vendredi 20 juin 2014

Interview de Robert Pattinson avec Rotten Tomatoes (Vidéo vostfr)

Version VOSTFR



Traduction et upload Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Vidéo originale et traduction ci dessous


Interview de Robert Pattinson avec BBC Arabic (Vidéo vostfr)

Version VOSTFR



Traduction et upload Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot. fr

Vidéo originale et traduction ci dessous


Interview de Robert Pattinson avec TIME (Traduction)

The Rover a trouvé une place dans un monde ou personne ne suivra Robert Pattinson

Robert Pattinson et Guy Pearce ont trouvé le réconfort et l'inspiration dans l'environnement désertique de 'The Rover'.

En faisant son nouveau film, The Rover, le réalisateur David Michod a peut être découvert le seul endroit sur Terre où Robert Pattinson n'est pas suivi par une horde de Paparazzi. Le film poétiquement épars, qui sort dans tout le pays ce Vendredi, se déroule dans un monde désolé, dans le futur, 10 ans après l'effondrement de la société et révèle ce qui pourrait arrivé si les humains sont forcés de survivre par tous les moyens nécessaires. Pour créer ce monde, Michod a emmené Pattinson et son collègue Guy Pearce dans les Flinders Rangers, dans le désert australien, une zone à plusieurs heures au nord d'Adelaide avec peu de routes et peu de gens. Le casting et l'équipe ont tourné durant 8 semaines, début 2013, se déplaçant à divers endroits à travers le désert, incluant la ville de Marree, qui a une population de 90 habitants.

Nouvel extrait de l'interview de Robert Pattinson sur le tournage de The Rover (vidéo + Traduction)

Au passage nous pouvons découvrir de nouvelles images du tournage



Rob: Rey est très dépendant et dans le besoin, assez sensible et malgré le fait qu'il ait besoin des autres, il a été protégé par les gens toute sa vie mais il a aussi été un fardeau pour eux.

David: Rob est arrivé et il est vite devenu mon favori. Je pensais qu'il serait un beau gosse issu pour ado issu d'une saga et il n'était pas ce à qui je m'attendais. Je ne savais même pas qu'il était anglais. C'était très évident qu'il voulait vraiment faire. Il était prêt à travailler dur pour ça. Il est arrivé pour la pré production deux semaines avant. Il voulait vraiment s'immerger dedans. Il voulait passer du temps en costume et travailler sur des trucs. Il voulait parler du personnage. Il voulait tester les choses.

Guy: Le personnage qu'il joue est si émouvant. C'était un peu dur car je devais être rustre avec lui au début.

Rob: J'ai été fortement malmené dans toutes les scènes. Guy a tenté de le faire le plus doucement possible.

David Linde: Il y a une réelle différenciation entre Rey et l'expérience de vie du personnage de Guy et celui de Rey. Et comment ils se combinent, comment leur expérience s'imbrique tout au long du film, c'est très important pour la compréhension.

Guy: Je suis arrivé et j'ai joué un rôle primaire et Rob de même et tous les deux on part à l'aventure. C'était vraiment important pour nous d'en discuter et de comprendre les niveaux de changements du pouvoir qui dépend de l'endroit où on en était dans l'histoire. Ce fut une expérience fascinante à partager avec quelqu'un d'autre, à partager avec un autre acteur.

Rob: De façon abstraite, il change beaucoup. C'est un mec qui est assez limité et Eric a pas de place pour lui finalement. Il essaie d'être comme Eric mais il n'y parvient pas vraiment.

David: J'ai été assez hypnotisé par le fait qu'il était talentueux et quel bonheur. C'était un plaisir de voir ces deux mecs ensemble tous les jours.

Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
Version Youtube par RPLife



Source

Interview de Robert Pattinson avec StarTribune (Traduction)

L'acteur Robert Pattinson passe de Twilight à l'obscurité.

Edward cullen a apporté la renommée à Robert Pattinson, mais il a beaucoup d'autres rôles en tête.

Les jeunes acteurs de Blockbusters doivent faire face à des émotions simples qui appauvrissent leur jeu d'acteur. La carrière de Robert Pattinson qui a démarré il y a 5 ans avec la saga Twilight lui a donné une renommée internationale et la richesse, mais la chose qu'il désire le plus c'est : la respectabilité.

Avant même de conclure la saga Twilight, Pattinson tendait à jouer des films plus petits. Il a joué le jeune mais excentrique Salvador Dali, dans le drame amoureux hispano-britanique "Little Ashes", et le journaliste parisien médisant dans "Bel Ami". Il a aussi eu des rôles principaux romantiques à Hollywood dans "Remember Me" et "Water For Elephants", mais il avait en tête des choses plus ambitieuses.

C'est pourquoi il interprète un crasseux, violent, déficient mental dans le thriller australien "The Rover". C'est un sacré changement que fait l'acteur britannique aux côtés de l'intense Guy Pearce. Les deux interprètent des alliés réticents qui chassent des assassins à travers l'Outback désolé. Pattinson a remporté les meilleures critiques de sa carrière dans le rôle d'un marginal ayant un accent de Floride bégayant. 

Interview de Robert Pattinson avec Flicks and Bits (Traduction)

Interview de Guy Pearce et Robert Pattinson pour 'The Rover' de David Michod

'The Rover' de David Michod, le très attendu second film après 'Animal Kingdom', qui se passe dans un monde 10 ans après l'effondrement du système économique de l'Ouest, où les ressources minérales de l'Australie ont attiré les desperados et les personnes dangereuses. Avec la société en déclin, l'autorité de la loi s'est désintégrée et la vie ne vaut pas cher. Le film suit le solitaire endurci, Eric (Guy Pearce), qui voyage à travers les villes désolées et les routes de l'Outback australien. Quand un gang de voleurs vole sa voiture, ils laissent, un Rey blessé (Robert Pattinson), dans leur sillage. Forçant Rey a aidé à traquer le gang, Eric sera prêt à tout pour récupérer la seule chose qui compte pour lui. 'The Rover' sort aux Etats-Unis le 20 juin, et le 15 Août au Royaume-Uni.

Interview de Robert Pattinson avec The Detroit News (Traduction)

Robert Pattinson se salit dans "The Rover"

Son nom est Rey et il ne semble pas, agir ou parler comme l'idée qu'on se fait d'une idole des adolescent.

Ses dents sont de travers et sales. Ses cheveux sont mal coupés. Il est sale de la tête au pied et quand il parvient à parler, il marmonne des phrases décousues, il les répète sans aucune raison.

Il y a peu de ressemble avec le plus beau vampire du monde, le parfaitement coiffé, le scintillant Edward Cullen, le héros de la franchise 'Twilght'. Et pourtant Rey, au centre d'une chasse à l'homme post-apocalyptique dans 'The Rover', est bien joué par le généralement fringant Robert Pattinson.
"Généralement, je ne suis pas choisi pour ces rôles," admet Pattinson par téléphone depuis L.A. "Il y a 5 acteurs qui semblent être enfermé dans les rôles excentriques. Je n'ai jamais vraiment été perçu comme l'un d'entre eux - jusqu'à maintenant peut-être."

Guy Pearce parle de Robert dans une interview avec Den of Geek

Comment était-ce de travailler avec Rob ? Sa célébrité a éclipsé son talent d'une certaine manière. 
Eh bien, la performance qu'il délivre dans le film - Je l'ai perçu dès le 1er ou 2ème jour, à chaque fois que j'étais sur le tournage et que je le regardais travailler, je me disais, "Wow, ça va être génial." Je veux dire, Rob est un gars assez tranquille. Je pense que c'est dur pour lui de faire face à toute la publicité qu'il a et tout ce genre de choses, donc il veut simplement pouvoir sortir sans être harcelé. Vous ne savez pas trop qui il est et puis, il commence à jouer et vous vous dîtes, "Wow, ce gamin est incroyable." Et vous pensez à sa popularité, ce qu'il dégage, vous associez les deux avec son talent et vous vous dîtes, "Wow, ce gars va avoir une carrière incroyable." Il a déjà une carrière incroyable, mais pour lui, d'être capable pour le moment d'enchaîner les rôles intéressants, je pense que ce sera fantastique.

C'était agréable de travailler avec lui. Il était tellement soulagé d'être la bas et de ne pas être harcelé par les paparazzis, la presse et les fans, qu'il a passé un super moment. Nous ne nous connaissions pas vraiment, en fait, nous ne nous connaissions pas du tout et on a lentement appris à se connaître tout au long du film, ce qui est bien car nous n'étions pas censés nous connaître au début. Ça c'est fait gentillement. Il était respectueux envers David et le film qu'il faisait et les personnages que nous jouions. Je pense que ce qui était intéressant c'était une fois que j'ai commencé à réaliser que la dynamique entre nous allait être - On était sur la même longueur d'onde sur le plan intellectuel, mais une fois que j'ai commencé à voir ce que Rob faisait et à quel point son personnage était vulnérable et en manque d'affection, alors je savais vraiment ce qui allait marcher autant que ce que j'offrais et faisais avec lui. C'est toujours intéressant quand vous lisez des relations dans un scénario, la transition entre ça et ce qui se passe vraiment une fois que les acteurs se sont rencontrés. Quelque chose peut mal se passer et l'autre acteur peut être horrible ou ils peuvent penser que vous êtes horrible et vous vous dîtes que ça va être vraiment difficile. Mais d'autres fois, vous êtes enthousiasme, ça se fait naturellement. Maintenant je comprends donc c'est intéressant.

Source Via

Traduction Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/

Robert Pattinson à la sortie de son hôtel - New York - 19.06.2014 (Photos)


Vidéo de Robert Pattinson à la sortie de son hôtel - New York - 19.06.2014


RPL61914 par LJMD

Source

Arrivée de Robert Pattinson à LAX - 19.06.2014 - (Photos)