samedi 23 août 2014

Interview de Robert Pattinson avec RTE (Traduction)

Avec The Rover dans les cinémas Vendredi 15 Août, Robert Pattinson parle de son travail avec son collègue Guy Pearce dans l'Outback.

Comment était-ce de tourner dans l'Australie rurale ?

Robert Pattinson : Pour moi c'était vraiment marrant. C'était en quelque sorte relaxant. J'ai adoré tourné là-bas. Il n'y avait pas de pression, et personne dans les environs.

Était-ce un soulagement de s'éloigner des gens ?
Ouais, juste en termes de performances. J'aime faire des petites choses avant une prise, pour rester un peu dans le personnage et si vous avez tout un tas de gens qui essayent de prendre une photo de vous entrain de faire une tête stupide ou quelque chose, alors vous l'avez constamment en tête et vous n'êtes pas vraiment dans ce que vous faites. Là-bas vous pouviez faire n'importe quoi. Ils peuvent penser que vous êtes bizarres, ce mec faisant tous ces trucs bizarres (rires), mais c'était très libérateur. 

Robert Pattinson relève le IceBucket Challenge (vidéo vostfr)

Version VOSTFR



Traduction et upload Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Vidéo originale et traduction ci dessous


Nouvelle interview de Robert Pattinson et Guy Pearce pour The Rover - Promo Uk - (vidéo vostfr)

Version VOSTFR




traduction et upload Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr


Vidéo originale et traduction ci dessous


Interview de Robert Pattinson avec The establishing shot (traduction)

Les questions de cette interview étant les mêmes que celles de The Hollywood News seule la question inédite a été traduite :

Guy et Rob, pouvez-vous nous parler un peu de la différence entre travailler sur un gros film comme les franchises Marveil et la série Twilight et un film comme The Rover qui est bien plus petit et indépendant ?

Guy Pearce : Nous en discutions hier. Souvent, la vraie différence c'est les gens avec qui vous travaillez, donc il peut y avoir une grande différence entre un film et un autre - simplement parce qu'ils viennent de pays différents ou que ce sont des personnes différents mais les budgets sont les mêmes. Je pense qu'au fond quand vous êtes devant la caméra, que vous jouez et que vous avez un réalisateur qui veut une chose particulière, vous essayez simplement de réussir ce que vous faites - il n'y a pas vraiment de différence. Mais si vous prenez du recul, il y a beaucoup de cadres, qui vous tournent autour et qui sont nerveux car il y a beaucoup d'argent, sur un film comme The Rover ou Iron Man 3, même s'ils n'étaient pas particulièrement nerveux à cause de leur argent et qu'ils étaient plutôt confiant, toute l'équipe de Marvel je pense. Mais vous êtes conscient que c'est plus gros, dans un sens, je préfère les situations plus intimes, vous obtenez les réponses directement des personnes que vous voulez, plutôt que de devoir trouver à qui je dois parler dans la hiérarchie pour voir si nous pouvons changer ce mot.

Robert Pattinson : Je pense que The Rover est un exemple plus extrême aussi. Quand vous avez un gros budget ça crée des attentes sur la manière dont vous êtes supposés être traités. Quand nous étions là-bas, il n'y avait littéralement pas d'autres options que de rester dans un conteneur maritime. C'est assez sympa, tout le monde est sur un pied d'égalité. Ça ne laisse pas de place pour votre vanité.


Traduction sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Interview de Robert Pattinson avec Metro News UK (traduction)

Robert Pattinson est bien plus que Twilight et son nouveau film The Rover le prouvera

Les réalisateur le flattent. Les filles crient pour lui. Mais Robert Pattinson peut vivre sans le traitement réservé à l'élite - du moins à en juger par le tournage de son nouveau film, The Rover, un thriller Post-apocalyptique dans lequel il est la vedette au côté de Guy Pearce.

Tourné dans le désert Australien, il n'y avait pas de loge de 9 mètres de long et pas de cantine 5 étoiles. 'J'étais assez content de vivre de pain et de sauce barbecue durant deux mois et demi,' dit-il. Non, ce n'est pas un nouveau régime farfelu, Pattinson ne voulait simplement pas avoir une intoxication alimentaire.

'Il y avait tant de mouches là-bas... et je ne voulais pas manger de la merde de mouche.'

Interview de Robert Pattinson dans Time Out London (Scan + traduction)

imagebam.com

Source

Traduction :

'Je ne peux pas vivre à Londres'

Hélas, plus de R-Patz. Alors que le premier film de Robert Pattinson depuis Twilight sort dans les cinémas, il a parlé à Cath Clarke à propos de son anxiété paralysante, du fait de survivre à son passé de vampire et de pourquoi la célébrité l'a transformé en ermite.

Depuis le dernier 'Twilight", R-Patz (nous devons arrêter de l'appeler comme cela) s'est éloigné de la célébrité, a rompu avec Kristen Stewart et il travaille avec ces auteurs préférés de films comme David Cronenberg, Werner Herzog et bientôt, il l'espère, avec Harmory Korine (qui lui a écrit un film). Et ça paie. 'Le gamin sait jouer,' voila le verdict d'un critique de film sur sa performance dans 'The Rover' qui redéfinit sa carrière, un road movie australien post-apocalyptique. Pattinson interprète Rey, une âme troublée, tatouée et balbutiante, laissé pour mort par son frère dans l'Outback.


Olivier Assayas parle de Robert Pattinson & Idol's Eyes

 Lors d'une interview avec le site courte-focale.fr, le réalisateur Olivier Assayas a mentionné son futur projet.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre futur projet avec Robert DeNiro et Robert Pattinson ?

Disons que ce sera plus dans la veine de Carlos. Ce sera un polar situé à la fin des années 70, avec des gangsters de Chicago basés sur des personnages réels, sur des faits qui ont vraiment eu lieu, avec un très gros travail de recherche et de reconstitution des faits.


Merci à Fa' pour le lien !

Interview de Robert Pattinson avec The Hollywood News (Traduction)

Après avoir traversé un long chemin jonché d'embuches dans la chaleur de la gare, on peut dire que j'étais dans le bon état d'esprit pour parler de The Rover. Le réalisateur David Michôd et les stars Guy Pearce et Robert Pattinson étaient présents dans un endroit fort heureusement opulent et sans stress pour une rapide discussion avec la presse internationale. Décontracté, souvent drôle et surtout entouré d'eau gratuite, ils nous on donné un aperçu de la fabrication du road movie australien le plus intense depuis Mad Max. 

Guy Pearce : Qu'est ce que vous faites ici ? (Rires).

Robert Pattinson : (Mettant ses lunettes sur la table), j'ai hâte d'en arriver à un niveau ou je peux porter des lunettes de soleil...

Journaliste : Durant la journée ?

RP : Durant les interviews. (Rires).

Sienna Miller rejoint Robert Pattinson au cast de The Lost City of Z

imagebam.com

imagebam.com
source : studio canal via PAW