samedi 22 août 2015

Nouvelle Interview de Robert Pattinson avec WAZ Online (Traduction)

L'interview a été faite durant le festival du film de Berlin en Février dernier :



Avec Twilight, Robert Pattinson étincelait sur le tapis rouge, maintenant il est à peine reconnaissable. Il met un peu de miel dans son café, rigole et se cache derrière sa barbe. L'acteur de 29 ans a du mal à laisser derrière lui son image d'idole des adolescents.

Monsieur Pattinson, d'ordinaire vous êtes poursuivis par les photographes. Qu'avez-vous ressenti en jouant un photographe chasseur de star dans votre nouveau film LIFE ?

Je joue un jeune photographe membre de Magnum photos, Dennis Stock, qui apprend à connaître James Dean avant qu'il ne devienne une icône - en autre à cause de la photo d'un James Dean morose à Times Square avec une cigarette aux lèvres. Stock aurait détesté cela si vous l'aviez appelé un paparazzi. Il se voyait comme un artiste et faisait tout pour qu'on le voit comme ça. C'est comme cela que je le vois.



Ok, les temps étaient un peu plus calme dans les années 50. Comment réagiriez-vous si quelqu'un vous approche aujourd'hui et vous dit 'Hey Rob je veux prendre quelques photos de toi comme Stock a fait avec Dean ?'

Ce serait impossible. J'aurai l'impression d'avoir un psychopathe après moi. Mais c'était différent à l'époque. Il n'y avait pas de téléphone et de photographe amateur, seulement des professionnels et ils devaient trouver un magazine pour publier leurs photos. Aujourd'hui Internet est rempli de photos prises avec un téléphone portable.

Comment gérez vous l'omniprésence des photos prises avec des téléphones ?

Tout dépend de mon humeur. Si je suis de bonne humeur, tout va bien. Mais quand je ne le suis pas, ça me dérange. Vous devez faire attention de ne pas être étrange et vous sentir persécuter : car ensuite vous commencez à croire que les gens prennent des photos de vous, alors qu'en fait ils ont mieux à faire de leur journée que ça.

Avez-vous bien surmonté le battage médiatique de Twilight quand vous aviez la vingtaine ?

La plupart du temps j'étais occupé à me cacher. Vous êtes en état de choc. Vous ne comprenez pas vraiment ce qui se passe. D'une certaine manière j'ai arrêté d'évoluer. C'était bizarre : j'avais 22 ans et soudainement j'ai pris 2-3 ans de plus. Je travaillais et je faisais beaucoup de films à cette époque. C'était dingue. J'ai eu ma première vraie pause après le dernier film Twilight.

Est-ce plus calme maintenant ? Personne ne vous reconnaît avec cette barbe de toute façon.

C'est vrai. Maintenant je peux aller à l'épicerie sans regarder tout autour de moi. Heureusement j'ai plus confiance en moi. Mais je suis toujours prudent : vous ne voulez pas que des photos de vous saoul sortent.

Pensez-vous vous être débarrassé de l'image d'idole des jeunes maintenant ?

Le vrai problème c'est que vous êtes jugés selon des critères étrange quand vous faites partie d'un gros film, vous êtes sous pression pour jouer. La question est toujours la même : Combien de millions va faire le film ? C'est ridicule ! Vous devez faire attention à ne pas rester bloqué dans ce monde.

Vous devez avoir gagné suffisamment d'argent pour vous retirer de ce monde. Pourquoi ne pas l'avoir fait ?

Ce n'est pas tant d'argent. Vous n'y pensez pas vraiment. L'argent n'est pas le premier objectif d'un jeune acteur. Et avoir assez d'argent n'est pas une raison pour arrêter.

Quel est votre but ?

Difficile à dire, mais une route commence à apparaître doucement, notamment avec mes choix de films. Durant Twilight, en gros j'appuyais sur le bouton 'Reset' à chaque fois et ensuite le prochain film sortait.

Et ensuite ?

J'ai doucement pris place dans la réalité. J'ai toujours strictement distingué le personnage que je jouais dans les films et de l'autre côté ma vraie vie.

Et Aujourd'hui ?

Maintenant j'essaie de faire des films plus personnels qui ont plus de lien avec moi et où j'ai plus de contrôle. Je fais des films avec des auteurs tels que David Cronenberg et maintenant Anton Corbijn.

En quoi est-ce différent avec eux ?

Ils vous protègent. Ils ne vous laissent pas être influencé par les autres - pas comme un réalisateur qui travaille pour un gros studio. Ça peut arriver qu'il y ait un coup de fil d'en haut et ce n'est plus le film du réalisateur, mais celui des studios.

Et maintenant vous ouvrez la porte pour ces auteurs : Cronenberg a dit que votre nom sur l'affiche de Cosmopolis avait permis de le financer.

Et bien, j'espère que les réalisateurs ne me choisissent pas seulement pour avoir un financement. Je fais aussi des petits rôles, comme pour Queen of the Desert d'Herzog, dans le rôle de Lawrence d'Arabie. Je ne suis pas sûr qu'un acteur soit capable de garantir un succès simplement avec son nom. Ces temps-là sont finis, il y a peut-être quelques exceptions : l'une d'entre elle est Brad Pitt.

Une partie de votre discours semble amer. Est-ce que vous souhaiteriez votre succès avec Twilight à une jeune personne/un jeune acteur ?

Attendez, c'était aussi une super période. Twilight est quelque chose de très spécial, en partie à cause des fans enthousiastes. Mon conseil pour un jeune acteur serait de ne pas se laisser déborder et qu'il fasse attention et garde un pied dans la réalité. Sinon, vous pouvez facilement dériver sans en avoir conscience. Donc prenez bien soin de vous.

Source Traduit à partir de la traduction anglaise de @Inthejungle83/Via

Traduction française : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Aucun commentaire: