jeudi 31 juillet 2014

Alex Bilmes, le rédacteur en chef de Esquire , parle de Robert Pattinson et de The Rover dans son édito

imagebam.com

"Pattinson, comme vous le dira toute adolescente , est devenu super célèbre dans la peau du mélancolique vampire Edward Cullen. Son public a été jusque là constitué de jeunes filles et de leurs mères excentriques. Ils l'ont nommé R-Pattz mais nous n'avons pas besoin de rejoindre cette émasculation.

Et de toute façon comme le rapporte Sanjiv Batthacharya dans son portrait de Pattinson, tout ça est sur le point de changer. A 28 ans, Pattinson n'est plus le beau gosse à la peau pâle des jeunes années. avec The Rover, il s'annonce comme un grand talent avec une performance qui envoie balader tous ces artifices de la franchise.

Le film se déroule dans l'outback dystopique Australien ( est ce qu'il y en a un autre genre?), 10 ans après un événement cataclysmique nommé l'Effondrement. Pattinson incarne Rey, un jeune homme laissé pour mort en bord de route dans une ville désertée, sans foi ni loi, avec un seul 4X4. Blessée au ventre par balles, est effrayé , stupide , désespéré , agité et corruptible. Il est récupéré par Pearce, un taciturne, intense tireur d'élite ( existe t-il un autre genre) et il fonce vers son destin.

The Rover est un Western dans la lignée de Sergio Leone et un road movie post apocalypse sur les traces de Mad Max. Certaines choses sont un peu trop intenses à vrai dire: parfois le film est sombre et implacable à un tel point qu'on tombe dans l'absurdité. Mais de nombreuses scènes sont grandioses. Une en particulier m'a frappé : Pattinson est assis seule à l'avant de la voiture la nuit. Illuminé par le tableau de bord, il chante, avec quelques fausses notes , un chanson pop "Ne me déteste pas car je suis beau". Une pause intelligente d'auto-réflexion au milieu du chaos. Je me demande ce que les Twihards vont faire de cette scène?

The Rover n'est pas le seul film intriguant de Pattinson qu'on va pouvoir voir. A l'automne il sera dans la satire Hollywoodienne de David Cronenberg, Maps to the Stars. Parmi tant d'autres, il a fini de nouveaux films avec Werner Herzog et Anton Corbijn. Encore mieux, il a eu la sympathie de conduire son interview avec Esquire autour d'une bière et d'un barbecue chez Sanjiv à LA. Ce qui nous donne une plus haute opinion de lui. Lisez les articles, allez voir les film et préparez vous à voir vos idées pré-conçues voler en éclats.

source @gossipgyal
traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Sanjiv Batthacharya et Simon Emmett parlent de leur travail avec Robert Pattinson pour le shooting avec Esquire UK

imagebam.com

Sanjiv Batthacharya est le journaliste qui a interviewé Rob

"C'est pour ça que je suis dans les magazines" dit le correspondant américain de Esquire. "Pour fumer de l'herbe et dîner avec des stars de cinéma. On peut le faire tous les mois? (Non Ed). Non seulement Batthacharya fut le premier à faire un reportage au sein du premier festival legal de Marijuana dans le Colorado mais il fait aussi des barbecues pour Robert Pattinson. "Un conseil pour les Twihards: il aime son saumon bien cuite avec de la sauce hoisin/cerise. Pour la recette complète, envoyez moi un dollar sur mon compte Paypal." Batthacharya écrit aussi pour The Telegaph et le magazine Details

Simon Emmet est le photographe du shooting

"Le soleil à midi à LA, sur une piste de course, ce n'est pas l'endroit le plus marrant où être quand on porte un costume. " dit Emmet sur son shooting pour la couverture avec Robert Pattinson. "Heureusement il a vu le côté fun de la chose. On a fait un tour complet de la piste à pied sous une chaleur torride, tentant de ne pas fondre. Je sentais la peau me brûler au travers de mes chaussures. On voulait donner l'impression de fumée issue des voitures de courses mais on a eu une machine indisciplinée – soit on n'avait aucune fumée soit c'était l'enfer complet". L'acclamé photographe vit à Londres et son oeuvre est visible dans Vanity Fair, Rolling Stone et The New York Times

source RPLife
Traduction Ptiteaurel@therpattzrobertpattinson.blogspot.fr

Shooting pour le Magazine Esquire UK - 2014

Les scans en HQ

imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com

Photos MQ

imagebam.com imagebam.com imagebam.com

Photos HQ
imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com image host image host imagebam.com image host image host


Lors du tournage à L.A - Le 30 Mai 2014
image host image host imagebam.com imagebam.com imagebam.com image host

Interview de Robert Pattinson avec Best Movies (Italie) - Scans + traduction

imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com

Il porte une chemise à carreau jaune et verte , des baskets noires avec de grosses semelles et des épaisses chaussettes en coton. Il porte un pantalon de couleur claire , qu'il semble porter depuis une semaine . Quand il parle , il garde la tête légèrement mise de côté, il ne finit pas ses phrases; tout à coup il me fixe du regard, avec un sourire malicieux et me regarde l'air de dire : “T'en a vraiment quelque chose à faire de ça?” De toutes les stars qu'on puisse rencontrer, Robert Pattinson est celui qui se déguise le mieux. Sa diversité et son potentiel résident dans son allure de guingois , comme son visage, comme une prédestination bizarre .Il semble être là par hasard, et il est devenu célèbre par accident, perdu et amusé, sans suffisance. Par exemple, parlant de sa scène de sexe avec Julianne Moore dans Maps To The Stars, il dit: ”C'était notre première rencontre; c'était mon premier jour sur le plateau. A Toronto, où nous filmions, il faisait une chaleur incroyable et je suais beaucoup. Elle fait partie de ces gens absurdes qui ne suent pas. Jamais. Donc imaginez la situation, j'essayais de ne pas mouiller son dos avec ma sueur ! Et j'ai dû paraître très étrange à ses yeux car elle ne cessait de me demander: “Tu vas bien?”


mercredi 30 juillet 2014

Deux nouvelles photos BTS pour le magazine Esquire UK

image host image host

avec David Mac Kendrick et Tom Macklin de Esquire Magazine

source : instagram tommacklin et twitter mrmckendrick via RPLife

Nouvelle Interview de Robert Pattinson pour Esquire - Septembre 2014

Robert Pattinson : Interview Exclusive pour le numéro de Septembre d'Esquire

Il est l'acteur britannique de 28 ans qui a survécu à l'épreuve du feu - Le phénomène Twilight, l'hystérie des Tabloïds - pour devenir une des vedettes masculine les plus prometteuses. Au cours des prochains mois, vous le verrez délivrer des performances de haut niveau dans les films de David Cronenberg, Werner Herzog et Anton Corbjin. Tout d'abord, The Rover, le film à voir de cet été. Pour célébrer cela, Esquire a invité la star en couverture du numéro de Septembre à manger un barbecue et boire des bières.

Il ne semble pas du genre nerveux, Robert Pattinson. Il a toujours l'air si calme, face à toutes ces filles qui hurlent. Mais il y a des moments quand il devient, en effet, très anxieux, le cœur s'accélère et le comportement change. Et quand il l'est, il ment, il invente des choses. Ou du moins c'est qu'il a dit lors d'une interview avec Jimmy Kimmel récemment, quand il était l'invité de l'émission pour promouvoir son dernier film, The Rover.



lundi 28 juillet 2014

Robert Pattinson parle de The Rover, de Life, de Maps to the Stars dans une nouvelle interview avec The Vent

Tourner The Rover dans une partie éloignée de l Australie du Sud avec les acteurs et l équipe qui restaient dans un pub du coin était vraiment parfait dit Robert Pattinson. Les acteurs sont tous restés ensemble bravant un tournage dans des températures écrasantes et liant des liens la nuit autour d un verre ou deux. Pattinson ne l aurait pas fait autrement et il dit que ça a aidé le réalisateur David Michôd , ses acteurs et son équipe à construire un lien indéfectible.

“C était incroyable ,” dit il. “Car toute l équipe restait au même endroit et il n y avait rien à faire , nous vivions dans un pub. C est ennuyeux si vous êtes dans une ville inconnu et que toutes les personnes avec qui vous travaillez vivent sur place et ils rentrent chez eux donc vous êtes coincé dans votre hôtel.

“Quand vous pouvez trainer avec un groupe de nouvelles personnes, vous vous rapprochez d'elles vraiment très rapidement, surtout quand il n'y absolument rien d'autre à faire. C'est vraiment marrant. Je n'avais pas fait ça depuis un long moment. J'ai eu une expérience fantastique sur le tournage de ce film.”



Nouvelles photos de Robert Pattison à Cannes

Au Photocall de The Rover - 18 mai

Nouvelles photos sans Tags

imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com