samedi 7 février 2015

Queen of The Desert : Les premiers avis sur la performance de Robert Pattinson dans le film



Alors que le film avait sa grande première aujourd'hui au Festival du Film International de Berlin, les journalistes ont pu voir le film. Les premières critiques du film commencent à circuler sur le net. Voici quelques retours sur la performance de Robert dans le film :




T.E Lawrence lui-même apparaît (joué d'une manière excentrique et pince sans rire par Robert Pattinson de Twilight)[...] La performance de Pattinson, quant à lui est comique est très éloignée de Peter O'Toole. Il joue Lawrence d'Arabie avec une langue acérée, un personnage sardonique qui peut voir les prétentions de ses patrons et collègues.


En fait, parmi les acteurs qui ne sont pas dépassés par le lourd sens "nous incarnons des mecs d'un ancien temps dans des vêtements vieillots", Robert Pattinson (même si le vêtement est un peu étrange sur lui), pour qui, je dois l’admettre, probablement 75% des lecteurs de cette critique vont être à l'écoute, est plutôt surprenant. Le rôle est petit, il a seulement quelques scènes, mais, aidé par les écrits de T.E Lawrence le décrivant comme ayant un grand ego mais drôle, un esprit fantasque, il à l'air de croire qu'il vit dans les temps modernes, et non pas dans une reconstitution anachronique. Et même quand il a des choses solennelles à dire, comme quand il cite la célèbre phrase de Jefferson "Je tremble pour mon pays quand je songe que Dieu est juste" il le fait si légèrement, dans la conversation - le costume peu convaincant mis de côté, qu'il y insuffle un peu de vie. 


Les brèves mais signifiantes apparitions de Robert Pattinson en tant que T.E Lawrence mises à part, le film semble moins susceptible d'être comparé à la classique incursion dans le désert de David Lean qu'a un drame biographique des années 80, ne demandant qu'à être surnommé "Out of Arabia".[...] L'un des interludes les plus divertissant est le temps qu'elle passe sur un site de fouille archéologique avec Lawrence. Et tandis que Pattinson en coiffure arabe nécessite un certains temps pour s'y habituer (et a attiré des rires à la projection pour la presse à Berlin), la bonne camaraderie dans ses scènes avec Kidman est attrayante."


Et la voila, rencontrant Lawrence en personne, joué de façon désinvolte par Robert Pattinson. Il à l'air un peu mal à l'aise dans la coiffure - mais peut-être pas plus mal à l'aise que Lawrence lui-même. Son apparence a obtenu quelques rires dans l'auditoire du festival de Berlin, mais Pattinson porte ce (petit) rôle assez bien. 


Robert Pattinson obtient une bonne note pour sa brève apparition dans le rôle de l'authentique T.E Lawrence.

Variety

Lors de la prochaine étape de son voyage, elle rencontre un jeune T.E Lawrence (un Robert Pattinson ayant un look consterné, qui, comme Franco, a suscité des rires à Berlin quand il est apparu pour la première fois à l'écran. Même si elle fait clairement forte impression auprès des hommes qu'elle rencontre, il l'a surprend en lui demandant, "Gertie, voulez-vous bien ne pas m'épouser ?"

Little White Lies

Robert Pattinson dans le rôle de 'Lawrence' [le célèbre Lawrence d'Arabie] n'a pas grand chose à faire à part porter un keffieh et regarder "Gertie" avec une lueur espiègle 'nous sommes des rebelles de l'Empire Britannique' dans le regard.

Indiewire

L'aspect le plus ironique de l'entreprise est que l'un des hommes avec qui la conduite de Bell est crédible, ayant des rapports intrigants, est celui sur lequel son sex-appeal n'a pas d'effet : nul autre que T.E Lawrence en personne, joué d'une façon maniéré par Robert Pattinson. Pattinson n'a pas beaucoup de temps à l'écran ici, mais il parvient à se présenter avec un Lawrence différent du portrait iconique de Peter O'Toole - une sorte de photo - un rebelle dans des vêtements arabes fantaisistes - ses échanges avec kidman ont un petit quelque chose de Mr Steed et Mlle Peel [NDLT : personnages de chapeau melon & botte de cuir] qui donne à leurs scènes un peu de punch.

The Upcoming

Robert Pattinson est pince sans rire en tant que T.E Lawrence, c'est divertissant mais il ne convient pas tout à fait pour le rôle.

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Quelques critiques en français :

Toute la culture (1 étoile sur 5)
- 24 heures (Suisse) (critique négative sur l'ensemble du film)
Film de culte (4 étoiles sur 6) / (Merci @QueenfilmFan pour le lien)



Aucun commentaire: