lundi 17 octobre 2016

Robert Pattinson était envahi par les araignées lors du tournage de The Lost City of Z - Traduction

Interview avec Vulture :


Le tournage de The Lost City of Z pour Robert Pattinson a impliqué des araignées, des araignées partout. 

Pour son dernier film, The Lost City of Z de James Gray, Robert Pattinson s'est aventuré dans les profondeurs de la jungle Colombienne. Basé sur le roman de David Grann, le film suit le Colonel Percival Fawcett (Charlie Hunnam), un explorateur britannique au début du 20ème siècle, obsédé par la recherche d'une civilisation légendaire cachée en Amazonie. A la première mondiale du film, Samedi soir, Pattinson, qui joue le compagnon fidèle de Fawcett, Henry Costin, a régalé Vulture de ses propres aventures durant le tournage dans la jungle - comme d'éviter d'énormes araignées mortelles dans sa chambre d'hôtel. 

"Il y a cette chose étrange qui est arrivé à l'hôtel," a raconté Pattinson à Vulture. "Il pleuvait tous les jours à 15h, car nous étions durant la saison des pluies. Personne n'a réalisé que c'était la saison des pluies et d'une manière ou d'une autre toutes ces énormes araignées rentraient dans nos chambres. La nuit il y avait quelques centimètres d'eau dans la chambre, c'était assez terrifiant. Je me suis fait un petit hamac au dessus de mon lit et je restais là, dans la terreur."

Pendant ce temps, Gray a commencé à filmer les insectes. "Il y en avait une qui s'appelle l'araignée brésilienne errante," a déclaré Pattinson. "James, qui est normalement très névrotique par rapport à tout ce qui touche à la faune, a vu cette araignée et c'est incroyablement beau et il disait 'Nous avons besoin de la caméra B, filme ça, filme ça. Que quelqu'un la filme.' Et il aiguillonnait cette araignée, qui faisait environ 15 cm, avec un bâton, essayant d'obtenir quelque chose d'intéressant. Et l'équipe colombienne disait "C'est l'araignée la plus puissante du monde.' Il y a eu beaucoup de situations comme cela."

Pattinson a également dit que les choses n'étaient pas brillantes - le mot britannique pour douteux - alors qu'il filmait dans la jungle. "Il y avait des moments où avec Charlie nous traversions avec des machettes et nous étions dans une jungle vierge de tout passage humains," a dit Pattinson. "Et ils disaient, "Ouais, fait simplement un beau plan et coupe à travers avec les machettes. Moi et Charlie on se disaient, "Euh, Ça n'a l'air pas brillant de faire cela."

Source

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Robert Pattinson parle de son régime extrême pour TLCOZ - Traduction

Interview avec People :

Pour jouer un explorateur englouti par les nombreux dangers de l'Amazonie, Robert Pattinson a adopté un régime si intense que son corps était ajusté pour certains jeans moulants. 

Pattinson a raconté à People à la première de The Lost City of Z, Samedi, que lui et ses collègues ont vécu avec seulement un repas par jour alors qu'ils représentaient des aventuriers des années 20, qui ont disparu dans la jungle brésilienne alors qu'ils recherchaient la tristement célèbre city de Z. 

"Je n'ai littéralement rien mangé durant tout ce temps.", a-t-il expliqué en parlant de ses restrictions alimentaires pour le rôle, ajoutant, "J'ai adoré ça après coup, pendant une semaine à Londres, alors que j'avais un tour de taille de 70 cm. Je me disais, 'Ooh! Des jeans moulants !'"

La silhouette mince de Pattinson fut de courte durée : "Cela a duré environ 3 jours."

L'acteur de 30 ans, a raconté qu'il est rapidement revenu à une forme plus saine, car "après 6 ou 7 semaines à ne manger qu'un tout petit morceau de poisson et une miette de riz, ensuite vous mangez un sandwich et vous prenez 6kg par la suite."

Edward Ashley a dit à People au Centre Lincoln que la perte de poids a été un effort d'équipe, avec Charlie Hunnam menant la charge. 

"Nous devions perdre beaucoup de poids et nous nous entraînions tous les soirs ensemble, nous avons fait un régime ensemble," a partagé Ashley. "Nous mangions, genre, un oeuf pour le petit déjeuner. Un avocat et un peu de thon pour le déjeuner. Et c'est tout."

Il a ajouté, "Charlie était un bon leader."

Source

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Robert Pattinson parle des changements de casting et de scénario de The Lost City Of Z - Traduction

Interview avec Page Six :



Le festival de New York a fini avec The Lost City of Z. Une épopée. Avec Robert Pattinson et Sienna Miller. Aussi épique. 
[...]
Personne n'avait l'air d'être un Yankee américain. Tout le monde parlait britannique. Comme Pattinson : "J'ai adoré ce film, mais j'ai détesté mes bottes. Je les ai jeté quand nous avons fini, car je devais les porter tous les jours, dans chaque scène, la même paire pourrie, quand nous tournions. Dès que ce fut terminé, je les ai jeté

"Ce film a commencé il y a 7 ans avec Brad Pitt. Puis les choses ont changé. Différent scénario, différente énergie. Nous avons eu de nombreuses incarnations. Je suis probablement tout ce qui reste de ces jours, le seul membre d'origine. Je veux dire, qui pourrait me croire intervenant avec Brad Pitt ?"

[...]


Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Robert Pattinson, James Gray & Tom Holland parlent des conditions de tournage de TLCOZ - Traduction

Interview avec Variety :



Tourner 'The Lost City of Z' a présenter un certains nombres de défis. Une grande partie du film se déroule en Amazonie, avec Holland, Charlie Hunnam et Robert Pattinson jouent des explorateurs britanniques esquivants des indigènes hostiles et les maladies. Le film s'inspire d'une histoire vraie et est basé sur les expéditions de Percy Fawcett. Une grande partie de la production a eu lieu dans les régions éloignées de la jungle colombienne. 

"C'était le tournage le plus fou que j'ai fait dans ma vie," a raconté Pattinson. "Il y a un membre de l'équipage qui a été mordu au cou par une vipère qui descendait d'un arbre. Nous avons découvert que nous n'avions pas d'infirmier. Nous n'avions pas de médecin sur le plateau et pas d'anti-venin et nous étions à 4h de la ville, tout le monde disait, 'fume une cigarette, ça va marcher.' L'accessoiriste a aspiré le venin du cou du gars."

Le réalisateur James Gray, dont les travaux précédents incluent "The Yards" et "The Immigrant," a dit que c'était le film le plus difficile et épuisant qu'il ait fait. 

"C'était une punition," a dit Gray. "Il faisait 40°, 100% d'humidité et il y avait des insectes."

Mais Holland a raconté qu'il se fichait de la chaleur et des créatures. Il n'arrêtait pas de se rappeler que les personnages de The Lost City Of Z ont vraiment enduré ces privations et ces dangers.

"En tant qu'acteur, j'adore les défis," a-t-il dit. 

Source

Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Nouvelles photos de Robert Pattinson à NYC - 16.10.2016 -