vendredi 11 septembre 2015

Vidéos des coulisses du tournage de LIFE + interview de Robert Pattinson (Traduction)

Les coulisses : 


L'interview :

RPL-LIFE par LJMD

Source Via

Update : Ajout de la traduction de l'interview :




-J'ai lu le script longtemps avant de décider de le faire, je trouvais que le scénario était solide. Une période intéressante de l'histoire avec un point de vue intéressant dessus et sur le personnage de James Dean.

- Tout dépendait pour moi de qui jouerait Jimmy, cela représente tout le film pour moi. Même quand j'ai rencontré Anton, si il avait seulement choisi un gars qui ressemble à James Dean, je n'aurais pas pu faire le film. Même si Anton est génial.

- Et puis ils ont choisi Dane pour le rôle de James Dean. Cela faisait un moment que je trouvais Dane génial. Jimmy ne ressemblait pas aux autres hommes de son âge et Dane aussi.

- Je crois que Dane, Anton et moi voyons le film de façon totalement différente. Je ne l'ai jamais vu comme un film sur un photographe. Ça m'a pris ridiculement longtemps avant de le comprendre, j'ai finalement réalisé ce que ressentait un photographe avant le début d'un shooting, après y avoir réfléchi pendant un moment. Puis il y a aussi la connexion avec Anton... L'appareil photo est un moyen de se lier avec les gens et Stock était un peu comme cela, il avait certaines insécurités et il pouvait s'en servir pour faire face aux gens, l'appareil est comme un bouclier. Je pense qu'Anton ne comprends pas cela .Quoique, bien sûr qu'il comprend. Dane pense que c'est un film sur James Dean, Anton sur un photographe et moi que le mec est un mauvais père.

- Je suis allé dans un magasin de Leica à Londres et ils m'ont donné quelques explications sur comment m'en servir. C'est quelque chose qui s'apprend, ce n'est pas comme si il suffisait d'avoir un appareil, de prendre des photos pour pouvoir les vendre. Ça prend longtemps pour pouvoir prendre des photos correctes ou des bonnes photos.

- Avant le tournage, j'ai commencé à prendre des photos avec le même Leica que Stock et j'ai vraiment aimé cela. C'est comme un art oublié ou sur le point de l'être. Mais il y a quelque chose d'agréable dans certains aspects de la photographie, vous ne pouvez pas forcer la lumière naturelle d'une photo. Vous devez vraiment regarder avant de prendre la photo, pas comme sur un Iphone où vous pouvez prendre une photo de n'importe quoi et ajouter un filtre ou autre après. Avec un Leica les paramètres sont strictes.


- Je pense que le plus gros problème de Dennis c'est qu'il ne peut pas apprécier son propre travail, car il prenait de bonnes photos avant de rencontrer Jimmy, mais il ne les voyait pas comme quelque chose qui vaut la peine. Et il n'a pas été récompensé pour ces photos. Mais je pense que quand il a vu « A l'Est d'Eden », il a vu un artiste talentueux. Et quand James les a apprécié, quand il a approuvé ses photos, il s'est autorisé à se voir comme un artiste car il respecte beaucoup le travail de James.

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: