samedi 18 mars 2017

Que pensent les critiques de The Lost City of Z ? Partie 2

A une semaine de la sortie, les critiques se multiplient ! Amateurs ou professionnels, dans l'ensemble les retours sur le film sont très positifs, voici un nouvel aperçu de ce qui se dit sur le film sur le net et dans les médias : (première partie à relire ICI)

Critique de Fucking Cinephiles : (note du film : 4,5/5)

"Porté par un casting talentueux (Charlie Hunnam, Robert Pattinson, Sienna Miller et Tom Holland) et tiré de faits réels, The Lost City of Z s'annonçait clairement comme une épopée en jungle amazonienne aussi sauvage que merveilleuse.
Et, au bout de 2h20 absolument incroyable, le nouveau Gray tient toutes ses belles promesses - et même bien plus encore -, au sein d'un film d'aventure puissant, vibrant, éprouvant et définitivement unique.[...] dominé par un casting totalement voué à sa cause (Hunnam et Pattinson sont parfait) et des images qui en disent plus que tous les mots du monde - encore chapeau à l'inestimable Darius Khondji à la photographie."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de retro-HD : (Verdict : Exceptionnel)

" [en parlant de James Gray] en véritable artiste, il a souhaité sortir de sa zone de confort et se frotter à d'autres expériences plus stimulantes soit The Lost City of Z., film d'aventures et d'explorations dans des contrées lointaines (l'Amazonie, au confluent du Brésil et de la Bolivie). En se mettant ainsi en danger, il a ainsi pris un énorme risque, d'où il sort largement vainqueur, en préservant la dimension intérieure de son cinéma sous les atours d'un film grand public. Avec The Lost City of Z., s'ouvre sans doute un nouveau chapitre de l'oeuvre de James Gray où, quittant le giron familial, il s'élance vers l'inconnu, comme dans son prochain projet, Ad Astra, film de science-fiction et de voyage interstellaire. [...]Comme le dit Henry Costin (Robert Pattinson, méconnaissable), l'assistant et ami de Percy, partir en Amazonie, "c'est l'enfer sur Terre mais on rêve d'y retourner", tant le caractère romanesque de cette quête permet de chasser l'ennui et la monotonie de la vie."

Lire l'intégralité de la critique : ICI




Critique d'écran-large : (4.5/5)

"Alternant entre la vigueur de sa mise en scène, qui n’oublie jamais d’épouser l’ampleur du sujet, son montage audacieux et le festin visuel que concocte Darius Khondji à la photographie, James Gray parvient à livrer avec Lost City of Z une œuvre qui s’impose simultanément comme un travail de recherche terriblement excitant et un classique instantané. Car au-delà de sa dimension esthétique affolante de précision, de ses percées stylistiques régulières, le métrage narre à la perfection son grand récit d’aventure.[...]Immense épopée, aventure intime et quête initiatique flirtant avec les frontières du fantastique, The Lost City of Z est une création dont l’intelligence, l’accomplissement plastique et la force du propos rappellent que son auteur est une des voix les plus singulières du Septième Art."

Lire l'intégralité de la critique : ICI
Pour lire des extraits de la master class : ICI

Critique de Cinémadroïde : (note : B)

"L’interprétation est de grande qualité dominée par un Charlie Hunnam surprenant, aminci son incarnation de l’explorateur évite le cliché de l’obsession grossière, gardant toujours un mystère qui rappelle le T.E Lawrence de Peter O’Toole. Robert Pattinson compose son personnage d’aventurier avec peu de dialogues, Tom Holland futur Spider-man incarne le fils aîné de Fawcett Jack, malgré son rôle assez bref ses scènes avec Hunnam sont réussies. Dans le rôle de Nina Fawcett Sienna Miller démontre à chaque film être une excellente comédienne. On notera une apparition de Franco Nero et la participation de Ian McDiarmid l’Empereur Palpatine de Star Wars. La partition musicale de Christopher Spelman participe de cette même discrétion et j’aurai sans doute espéré une musique plus lyrique.

Conclusion : Picturalement sublime, avec un très bon Charlie Hunnam, Lost City of Z déconcerte par la lenteur du rythme que lui impose James Gray."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de Sens Critique :

"Toujours sublime et toujours subtil, le film est dominé par la présence charismatique de Charlie Hunnam qui trouve ici son meilleur rôle au cinéma, celui qui devrait définitivement l'imposer comme une valeur sûre. Remarquons aussi la présence plus discrète d'un Robert Pattinson barbu qui poursuit sa carrière de façon intéressante et qui trouve ici un solide second rôle étonnant. Saluons donc la prise de risque de James Gray qui s'impose définitivement avec ce film comme l'un des cinéastes les plus brillants de sa génération dont chaque film, même les moins bons ("The Immigrant") regorgent d'éléments passionnants. Et dieu que la jungle lui a réussi !"

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de l'info tout court : (note 9/10 : Grand Film)

"Tout simplement : du grand cinéma. À l’image du travail du chef opérateur, Darius Khondji, qui apporte à cette œuvre en pellicule 35 mm une extrême finesse et beauté, The Lost City of Z est un film d’une grande délicatesse. Même si la construction du récit risque d’en ennuyer plus d’un, c’est un long-métrage admirable, aussi rare dans le paysage cinématographique que son cinéaste."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de Versatile Mag : (Note : 5/5)

"The Lost City of Z, est l’un des plus grands chef-d’œuvres de notre siècle. James Gray nous offre une aventure intense et bouleversante, mais en s’émancipant des schémas traditionnels. Ici, point de cascades exceptionnelles ou d’esclandres bruyantes. Le classique du genre s’efface, laissant place à la modernité. Le tout véhiculant une idée générale de dépaysement. The Lost City of Z, se hisse au sommet du film d’aventure de part son immersion transcendante. L’atmosphère nous enveloppe en douceur et pendant ses deux heures et demie de film, nous avons l’impression de faire partie du voyage. Ceci grâce à la mise en scène du cinéaste, mais aussi la lumière crépusculaire de Darius Khondji qui éclaire chaque sentier."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de Madame Figaro : (merci à @sallyvg pour le scan)
image host

Critique de Télé Loisirs : (4 étoiles)
image host

Critique de Mad Movies
image host image host image host image host

Critiques de unification : (Note 4.5 & 4/5)

"The Lost City of Z est un très grand film. De ceux qui ne laisseront aucun spectateur indifférent tant ils éblouissent par leurs qualités intrinsèques.[...]Outre la reconstitution historique de très belle facture, le film s’appuie sur un casting extrêmement talentueux. Que ce soit le héros, interprété par Charlie Hunnam, son acolyte joué par un Robert Pattinson totalement méconnaissable, ou les personnages gravitant autour d’eux, tous participent à rendre le film crédible et immersif."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de cinéphilia

"On ne manque pas de se rappeler également pendant le film que Brad Pitt a longtemps été rattaché au projet pour le rôle principal et qu’il aurait pu ajouter une sacré envergure à ce personnage que Charlie Hunman (malgré ses faux airs d’Alec Guiness) a bien du mal à amener malgré une interprétation convaincante. Surtout face à un extraordinaire Robert Pattinson taiseux et possédé, le tandem a du mal à fonctionner tant la performance de ce dernier surpasse celle de Hunman.[...] On retiendra au final de Lost City of Z une odyssée humaine passionnante sublimée par ces scènes de navigations et d’explorations dans la jungle tout bonnement incroyables[...]Par exempt de défauts, Lost City of Z n’en est pas moins une oeuvre unique dont les questionnements humains sont aussi poignants que la beauté de sa mise en scène."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de zickma :

"Alors que Brad Pitt devait incarner le rôle titre, à savoir Fawcett, c’est finalement Charlie Hunnam qui l’interprète d’une façon incroyable ; Comme quoi on n’a pas perdu au change. Parce que oui, il faut le dire, les acteurs sont spectaculaires dans ce film, un jeu réaliste et surprenant, on en reconnaîtrait presque pas Robert Pattinson qui joue Henry Costin, l’un des fidèles camarades de l’explorateur. Ce film regroupe un panel de stars du cinéma plutôt impressionnant puisqu’on peut rajouter à la liste Sienna Miller ou même le futur Spider-Man, Tom Holland.
Mais ce n’est pas seulement ses acteurs qui rendent cette aventure si fascinante, mais aussi la manière dont celle-ci est dévoilée. L’histoire est véritablement incroyable et si le temps du film peut en faire peur à plus d’un, n’ayez crainte, car vous ne vous ennuierez pas une seule seconde et en deviendrez même l’un des aventuriers."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de A voir à lire

"Charlie Hunnam a la chance d’être épaulé par un Robert Pattinson d’une loyauté à toute épreuve (l’ancien jeune premier de Twilight continue de nous éblouir après des prestations déjà plus que saisissantes dans The Rover, Maps to the stars, Cosmopolis et Life).[...]Grand film plein d’esprit traitant des rêves et désillusions d’un homme, The Lost City of Z est appelé à figurer dans le top de la filmographie de James Gray. Le cinéaste new-yorkais, toujours à la hauteur de sa réputation, est bien l’un des cinéastes les plus doué et passionnant de sa génération."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de Bande à Part :

"Prenant à contre-pied toutes les attentes, l’aventure chez Gray est avant tout intérieure, et se déploie à travers les conflits qui déchirent le cœur des hommes. Avec une suprême élégance, il met en scène un film épique d’un genre nouveau, où les héros ne s’expriment que par murmures, plongeant le spectateur dans une atmosphère cotonneuse, de celles qui nimbent les rêves les plus entêtants, d’une infinie douceur jusque dans les scènes de confrontations les plus violentes. L’immersion est totale, sans jamais avoir recours au coup de force technique ou au numéro d’acteur ostentatoire."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique de CloneWeb :

"The Lost City of Z est un grand film, du grand cinéma classique au sens le plus noble du terme comme on en fait de moins en moins. Un rendez-vous immanquable en ce début d’année pour qui aime l’aventure avec un grand A."

Lire l'intégralité de la critique : ICI

Critique du magazine Fémina :
image host

Update :


Cet article sera régulièrement mis à jour...

Aucun commentaire: