera en 2015 . On n'a pas encore finalisé le film. On a encore 2 mois de travail à faire sur le son et éventuellement on retournera des scènes.

Dans votre passé dans la photographie , vous avez immortalisé de nombreuses icônes. Votre 1er film, Control, était un portrait de l'iconique Ian Curtis (chanteur de Joy Division), qui est mort très jeune Je suppose que nous pouvons confirmer que l'an prochain, vous aurez un film qui implique James Dean (qui sera incarné par Dane DeHaan) dans Life qui est lui aussi mort très jeune . Est ce plus difficile de capturer un photo iconique d'une personne en vie ou de nous raconter leur histoire dans la mort?

Je suis flatté que les gens pensent que mes photos soient iconiques. Ce n'était pas le but. Des tas de gens avec qui j'ai travaillé dans les années 70 et 80 n'étaient pas des gens très connus, mais elles le sont devenues plus tard. Donc je n'ai pas délibérement recherché des icônes. Quand à faire des films pour Ian Curtis et James Dean, c'est bien entendu un choix délibéré. Ian Curtis était une personne que je connaissais et j'ai déménagé en Angleterre pour le faire car je le voulais bien. C'était un projet personnel. Et de plus; j'ai pensé qu'il y avait une bonne histoire d'amour (entre Sam Riley et Samantha Morton).

Avec Life , c'est avant tout une histoire sur un photographe, Dennis Stock (Robert Pattinson), qui a fait le portrait de James Dean (DeHaan). C'est donc l'histoire d'un photographe et de leur sujet. En tant que photographe cette histoire m'intéressait: étudier l'équilibre entre un photographe et son sujet. Vous voyez? Qui a influencé qui? La partie portant sur l'histoire de James Dean n'était pas ce qui m'intéressait. En fait, j'avais refusé une fois un projet uniquement sur James Dean

source : craveonline.com via ToR

traduction : Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: