jeudi 8 octobre 2015

Brady Corbet et Mona Fastvold parlent de Robert Pattinson & The Childhood of a Leader - Traduction

Lors d'une interview avec Writers Guild Italia, Brady Corbet et Mona Fastvold ont évoqué Robert et son implication dans le film (Attention spoilers) :


Traduction :

Et avec un acteur comme Robert Pattinson ? Je sais qu'il recherche vraiment des films d'auteurs, qui offrent quelque chose qui sort de l'ordinaire. 

BC : Oui bien sûr, c'est un vrai cinéphile. Il y a beaucoup d'acteurs qui pourraient utiliser leur célébrité d'une manière vraiment incroyable, comme Will Smith ou Tom Cruise...Eh bien, Tom Cruise le fait parfois. Il y a beaucoup de gens qui n'en prennent pas vraiment l'avantage...Comme le fait de pouvoir aider le film de quelqu'un à se faire, ce sera un défi et nous nous améliorerons ensemble. 

A-t-il aidé pour le financement ?

BC : Bien sûr. C'est drôle car à l'époque...il a été choisi il y a des années, nous ne savions pas à quel point ça finirait par être important. Nous avons eu envie de travailler avec beaucoup d'autres personnes  à un moment donné, mais il a été le seul moyen de réussir à faire le film, de nombreuses années après que Robert soit impliqué. Et à l'origine nous avons engagé Rob car nous voulions quelqu'un de très charismatique et très reconnaissable. 

MF : Nous voulions que cela se ressente tout de suite que ce personnage est très important. 

BC : Ce qui est génial avec Robert c'est que moins il en fait... vous ne pouvez pas détourner les yeux de cette homme ! Car il est vraiment beau à regarder, c'est comme s'il vous attirait, d'une manière classique. Il est captivant. 

Même avec la tête rasée...

BC : Oui ! 

Pensez-vous que certains fans de Twilight iront voir le film juste parce qu'il est dedans ?

BC : Je ne sais pas... Ils sont allés voir Cosmopolis ?

MF : Je pense que ce serait bien pour eux. 

BC : C'est un film fait par un groupe d'adulte pour des adultes. Et tout le monde le savait. Tout le monde savait que cela allait être pour des gens qui recherchent une expérience unique et qui s'intéressent un peu à l'histoire du monde. Cela exige un peu d'intérêt, un peu de curiosité et un peu de connaissance à ce sujet. Nous pensions que ce serait fastidieux d'attirer les gens. La plupart des européens savent une chose ou deux sur le traité de Versailles, beaucoup d'Américains non. Ce n'est pas parce que les américains ne sont pas éduqués, mais ils n'apprennent pas ce sujet. 

Source Via

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Diverses nouvelles/anciennes photos de Robert Pattinson à travers les années