mardi 11 avril 2017

Interview de Robert Pattinson & Charlie Hunnam pour Good Morning America

Le passage fut court, espérons qu'un jour nous verrons l'interview en entier :)


ABC Breaking News | Latest News Videos

Traduction :

Charlie : J'avais le sentiment que ce film allait me demander bien plus que ce que j'ai eu à donner jusqu'à présent.
Journaliste : Rejoint par un Robert Pattinson barbu, dans le rôle du compère de Fawcett, Henry Costin, Hunnam a choisi de refléter la solitude de son personnage en se coupant de toute communication durant le tournage en Colombie.
Charlie : Il partait dans ces grandes explorations héroïques dans la jungle durant 3 ou 4 ans et il n'avait aucun contact avec sa famille à la maison. J'ai la chance d'avoir une petite-amie très compréhensive et qui m'a permis de partir et de faire ce caprice bizarre.
Journaliste : Vous pensez qu'être coupé du monde ressemble à un défi, mais cela à aussi l'air d'un rêve.
Robert : C'est incroyable ! "Je suis désolé, je dois partir pour 6 mois et je suis à fond dans le personnage, ne m'appelle pas !"
Charlie : Vous venez de vendre la mèche, ce va être bien plus difficile pour nous de nous justifier maintenant. Je n'ai pas envoyé d'e-mails, je ne me suis pas servi d'un ordinateur, je n'ai pas passé un appel téléphonique durant 4 mois, c'était très libérateur.
Journaliste : Il revient sur le fait que Charlie a dû perdre ses muscles pour le rôle et qu'avec Robert ils ont tous les deux perdus 15 kg.
Charlie : Je crois que je n'étais pas très drôle à fréquenter.
Robert : Les principales conversations étaient "As-tu mangé le second œuf ce matin ?"
Charlie : Et on se jetait un coup d’œil suspicieux à chaque fois que l'un s'éloignait du plateau 'tu penses qu'il va manger quelque chose !"
Journaliste : Les deux acteurs se sont plongés dans l'aventure en évitant les ennuis.
Charlie : J'ai complètement compris cette obsession qu'avait Fawcett, 'Allons un peu plus loin, un peu plus loin, qu'y a-t-il derrière la prochaine colline.'
Robert : Il y a un moment où avec Charlie on taillait à travers la jungle avec des machettes et c'était une jungle vierge et tous les Colombiens nous disaient 'mais que faites-vous ? Restez sur le chemin ou vous allez vous faire mordre par quelque chose !"
Journaliste : Robert il me semble que vous vous êtes blessés à la cuisse lors de votre premier jour de tournage pour Twilight, n'est-ce pas ?

Robert : C'est un bon souvenir mec. Littéralement, la première chose que j'ai tourné, je me suis fais un claquage à la cuisse en essayant de soulever Kristen. Donc lors du premier jour, durant toute la journée, je devais me faire masser les fesses.

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: