vendredi 14 avril 2017

Charlie Hunnam parle du tournage de The Lost City of Z avec Robert Pattinson - Traduction

Dans plusieurs interviews, Charlie Hunnam est revenu sur sa relation professionnelle avec Robert lors du tournage du film :


Interview avec Screen Daily :

Comment était-ce de travailler avec Sienna Miller, Robert Pattinson et [le gagnant du Bafta Rising Star] Tom Holland ?

J'ai eu quelques séances de répétitions avec Sienna, mais je n'ai pas passé de temps avec Tom ou Robert. Je voulais que ces relations évoluent naturellement à l'écran. Durant le tournage, je ne pense pas avoir dit plus de dix mots à Robert [Pattinson] hors caméra. Je ne savais pas s'il était simplement 'dans cette zone' ou s'il ne m'aimait vraiment pas. Il y avait une réelle distance entre nous. Mais cela a crée la bonne dynamique à l'écran. Il m'a contacté par la suite, faisant des ouvertures pour que nous soyons amis maintenant, donc je pense que c'était à propos du travail.




Interview avec Access Hollywood lors de la première Californienne :


[Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo]

à partir de 0.30 :

Journaliste : Comment était-ce de travailler avec Robert ? 
Charlie : Vraiment bien, c'est fantastique de travailler avec lui. On ne parlait pas vraiment beaucoup pendant que nous travaillions. Nos personnages se rencontrent à l'écran dans le film, nous n'en avons jamais vraiment parlé, mais je voulais que notre relation n'existe que quand nous tournions. Mais je ne voulais pas non plus déconcentrer Rob et le mettre mal à l'aise, donc je me suis dis que j'allais jouer ce jeu avec lui et voir s'il était réceptif, si je le contrariais je changerais de tactique. Soit il s'en fichait, soit il a compris ce que je faisais et voulait jouer le jeu avec moi. Nous avons peu parlé pendant le tournage mais il était question du film, pas d'animosité entre nous.
Journaliste : Vous et Robert avaient l'air cool en prenant des photos ensemble...
Charlie : J'adore ce gars, quand je suis arrivé sur ce projet je l'admirais et l'appréciais. J'essayais vraiment d'explorer quelque chose de créatif, une méthode de jeu d'acteur, une manière de démarrer une relation à l'écran que je n'avais jamais essayé avant. J'y pensais avant ce film, mais je n'avais jamais eu une occasion où c'était approprié, donc c'est ce que j'ai essayé de faire.

Interview avec Slant Magazine :

Journaliste : Vous et Robert Pattinson ne parliez pas sur le tournage, de ce que j'ai compris vous vouliez tous les deux vous rencontrer à l'écran comme vos personnages, sans distraction en utilisant "la Méthode". Comment interagir avec lui en dehors du tournage aurait nui à votre performance ?

Charlie : Je ne sais pas si cela aurait nui, mais j'ai toujours, bien avant d'être impliqué dans ce projet, était intéressé par l'idée qu'une relation pouvait exister exclusivement entre "action" et "coupé" et ce que cela donnerait comme processus de jeu. C'était quelque chose que je voulais explorer, et avec ce film, parque les exigences étaient de toute façon extrêmes, c'était de bien des manières la meilleure opportunité que j'avais, j'étais déterminé à faire tout mon possible pour en tirer le meilleur parti. Pour honorer ce cadeau. Ensuite, spécifiquement avec Rob, ces deux personnages se rencontrent à l'écran, ils ne se connaissent pas avant le début de l'histoire. Nous avons tourné le film presque séquentiellement, donc cela se prêtait bien pour faire cette expérience d'acteur. Rob est très sérieux à propos de ce qu'il fait et je pense qu'il a également ressenti le poids de l'opportunité. Nous étions ravis de faire quelque chose de peu orthodoxe et de voir ce qui se produirait. Si cela n'avait pas fonctionné, je pense que nous aurions réévalué.

Update : Interview avec Yahoo Movies :



Charlie : C'était parfois difficile et c'était un défi de tourner ce film mais j'ai adoré. C'est un des bons côté du métier d'acteur et de travailler dans l'industrie du film. Vous pouvez passer de longues périodes dans des environnements où la plupart d'entre nous n'aurons pas la possibilité d'aller .
Nous devions perdre beaucoup de poids, nous étions affamés et il faisait incroyablement humide et chaud, donc nous n'avions pas besoin de trop imaginer les épreuves que ces gars ont enduré, car on était dans la même situation.
Journaliste : Qu'ont-ils fait pour perdre autant de poids ?
Charlie : Dans le dernier film que j'ai fait, je devais également perdre beaucoup de poids et j'étais tout seul, la camaraderie autour de cette perte de poids avec les gars m'a vraiment manqué. Avec Robert et Edward Ashley ont été dans le même bateau. On essayait de ne pas dépasser les 400-500 calories par jour.
James : Il est arrivé à plusieurs reprises que je fasse tourner la caméra sans dire 'action' et vous pouviez voir sur leur visage... en étant assis sur ce radeau... c'était difficile, je n'avais rien à faire, l'environnement faisait le travail pour moi.
Charlie : Il y avait une camaraderie car nous étions dans la même galère. Mais en même temps, il y avait également un peu de compétition. Nous étions très méfiants les uns envers les autres. Quand Robert s'en allait, j'avais tendance à l'observer pour voir s'il allait dans la jungle pour manger en douce une banane ou quelque chose. Donc nous étions honnêtes les uns envers les autres."

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: