dimanche 16 octobre 2016

Vidéo Interview de Robert Pattinson, Sienna Miller & Tom Holland sur le tapis rouge de TLCOZ au NYFF

Interview avec Associated Press :



Résumé :
Sienna parle de son amour pour la ville de New York et qu'elle est fière que le film fasse la clôture de ce festival.

Robert parle du fait que c'est un film différent pour lui, avec un rôle et un look différent, que les gens risquent de ne même pas le reconnaître.
Il parle ensuite du métier d'explorateur, que c'est impossible d'avoir ce type de vie à notre époque, c'est comme être un pirate. Ca serait incroyable de regarder une carte et de voir qu'un continent est inexploré et d'y aller et de rencontrer des tribus que personne n'a jamais vu.

Sienna explique que c'est un honneur de faire partie d'un film de James Gray, l'histoire est fascinante et peu de gens l'auraient fait car cela prend du temps. Elle a hâte de le voir.

En tant qu'acteur Tom aime les défis et faire un film dans la jungle en est un. Dès qu'il a parlé du film avec James il a su que ce serait quelque chose qu'il adorerait faire.
La journaliste semble lui poser une question sur Spider-Man et la jungle. Il parle du fait que dans certains comics Spider Man est allé dans la jungle.


Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Le casting de The Lost City of Z parle du film avec WWD.com - traduction


Traduction de l'article :

"Les gens donnaient vraiment l'impression qu'ils allaient mourrir," a déclaré Robert Pattinson au Hall Alice Tully à Manhattan samedi soir. Alors que plusieurs membres du casting du film de Pattinson "The Lost City of Z" ont parlé du régime extrême et des entraînements stricts lors de la préparation du tournage, l'acteur britannique a noté une intensité plus vague. "Ce fut l'un des films les plus fous sur lequel j'ai travaillé," a-t-il ajouté. "Le tournage était dingue."
[...]

"James m'a envoyé le livre il y a six ou sept ans," a dit Pattinson à propos du livre de David Grann. "Et c'était un casting totalement différent et un scénario différent. Je crois qu'il est passé par 3 castings différents depuis que je suis attaché au projet. Je suis le seul qui était initialement impliqué. Il tourne d'une façon dont les gens ne tournent plus vraiment. Ce film est magnifique. Et je pense que les films de nos jours ne sont pas aussi beaux que ceux de James."

Miller était également pleine d'éloges pour le réalisateur, pour elle c'est grâce à lui si son personnage, la femme de Charlie Hunnam, est plus profonde que simplement un +1. "Gray a un talent incroyable," a déclaré Miller. "Il a une réelle sensibilité et une compréhension des femmes et il travaille sans relâche pour faire d'elle plus qu'une "femme au foyer", ce qui était important pour moi."

Le nouveau Spider-Man, l'acteur britannique de 20 ans, Tom Holland, n'a pas été attaché au projet aussi longtemps que Pattinson, mais il a néanmoins eu besoin de quelques rafraîchissements dans la soirée pour gérer l'excitation. "Quand j'étais dans l'avion pour ici, j'ai dû relire le scénario pour me rappeller de quoi le film parlait," a-t-il dit avec sérieux. Holland ferait mieux de s'habituer au tapis rouge - pas de doute que son rôle de Peter Parker, attendu l'an prochain, viendra avec sa part de premières et de parties. 

[...]

L'acteur Edward Ashley doit son rôle dans le film partiellement à Holland. "En fait, j'en ai entendu parlé par Tom - nous faisions un autre film et il m'a dit 'je fais ce film avec Benedict Cumberbatch, sur un bateau," a raconté Ashley. "Et je ne voulais pas le faire. Je suis foutrement malade sur les bateaux."


Source

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Les premières critiques de The Lost City Of Z

Il n'aura pas fallu attendre longtemps après la première projection presse pour avoir les premiers retours sur le film et ils sont en général positifs : 
Voici la traduction d' extraits de certaines critiques :


"Magnifiquement tourné en 35 mm - le directeur de la photographie est Darius Khondji - il recréé les voyages intérieurs et extérieurs du Colonel Percy Harrison Fawcett [...]. Monsieur Gray a écrit et réalisé 'The Lost City of Z' et il a réussi à faire quelque chose de très difficile ici : un film à la cinématographie ancienne comme le film de David Lean 'Lawrence d'Arabie', mais sans tous les stéréotypes colonialistes. Fawcett n'est pas un grand sauveur blanc ; parfois il semble à peine savoir ce qu'il fait et pourquoi. Néanmois, il trébuche et va de l'avant, même quand il est retenu à la maison par sa famille, notamment sa femme, Nina (Sienna Miller), un personnage gentillement accompli qui insiste, vainement, sur le fait qu'elle est son égal. "


"L'homme de main de Fawcett pour ses deux premières expéditions (pour la dernière, il y est allé avec son fils désormais adolescent, joué par Tom Holland) est Henri Costin, joué par un très barbu Robert Pattinson. C'est ma performance préféré de Pattinson car je n'ai pas arrêté d'oublier que c'était Robert Pattinson. Dans ses premières expériences post-Twilight on avait le sentiment qu'il essayait de faire ses preuves en tant qu'acteur. Et c'est compréhensible. Mais ici, il s'efface si bien dans son personnage que je devais tout le temps me rappeler que c'était lui. C'est une bonne chose. (L'apparence barbue de Pattinson a plus en commun avec le John Lennon du début des années 70, que le gars qu'il était dans Twilight. C'est un bon look pour lui.)"


Robert Pattinson détestait sa barbe dans The Lost City Of Z (traduction)

Traduction de l'article :


Robert Pattinson a vraiment détesté sa "répugnante" barbe dans The Lost City of Z

Robert Pattinson s'est rendu à l'avant-première mondiale de The Lost City of Z avec une barbe fraîchement taillée - un look qui est bien plus fin que la grosse barbe qu'il a laissé pousser pour le film de James Gray.

"Oh mon dieu, j'ai cru que ça prendrait une éternité pour pousser. J'étais tellement heureux de m'en débarrasser. C'était dégoûtant, tout le truc était dégoûtant," a-t-il raconté à The Hollywood Reporter Samedi soir. "Et j'ai perdu tant de poids à la fin du tournage - presque 15kg, nous ne mangions pas - que quand je me suis rasé, j'avais l'impression qu'il me manquait une partie de mon visage. Je ressemblais à un petit écureuil étrange."

Se passant en 1925 et basé sur le livre best-seller de David Grann du même nom, le drame met en avant Charlie Hunnam dans le rôle de l'explorateur britannique, le colonel Percival Fawcett qui a disparu alors qu'il recherchait une mystérieuse cité en Amazonie.

L'adaptation qui a mis du temps à voir le jour devait à l'origine mettre en vedette le producteur de Plan B, Brad Pitt, puis Benedict Cumberbatch. "Mais ensuite sa femme est tombée enceinte juste avant le début du tournage - Je n'allais pas le faire aller dans la jungle alors que son enfant allait naitre, ça aurait fait de moi la pire personne au monde," plaisante l'auteur-réalisateur Gray. Sur le fait de choisir Hunnam dans le rôle principal, il dit, "Il est tellement dévoué. Il a perdu 20 kg en 8 semaines pour le film. Je l'adore et j'ai un grand respect pour ce qu'il a vécu pour ce film."

Sienna Miller, Tom Holland et le directeur de la photographie Darius Khondji étaient également sur place pour introduire le film en 35mm au gala de clôture du festival du film de New York, qui était précédé par des sons d'ambiances de la jungle au Hall Alice Tully au Centre Lincoln.

"Le livre était tellement génial, donc je suis sûr d'entendre souvent, 'Ouais le film était bon mais le livre est bien meilleur.' Donc ne lisez pas le livre, ok ?" demande Gray aux spectateurs. Hunnam a envoyé un message vidéo comique expliquant pourquoi il ne pouvait pas quitter le tournage d'un film au Monténégro pour la première : "Ça aurait coûté un million de dollars et même si je l'aurais payé, il s'avère que je ne l'ai pas fait."

Source

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Vidéos de Robert Pattinson lors de la première de TLCOZ au NYFF - Le 15 Octobre 2016

Sur le tapis rouge :