dimanche 15 février 2015

Interview de Robert Pattinson avec EinsPlus - Press Junket LIFE - Berlinale 2015 (Vidéo + traduction)


Source

J: James Dean est mort il y a un demi siècle. A vos yeux , est il toujours une icône?

Rob: Tout à fait. On en parle et c'est ce qui est marrant aussi avec ce film . Je pense que des tas de gens ont vu ces photos de James Dean et ils ressentent encore ce qu'ils ont ressenti avec ses film, ce qui est vraiment très inhabituel. Il représente encore cette jeunesse affectée, cette jeunesse sans voix. Au moins elle en a une pour moi. Mais cette génération en a une pour moi.

J: Ok donc vous pensez que c'est ce qui le rend aussi fascinant

Rob: Oui tout à fait. Quiconque a eu une énorme influence sur la culture en étant un individu. Vous ressentez encore ce pouvoir alors que c'était il y a 55 ans. Vous dites que ça fait combien de temps? 55 ans? Depuis sa mort? C'est fou

J: Vous incarnez ce photographe qui a fait ces photos, ces photos iconiques de lui. Auriez vous aussi pu jouer James Dean?

Rob: Non. Dane a le lien qu'il faut avec lui. Je ne sais pas comment le jouer.

J: Selon vous qui a la personnalité la plus intéressante : Dennis Stock ou James Dean?

Rob: Je ne sais pas car j'en sais pas assez sur James Dean. Il y a un truc qui m'a vraiment parlé chez Dennis Stock dès que l'ai lu le script. J'ai lu de nombreuses interviews de Dennis Stock. Je savais juste qu'il a lutté pour devenir un artiste et ça , ça m'a parlé.

J: Quel a été le rôle de Dennis Stock dans la vie de James Dean? Un ami ou un propulseur de carrière selon vous?




Rob: Ils ont été amis. Ca a certainement lancé sa carrière. Il est mort 7 mois après leur rencontre donc je ne sais pas comment ça a vraiment affecté sa carrière en réalité mais ces photos ont énormément contribué à faire de lui une légende. Vous avez sans doute vu les photos de lui marchant dans Times Square plus que celles de ces films. C'est la légende de James Dean , ces photos. Mais la question était....

J: La question était quel a été le rôle de Dennis Stock mais je pense que vous avez répondu. Je vais poser la question suivante. Qu'est ce qui est si fascinant chez Dennis Stock?

Rob: Je l'ai trouvé intéressant quand vous voyez quelqu'un qui ... ses plus gros soucis en tant qu'artiste est sa peur de ne pas être un aussi bon artiste qu'il pense être. Il est de plus en plus anxieux en pensant ça : Dois je faire ceci ou cela? Tu dois faire tout ce que les autres font. Il ne fait donc jamais ce qu'il veut faire. Je ne sais même pas s'il est intéressant. Mais c'est quelqu'un qui me parle.

J: Depuis le succès de Twilight vous êtes sans cesse la cible des photographes. Ca vous a fait quoi de passer de l'autre côté?

Rob: C'est intéressant notamment la scène où je suis sur un tapis rouge prenant des photos de Dean. C'est intéressant de voi ce sens de sécurité que vous ressentez quand vous êtes dans cette meute de photographes et que vous pouvez cacher votre visage derrière l'appareil. Et voir à quel point la personne est seule sur le tapis rouge. Les flashs... ils ne peuvent rien voir de vous. Vous pouvez faire ce que vous voulez et dire ce que vous voulez. C'est assez marrant. C'est vraiment de là que vient le pouvoir.

J: Dennis Stock est ennuyé , un peu ennuyé par le fait qu'on voit James Dean comme un artiste et que lui non . Est ce la même chose pour vous quand on ne cesse de vous comparer à Edward?

Rob: Oui mais je le savais. Ca arrive tout le temps. Ce ne me fruste pas tant que ça. C'est une longue longue route pour que peu à peu les gens vous acceptent dans des rôles différents quand ce dernier a été si énorme. Mais je sens que ça change et je m'en éloigne. Je ne suis plus frustré.

J: Ok est un défi ou en quoi est ce un défi de vous éloigner d'Edward?

Rob: Je ne sais pas. Je me souviens quand je faisais la saga Twilight, je faisais toujours des films entre deux et j'avais l'impression d'avoir un filet de sécurité. Si vous foirez , vous refaites un Twilight après et tout va car de toute façon vous en refaites un. Donc quand ils ont arrêté la saga, c'était un peu stressant au début mais à présent je ne sais pas, j'ai le sentiment d'être plus en sécurité car vous commencez à naviguer le long d'une route différente et chaque décision que vous prenez est la vôtre. Ca ne vient pas du passé. Donc étrangement je me sens plus en sécurité.

J: Maintenant quelque chose de complétement différent : n'est ce pas ennuyeux de répondre constamment au mêmes questions?

Rob: Non ceux ne sont pas les mêmes questions cette fois ci. Donc c'est assez marrant. Et je n'ai pas fait ça depuis longtemps ces press junket donc c'est marrant.

J: Ok merci beaucoup.

Rob: Merci


Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Update : Ajout d'une vidéo montrant les coulisses de l'interview :


Via

Aucun commentaire: