lundi 17 octobre 2016

Robert Pattinson était envahi par les araignées lors du tournage de The Lost City of Z - Traduction

Interview avec Vulture :


Le tournage de The Lost City of Z pour Robert Pattinson a impliqué des araignées, des araignées partout. 

Pour son dernier film, The Lost City of Z de James Gray, Robert Pattinson s'est aventuré dans les profondeurs de la jungle Colombienne. Basé sur le roman de David Grann, le film suit le Colonel Percival Fawcett (Charlie Hunnam), un explorateur britannique au début du 20ème siècle, obsédé par la recherche d'une civilisation légendaire cachée en Amazonie. A la première mondiale du film, Samedi soir, Pattinson, qui joue le compagnon fidèle de Fawcett, Henry Costin, a régalé Vulture de ses propres aventures durant le tournage dans la jungle - comme d'éviter d'énormes araignées mortelles dans sa chambre d'hôtel. 

"Il y a cette chose étrange qui est arrivé à l'hôtel," a raconté Pattinson à Vulture. "Il pleuvait tous les jours à 15h, car nous étions durant la saison des pluies. Personne n'a réalisé que c'était la saison des pluies et d'une manière ou d'une autre toutes ces énormes araignées rentraient dans nos chambres. La nuit il y avait quelques centimètres d'eau dans la chambre, c'était assez terrifiant. Je me suis fait un petit hamac au dessus de mon lit et je restais là, dans la terreur."

Pendant ce temps, Gray a commencé à filmer les insectes. "Il y en avait une qui s'appelle l'araignée brésilienne errante," a déclaré Pattinson. "James, qui est normalement très névrotique par rapport à tout ce qui touche à la faune, a vu cette araignée et c'est incroyablement beau et il disait 'Nous avons besoin de la caméra B, filme ça, filme ça. Que quelqu'un la filme.' Et il aiguillonnait cette araignée, qui faisait environ 15 cm, avec un bâton, essayant d'obtenir quelque chose d'intéressant. Et l'équipe colombienne disait "C'est l'araignée la plus puissante du monde.' Il y a eu beaucoup de situations comme cela."

Pattinson a également dit que les choses n'étaient pas brillantes - le mot britannique pour douteux - alors qu'il filmait dans la jungle. "Il y avait des moments où avec Charlie nous traversions avec des machettes et nous étions dans une jungle vierge de tout passage humains," a dit Pattinson. "Et ils disaient, "Ouais, fait simplement un beau plan et coupe à travers avec les machettes. Moi et Charlie on se disaient, "Euh, Ça n'a l'air pas brillant de faire cela."

Source

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

1 commentaire:

vanouille a dit…

Quel horreur des araignées partout je serais même pas resté 1h !!!!