jeudi 10 septembre 2015

Interview de Robert Pattinson avec le magazine allemand Cosmopolitan (Traduction)

L'interview a été faite durant la Berlinale en février dernier :


image host image host

Traduction :

Honnêtement Robert Pattinson, Est-ce que la célébrité et le succès vous rendent fou parfois ?
Robert Pattinson a mangé un "currywurst" pour le déjeuner. C'est la première chose qu'il m'a dite après m'avoir dit "bonjour" lors de notre entretien à Berlin. Il prononce de façon adorable 'Denglish Corrywuscht'. "J'ai mangé des frites avec, mais seulement 5", me dit-il en souriant. "J'essaie de manger plus sainement." Il n'en a pas besoin cependant : légèrement bronzé, la plus grosse chose chez lui c'est sa barbe, qui, comme ses cheveux ébouriffés avec du gel, est très soigné. Depuis qu'il a joué le vampire Edward Cullen dans la saga Twilight, il est le buveur de sang le plus recherché au monde. Les tabloïds aiment le décrire comme timide, mais ici il sourit sans arrêt, comme un chenapan planifiant sa prochaine farce. Peut-être qu'il est content que le temps des "blockbusters" soit fini. Depuis que le 5ème et dernier film Twilight est sorti, il y a 3 ans, il n'a pas pris part à une grosse production hollywoodienne commerciale. Les films indépendants sont désormais son truc. Comme le biopic ingénieux 'Life' dans lequel il joue le photographe Dennis Stock. Il a pris des photos de James Dean pour le magazine américain Life en 1955, peu de temps avant la mort de Dean et de le rendre immortel avec ses photos. La célébrité et l'immortalité ne sont pas des concepts étrangers pour Robert Pattinson, non ?



M. Pattinson à quand remonte la première fois où vous avez senti que vous étiez célèbre ?

C'était 6 mois avant la sortie du 2nd film Twilight. Un gars des relations publiques m'a invité à une fête branchée dans un club à L.A. J'ai oublié le nom du gars qui se tenait devant la porte en attendant de pouvoir entrer. Le portier m'a juste regardé et m'a dit "C'est Ok, vous pouvez entrer." Je me disais "Quoi ?", jusque là je n'entrais pas aussi facilement dans les clubs. Peu de temps après cela est arrivé l'incident avec le hot dog.

Parlez-moi de cela.

Eh bien, j'étais en train de manger un hot dog et j'ai fait tomber de la moutarde sur ma chemise. Habituellement, cela m'aurait rendu mal à l'aise, mais tout le monde autour de moi me disait "hey, c'est tout à fait normal", c'est comme si j'avais fait quelque chose d'incroyable. C'est à moment-là que je l'ai su : je peux faire ce que je veux.

Être célèbre peut alors être déroutant ?

Oui, mais seulement dans un aspect : je n'aime pas attirer l'attention sur moi, mais je ne peux pas me promener sans être reconnu. Si les gens vous disaient rapidement "bonjour", ce serait bien, mais les personnes veulent faire un selfie. Cela veut dire que je dois toujours être de bonne humeur.

Est-ce qu'il y a une question, en dehors de celle où on vous demande une photo, que vous ne pouvez plus entendre ?

"Je sais que vous allez détester cela, mais..."

Qui dit quelque chose comme ça ?

Tout le monde. Surtout à l'époque. Durant Twilight beaucoup de gens me disaient qui j'étais. Je ne le savais pas moi-même et honnêtement je ne le sais toujours pas. Mais je voulais avoir la chance de le découvrir par moi-même.

Comment avez-vous fait pour ne pas devenir fou avec l'énorme hystérie qui est arrivée avec Twilight ?

Peut-être parce que je n'ai jamais voulu être célèbre. Je me satisfais de petites choses. Plus je devenais célèbre, plus je voulais me cacher. J'étais irrité par le battage médiatique. Le point culminant a été au Hall Olympique de Munich : 3000 fans acclamant quand je répondais à une question. C'est bien mieux maintenant. Les fans de Twilight ont vieilli et c'est beaucoup plus détendu maintenant.

Est-ce qu'un ancien vampire peut prendre le soleil ?

Oui. Mais je suis un de ces idiots qui met de l'écran solaire avec un indice de protection de 50 dès le premier jour et qui ensuite se dira le second jour "hey, je n'ai pas bronzé, prenons l'indice 5." Ce qui veut dire qu'à chaque vacances j'ai des coups de soleil. C'est bien que je sois resté à Londres un moment. Ça n'arrive pas là-bas.

Londres est-il un havre de paix pour vous comme Marion dans l'Indiana l'était pour James Dean ?

Londres est ma maison. J'ai vécu à L.A durant 6 ans et je ne suis pas allé en Grande-Bretagne durant un moment. Durant mon dernier séjour à Londres j'ai réalisé à quel point ça me manquait. Mais ce sont plus les gens qui me donnent le sentiment d'être à la maison plutôt que les lieux.

Dans Life vous jouez le photographe qui a fait de James Dean une légende. James Dean est mort quand il avait 24 ans, donc vous lui avait survécu de 5 ans...


Vous ne croiriez pas le nombre de mes amis qui m'a écrit ce message pour mes 28 ans "Joyeux anniversaire, tu es toujours vivant." Moi : "Pensais-tu que je serais mort à l'heure qu'il est ?" Eux : "Oui." Kurt Cobain, Jimmy Hendrix et Amy Whinehouse, ils sont tous morts quand ils avaient 27 ans.

Est-ce que vous allez voir le médecin des célébrités pour vos bilans ?

Non. Je suis allé chez un dentiste à L.A qui est bien connu dans le cercle des célébrités. Il y avait de la musique techno qui jouait dans le cabinet. Il me parlait de toutes les personnes qui venaient le voir. Le plus bizarre c'était qu'il ne portait pas de gants durant le traitement. J'étais allongé là, choqué et je me disais "pensez-vous être tellement cool au point de penser ne pas avoir besoin de gants ?" Dégoutant, je n'y suis pas retourné.

Etes-vous devenus bizarre ?

J'ai toujours été bizarre. Dès que je dois parler à plus d'une personne, cela devient difficile. Devoir faire la conversation lors d'un événement est un enfer pour moi. Le plus fou c'est que la plupart des gens pensent que plus vous êtes célèbre plus vous êtes confiant. J'ai appris quelque chose à ce sujet-là en jouant un photographe : une caméra autour du cou vous donnera un sentiment de sécurité. Avec vous avez une raison d'aller à certains endroits ou pour parler aux gens. Je pense que je transporterai un appareil photo avec moi à partir de maintenant.

Voici la question d'un lecteur : quelle est la meilleure partie de la célébrité ?

Le fait que je peux choisir mes rôles et que je n'ai pas à attendre à l'aéroport. C'est de loin le meilleur et je ne veux pas manquer ça.

Via & Via
Scan HQ Via
Traduction Française : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: