mercredi 15 février 2017

Les notes de production de The Lost City of Z

Les notes de production sont toujours intéressantes à lire, étant relativement longues, voici juste les parties mentionnant Robert :


image host image host image host image host image host image host

Traduction

L'aide de camp loyal 

Gray a choisi Robert Pattinson pour jouer Henry Costin, le brave homme de main et le partenaire topographe de Fawcett. La star de Twilight admire le cinéma de Gray depuis qu'il a vu son thriller de 2007 'We Own the Night'. "Je me souviens m'être dit que c'était un des meilleurs films que j'avais pu voir," raconte Pattinson. "Puis j'ai vu 'Two Lovers', qui est un de mes films préférés. J'adore les performances que James obtient de ses acteurs. Il tourne de cette manière très classique, donc j'ai toujours voulu travailler avec lui."


Pattinson a apprécié étudier les motivations psychologiques de Costin dans une Grande Bretagne où règne la culture militaire conformiste au début des années 1900. "Si vous avez été dans l'armée où tout le monde vous donne constamment du fil à retordre et que vous vous retrouvez soudainement face à un commandant comme Fawcett, qui est fou et qui vous laisse faire ce que vous voulez du moment que vous ne vous plaignez pas - et bien, je pense que c'est quelque chose que Costin a vraiment apprécié." explique l'acteur. 

La plupart des scènes de Pattinson prennent place dans des situations inconfortables dans la jungle, où il s'est rapproché de Hunnam. "Charlie et moi étions à une heure en amont du camp de base et couvert de puce des sables toute la journée," raconte Pattinson. "C'est sans aucun doute une expérience qui rapproche quand il n'y a aucun moyen de se cacher des conditions extrêmes. Je me souviens que nous avons poussé un radeau en bois avec des chevaux à contre-courant. Après seulement un jour de cela, vous êtes complètement fatigué, pourtant les vrais gars l'ont fait pendant trois ans tous les jours, allant contre la rivière. C'est complètement dingue."

Six semaines dans la jungle :

Le tournage de The Lost City of Z a commencé en Août 2015, en Irlande du Nord, dans une campagne à couper le souffle. En octobre, Gray et son équipe ont décampé pour Santa Marta, en Colombie, où le casting et l'équipe a enduré une série de mésaventures, en passant par des inondations, à des serpents venimeux, en passant par la chaleur étouffante et l'humidité. L'environnement inhospitalier de la forêt tropicale a aidé le casting et l'équipe à comprendre les aventures de Fawcett. "Il faisait chaud, il y avait plein de bêtes, c'était inconfortable et je pense vraiment que c'était une bénédiction," se rappelle Grann, qui a visité le tournage en Colombie. "Je pense que c'est important de ressentir ce que Fawcett a vraiment expérimenté quand ils réalisaient certaines scènes."

Dans l'intention de capturer la réalité confrontée par les vrais explorateurs un siècle plus tôt, Gray a voulu tourner dans des endroits éloignés de la forêt tropicale, ce qui représentait un défi dans toutes les directions - y compris les arbres. "Le truc bizarre avec la jungle c'est qu'elle est verdoyante, luxuriante et belle," dit-il. "Mais les gens appelle l'Amazonie un paradis contrefait. C'est un environnement difficile et faire un film ici n'était pas un pique-nique."
"Cela semblait assez sommaire sur le moment," admet Pattinson. "Il y avait d'énormes araignées et des serpents partout. Et des grenouilles bleues géantes, magnifique, qui pouvaient vous tuer. Nous étions inquiets à propos des vipères des arbres qui tombent des arbres et vous mordent au visage. Après qu'une des personnes de l'équipe se soit fait mordre au cou par un serpent, ils m'ont demandé avec Charlie d'aller dans la jungle vierge avec des machettes émoussées, et tous les Colombiens nous disaient, 'Il y a une raison pour que vous ne quittiez pas le chemin. Les animaux vous laisseront tranquille tant que vous ne détruisez pas la jungle."

Holland est même allé nager avec les plus grands prédateurs dans le bassin de l'Amazone - par inadvertance. "Je suis allé dans la rivière un jour avec les enfants du coin et j'ai eu la meilleure journée de ma vie, mais je n'avais pas réalisé que l'eau était remplie de caïmans noirs, qui sont des alligators géants," dit-il. "Le lendemain, nous filmions sur un bateau quand j'ai vu ce gros crocodile dans la rivière. Apparemment, ils étaient très dociles et n'attaquaient pas vraiment les gens, mais pour moi cette chose semblait terrifiante."

Et puis il y avait les insectes. "C'est comme si nous étions des habitants temporaires sur une planète qui appartient aux insectes," se rappelle Gray. "Des punaises de toutes les couleurs vous mordent, et les insectes ne vous donnent pas seulement de démangeaison. Non, ils peuvent porter la dengue, la fièvre jaune, la malaria, Zika, tout un tas de maladies, donc nous devions prendre des précautions"

Hunnam se souvient d'une rencontre particulièrement nerveuse un samedi soir après une semaine épuisante de 6 jours de tournage. "Je restais dans cette petite cabane sur cette colline et je me suis réveillé à 3h du matin à cause de ce bruit infernale, comme s'il y avait une perceuse dans mon oreille. Un insecte s'était enfoui dans mon oreille et frappait mon tympan donc il ne pouvait pas aller plus loin. C'était un long coléoptère avec des ailes. Comme il ne pouvait pas ressortir, il continuait d'essayer à creuser plus loin et de battre des ailes. C'est ce qui m'a réveillé."
Quand Hunnam a irrigué son oreille avec de l'eau, l'insecte s'est calmé et l'acteur s'est recouché. "Je me suis réveillé le lendemain matin et ça bougeait toujours dans mon oreilles, toujours vivant," poursuit Hunnam. "J'ai appelé la production, qui a appelé une ambulance et quand ils sont arrivés, la femme, qui ne parlait pas anglais, a collé la lampe dans mon oreille pour regarder et a commencé à secouer la tête, en parlant avec le réceptionniste de l'hôtel, qui traduisait. Ensuite elle a donné la lampe au réceptionniste et il l'a mis dans mon oreille pour regarder. C'est à ce moment là que j'ai réalisé que  la situation exigeait d'autres soins médicaux. Donc j'ai passé la journée à l'hôpital. Ce n'était pas grand chose, juste que le scarabée a mordu mon tympan et j'ai du prendre des antibiotiques pendant une semaine."

Un autre tournage de nuit particulièrement volatile a montré à quel point la situation pouvait vite changer dans la jungle. Comme Gray se rappelle, "nous filmions une scène de feu de camp entre Charlie et Robert à côté de la rivière quand j'ai commencé à entendre des gens dans le noir crier, disant que la rivière allait se lever. Ça ne semblait pas grand chose pour moi, je me suis dit, bien, laissez la rivière se lever, nous serons sortis d'ici dans quelques heures de toute façon. 6 minutes plus tard, nous étions sur le point de faire des gros plans quand soudainement la rivière a inondé le plateau en 45 secondes. Tout le monde a couru vers les collines, attrapant les caméras, les films. En moins de 2 minutes, la zone où nous nous trouvions était complètement sous l'eau. Heureusement, tout le monde était ok et j'ai eu ce dont j'avais besoin. Nous faisions face à ce genre de perturbation tous les jours."

Un voyage émotionnel :

Les épreuves que le casting et l'équipe ont endurées, semble seulement convenir à un film parlant d'un homme prêt à tout abandonner - le confort de la maison, le temps avec sa famille et, éventuellement, sa vie - pour sa quête de vérité à propos d'une civilisation perdue. "James présente cette histoire de façon si élégante," dit Pattinson. "Il est capable de donner vie à ce paysage complètement étranger, d'une manière que le public va vraiment apprécier. Surtout à notre époque, où il est presque impossible de se déconnecter, l'idée qu'il y avait ce pays entier à explorer et peut-être trouver une cité secrète au milieu de la jungle - cela en fait une incroyable aventure."

Alors que La cité perdue de Z dépeint la science de l'archéologie telle qu'elle était pratiquée il y a un siècle, Grann croit que l'histoire est également pertinente en 2017. "J'espère que les gens qui vont voir le film seront inspirés pour faire d'autres recherches sur ces étonnantes découvertes archéologiques qui se déroulent aujourd'hui en Amazonie," dit-il. "Les archéologues ont trouvé des preuves d'anciennes ruines à l'endroit même où Fawcett pensait que Z existerait. Ils utilisent des radars et des images satellites pour montrer que l'Amazonie était en effet remplie de sociétés complexes. Qui étaient-ils et comment vivaient-ils ? Cette recherche de réponses à ces questions se poursuivra pendant encore un siècle."

Les grandes ambitions de Fawcett ont obligé Gray à se lancer dans une production tout aussi grande, dans le but de donner aux spectateurs contemporains un aperçu du monde de cet homme complexe et de sa passion inébranlable pour la découverte. "L'histoire est tellement étendue, nous devons amener le public dans un voyage à travers la jungle, la guerre et la vie édouardienne en Angleterre," raconte Gray. "Toutes ces parties de l'histoire sont destinées à toucher les gens de façons différentes. J’espère que La cité perdue de Z va devenir une expérience émotionnelle qui va mobiliser le public et suggère, à la fin, une sorte de transcendance. "

A propos du casting : 

Robert Pattinson (Henry Costin) est plus connu pour son interprétation du vampire Edward Cullen dans la saga Twilight. Plus récemment, Pattinson est apparu dans Life d'Anton Corbijn, un film sur l'amitié entre le photographe du magazine Life, Dennis Stock, joué par Pattinson et James Dean, joué par Dane De Haan. Il a récemment fini la production de Good Time, réalisé par Josh et Benny Safdie, et Damsel, réalisé par David Zellner. Ensuite, il va commencer le tournage de High Life, avec la réalisatrice Claire Denis. 

Auparavant, Pattinson est apparu à l'écran dans Maps to the Stars de David Cronenberg, avec Mia Wasikowska, Julianne Moore et John Cusack; Cosmopolis avec Juliette Binoche, The Rover de David Michôd avec Guy Pearce; Queen of the Desert de Werner Herzog avec Nicole Kidman, Water for the Elephants de Francis Lawrence avec Reese Witherspoon et Christoph Waltz, Remember Me d'Allen Coulter avec Pierce Brosnan, Chris Cooper et Emilie de Ravin, Bel Ami de Declan Donnellan et Nick Ormerod avec Uma Thurman, Kristin Scott Thomas et Christina Ricci. 
Pattinson a commencé sa carrière professionnel avec un rôle dans Sword of Xanten d'Uli Edel, avec Sam West et Benno Furmann. Il s'est vraiment fait remarqué de l'industrie à 19 ans, quand il rejoint la franchise Harry Potter, dans Harry Potter et la coupe de feu de Mike Newell, en jouant Cedric Diggory, le représentant officiel de Poudlard au tournoi. 

Il est ensuite apparu dans le film d'Oliver Irving, How To be, vainqueur au festival du film Slamdance de la mention spéciale honorable, et en jouant le rôle principal de Salvador Dali dans Littles Ashes, de Paul Morrison. Ses passages télévisées incluent "The Haunted Airman" por la BBC. 
En tant que membre du Barnes Theatre Group, Pattinson a joué le rôle principal dans "Our Town" de Thornton Wilder. Il a également joué sur scène dans "Anything Goes" de Cole Porter, "Tess d'Ubervilles" et "Macbeth".


Pour lire l'intégralité des notes (en anglais) rendez-vous à la Source
Merci à @sallyvg pour le lien !

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Aucun commentaire: